Bisso Na Bisso

  •   BISSO NA BISSO
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Bisso Na Bisso

Quand en février 1999, "Racines", le premier album du Bisso Na Bisso, a été mis sur le marché, c’était un pari avant d’être un album. 200 000 albums vendus plus tard, le pari est devenu une évidence : le Bisso Na Bisso (qui signifie Entre Nous en congolais) , ce collectif de rappeurs congolais vivant en France, aura été l’événement rap de l’année 1999!

En septembre 1999 l’Afrique consacra Bisso Na Bisso lors des African Kora Music Awards (la plus haute distinction musicale d’Afrique) en Afrique du Sud. Devant 350 millions de téléspectateurs et sous le parrainage de Nelson Mandela et de Michael Jackson, le groupe s’est alors vu remettre les trophées du Meilleur groupe africain et du Meilleur vidéo clip.

Pour la première fois, des rappeurs déjà connus pour leurs projets individuels se rassemblaient autour de leur racines communes : Passi, Calbo et Lino d’Arsenik, les 2 Bal’, M’Passi de Mel Groove, Ben-J des Neg’ Marrons et Mystik unissaient leurs efforts pour proposer un rap nouveau et puissamment mélodique qui s’appuyait sur leurs souvenirs d’enfance, ces rumba, zouk, soukouss...

Racines faisait le lien entre la culture "mondiale" des jeunes issus de l’immigration, fortement imprégnée de cette Amérique qui inventa le rap, et la culture du bled, ce pays lointain et mythifié, avec lequel chacun avait sa propre histoire d’amour. En même temps, il faisait aussi le lien entre différentes générations d’artistes africains, puisque les rappeurs du Bisso invitaient des figures mythiques telles que Koffi Olomide, Kassav, Papa Wemba, Ismael Lo, Tanya St Val et quelques autres à les rejoindre sur leurs hymnes à l’union entre tous les congolais, entre tous les africains, entre tous les hommes de bonne volonté.

En 2009, le groupe fête ses 10 ans avec la sortie d’un nouvel opus intitulé Africa (Up Music). Une fois de plus Bisso na Bisso porte un message panafricain voire universel de tolérance et d’espoir, où malgré les difficultés, il exhorte son public à continuer d’avancer pour construire un meilleur avenir. Fidèles à leurs origines Passi et ses coéquipiers nous donnent 10 ans après, une vision renouvelée et moderne de la musique afro hip-hop qui mêle rythmes et sonorités africaines à des sons hip-hop et un rap affûté.

Parmi les nouvelles collaborations et notamment sur l’hymne à l’Afrique intitulé We Are Africa on remarquera la participation d’artistes comme : Manu Dibango (Cameroun), Sizzla (Jamaïque), Espoir 2000 (Côte d’Ivoire), Cheb Houcine ( Algerie), Zola ( Afrique Du Sud), Cheb Akil (Algérie), Queen Etémé (Cameroun), Jerome Prister (Usa), Jacob Desvarieux (France Antilles), Les Nubians (Cameroun), Mayra Andrade (Cap Vert), Angelique Kidjo (Benin), Ismael Lo (Sénégal), Meiway (Côte d’Ivoire)…

Hey ! Suis-nous sur Facebook !