Baby Bash (Biographie)

Par , publié le 05/12/2010 à 14:20 - 2 276 vues
0 J'aime 0 Je n'aime pas

Biographie Baby Bash

Baby Bash
samedi 18 octobre 1975
Baby Bash, Ronald Ray Bryant de son vrai nom, est né d'un père anglo-saxon et d'une mère mexicaine le 18 octobre 1975 a Vallejo, en Californie.

Son père accro a l'héroïne, il passa toute sa jeunesse sans ses parents qui se trouvaient alors en prison.Triste mais déterminé, il pensa tout d'abord a entamer une carrière de basketteur professionnel, mais étant trop petit pour ce sport, il a dû se resigner a abandonner cette idée. Grâce a ses oncles et surtout sa grand-mère, Baby Bash a été baigné dans un monde musical trés varié, ce qui lui a donné de l'élan pour commencer sa carrière.

C'est avec le groupe Potna Deuce et ses compagnons de galère Rube et Chezski qu'il entame sa carrière.Ce groupe a sorti deux albums, nommés "Heron Soup" et "Welcome to da tilt", mais le succés n'était pas encore au rendez-vous. C'est avec le groupe Latino Velvet qu'il commence a sortir du lot, avec des albums comme "Velvet City", "The Latino Velvet Project", ou encore "Clique". On retiendra notamment quelques titres phares comme "West Coast, Gulf Coast, East Coast" ou "Where the G's At".

Lors d'un show qu'il fit a Houston(Texas), il fut impressionné par l'attrait et l'engouement pour les artistes locaux.Fort de ce fait, il décide de vendre sa maison en Californie, et en achète deux a Houston. Grâce a des personnes comme SPM (South Park Mexican) ou Jay Tee, il se rend compte de sa capacité a faire vibrer le public par son talent.

C'est a ce moment qu'un tournant de sa carrière prend forme: il décide de changer son nom pour passer de Baby Beesh a Baby Bash(en effet son ancien surnom Baby Beesh lui fut attribué a cause d'une Mitsubishi qu'il possédait et aimait exhiber).

Sa carrière solo ayant démarré plus tôt sous le nom de Baby Beesh avec des albums tels que "On Tha Cool", "Savage Dreams", ou encore "Velvetism" avec Jay Tee, son premier véritable album solo sous le nom de Baby Bash sort le 5 février 2002 et se nomme "Get Wiggy". Avec des titres comme "Crazy Love"(produit par Latino Velvet) ou "Early in da Mornin'", titre ou il rappe seul, Baby Bash prouve au monde sa diversité musicale en montrant qu'il sait a la fois s'émanciper de ses groupes sans pour autant les oublier.

C'est d'ailleurs avec certains membres de Latino Velvet ou N2Deep (le groupe latino sans conteste le plus important de la "Bay Area") qu'il n'hésite pas a inviter sur son album "Menage-A-Trois" qui sort en 2004 aux Etats-Unis, accompagné d'un DVD. Une fois de plus son rap métissé sait se faire remarquer, lorsque l'on entend des titres comme "Doe Doe Raps"(rap hardcore) ou plus softs ("On da Go") on constate que son talent est bien rôdé.

Son succés planétaire ne se fait désormais plus attendre; en mai 2004, il sort "Tha Smokin' Nephew", album clé contenant LE tube de l'été 2004,"Suga Suga". Encore une fois cet album est un mélange de styles musicaux et rythmiques, ce qui fut l'une des recettes de son succés européen. A partir de cet instant, on l'attend quelque peu au tournant. Malgré une diffusion sur les ondes de son titre "Obsesion" en featuring avec 3rd Wish, il n'a pu obtenir l'effet escompté, du fait du succés déja obtenu par le groupe Aventura qui fut le premier a lancer ce tube.

Son titre "I'm Back" chanté avec le monumental Akon est presque passé inaperçu en France, a l'image de l'album qui l'accompagne,"Super Saucy" sorti le 15 mai 2005. Pourtant cet album a toutes les raisons de sortir du lot, fourni en masse de featurings avec de grosses pointures du rap, comme Akon, Nate Dogg (le fameux crooner de Long Beach), Mac Dre (une des légendes du rap de Vallejo et de la Bay Area décédé récemment), E-40, Paul Wall (spécialiste du crunk), Suga Free ou encore Butch Cassidy.

Pouvant passer du jour au lendemain du rap hardcore au r'n'b mielleux en passant par la G-Funk, Baby Bash est totalement hétéroclite.Ses influences vont de Bob Marley a Steel Pulse, de War a Jimi Hendrix ou des Kumbia Kings a Tom Petty en passant par E-40, Mac Dre et bien d'autres encore. En 2004 il fut a l'affiche du film "What's Really"(voir ci-dessus), avec son compère Chingo Bling, ou ils explorent dans une sorte de petit voyage les méandres du rap latino. Par la même occasion sortira un opus dans lequel on retouve de nouvelles musiques. Deux bandes annonces de films contiennent ses titres, il s'agit tout d'abord de "Be Cool" dans lequel on retrouve "Suga Suga", et celle du film "The Honeymooners", ou apparaît "I'm Back".

Biographie de Sixth-Hokage


Discographie :
2003 : Tha Smokin' Nephew
2004 : Menage A Trois
2005 : Super Saucy
2007 : Cyclone
Envoyer
Favoris
Correction