Beta Simon

  •   BETA SIMON
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Beta Simon

Conteur, maître des proverbes, par ses chansons, BETA SIMON exprime la richesse de sa culture. D’où l’importance de la langue aux yeux de Béta. Il inventa lui-même sa propre langue. Cette langue, c’est le Baïssadé (la manière de parler de Bailly allias Béta Simon). C’est cette langue qui sert de socle à ses compositions musicales. C’est la langue de la nature, des cris d’oiseaux, du sifflement des vents, de l’écoulement de l’eau, de l’innocence et de la souplesse des animaux, de la rudesse des montagnes, de toutes les images possibles.

Mais cette curiosité précoce poussée à son extrême ne pouvait qu’offusquer et déconcerter les moins avertis. C’est ce qui explique les réprimandes reçues de la part de son instituteur dès l’âge de 12 ans. Auteur, compositeur, interprète ivoirien, à créditer de 3 albums et quelques concerts rassemblant les foules entre 1991 et 1999, sa musique et ses chansons chantées en bété, sa langue maternelle, en moré, en Sénoufo, en dioula et en wolof ont fait de lui un artiste dépassant très vite les frontières de la côte d’ivoire, s’imposant comme un artiste phare sur l’Afrique de l’ouest.


Artiste ouvert sur le monde, Béta est un artiste-voyageur, n’hésitant pas à mettre de côté sa carrière artistique pour nourrir sa curiosité et son esprit des cultures peuplant son continent. Fort de ces expériences, l’homme tend son existence vers la spiritualité et la sagesse. Après 6 ans consacrés à une nouvelle expérience personnel visant à exploré la culture européenne, et plus particulièrement la culture française, installé en Bretagne profonde, il revient sur le devant de la scène avec un nouvel album ”Kraity Payan Guez” produit par Tiken Jah Fakoly, entouré des musiciens de ce dernier.

Enregistré au studio H Camara de Bamako, l’album sorti le 5 décembre en Côte d’Ivoire reçoit un accueil plus que chaleureux autant au niveau musical qu’humainement de la part des médias et des ivoiriens, l’homme n’étant pas réapparut dans son pays depuis plus de six ans.

Hey ! Suis-nous sur Facebook !