Black Barbie

  •   BLACK BARBIE
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Black Barbie

Black Barbie



BLACK BARBIE… Son nom et son visage vous disent sûrement quelque chose……

Vous l’avez tout récemment découverte aux côtés de rappeurs de renom tels que KENNEDY, SEITH GHEKO, DRY, ALONZO (des Psy4 de la Rime) et Ol KAINRY dans : » Le Code de la Rue RUEMIX « (issu de l’album de KENNEDY artiste Barclay rentré 42ème au top Album) un titre événement de l’année 2009 qui figure désormais parmi les classiques du rap Français .
Le clip est directement entré en rotation playlist sur toutes les chaînes de télévison dédiées à la musique urbaine : TRACE TV, M6 BLACK MUSIC, MCM, MTV BASE, VIRGIN 17 depuis Février 2009.Tous les jeunes ont gravé chacun des lyrics de ces artistes dans leurs mémoires et plus spécialement ceux de BLACK BARBIE qui a su représenter la vision féminine du code de la rue…de l’inédit en France
BB incarne sans aucun doute cette génération de filles qui aiment le rap pour ce coté combatif et terre à terre reflétant leur quotidien,tout en restant femme et en gardant cette sensibilité jusqu’au bout…
Alliage de force et de féminité, cette artiste originale nous plonge dans son univers bicolore :Noir pour les conditions de vie difficiles qu’elle a rencontrée dans sa banlieue d’origine,et Rose pour la féminité qui la caractérise dans le milieu si masculin du Rap et aussi pour l’envie de trouver le bonheur.
Issue de parents originaires du Cameroun anglophone, la future rappeuse grandit avec ses quatre frères et sœurs dans une cité HLM en banlieue parisienne (93).
Elle entre tout juste dans l’adolescence quand son père abandonne le foyer, laissant sa mère seule avec les cinq enfants, criblée des dettes qu’il a généré. Jeune fille sensible sous ses airs de garçonnet, BB. sera très affectée par les conditions de vie difficiles qui suivront le départ de son père :elle décide alors de se concentrer sur les études et souhaite devenir médecin pour ne plus voir sa mère se démener pour nourrir la famille.
La culture Hip Hop, qui fleurit alors dans son quartier, sera comme une bouffée d’air frais dans sa vie d’adolescente : le rap ,et l’écriture en particulier , sera le moyen idéal d’exprimer ses sentiments de révolte.
Ce qui n’était qu’un échappatoire devient peu à peu son principal centre d’intérêt : elle participe aux ateliers HipHop du centre de jeunesse de son quartier pour profiter gratuitement du matériel sonore, elle s’abreuve de documentation sur les origines du HipHop aux Etats-Unis .

Mais c’est seulement le jour de sa rencontre avec le groupe KRIS KROSS, que, celle qu’on appellera Black Barbie, décidera de tenter l’aventure musicale. A Châtelet les Halles(Paris), elle tombe en effet nez à nez avec les deux membres du groupe(Chris SMITH et Chris KELLY), alors en tournée promotionnelle pour leur premier album, accompagnés de leur garde du corps. Au culot, Black B. leur balance le premier couplet de leur hit « JUMP JUMP » et se voit applaudie par les deux jeunes rappeurs de son âge ! Ces derniers ne l’engageront pas pour faire leur « back » comme elle l’espérait naïvement (!), mais cette prestation donnera naissance à D.Maxxie, qui fondera quelques temps plus tard le groupe E.K Tomb avec une amie de son quartier.
Armées de textes étonnement sombres et hardcore et d’une présence scénique remarquable, le duo se taille une place sur la scène hip hop underground française: parmi les artistes avec lesquels elles collaborent on note le groupe Assassin, Les 7 corrompus, Le ménage à 3, Kery James, Cut Killer, Mr R. (sur «Sachons Dire Non »)…
Toutefois après 7 années à arpenter les scènes de France (de 96 à 2002), leur collaboration prend fin.
D.Maxxie veut poursuivre l’aventure en solo …
Fière de ses expériences musicales sous EKTOMB, son identité s’affirme :la jeune fille aux allures de garçon manqué laisse place à une jeune femme toujours street mais assumant d’avantage sa sensibilité et sa féminité .

Elle se sent prête à lancer son nouveau style alliage de rap et de chant, quand un événement inattendu et douloureux vient assombrir son horizon :
un après -midi de 2002, sa mère s’écroule au travail, conséquence de nombreuses années de surmenage pour subvenir aux besoins de la famille…elle est emmenée d’urgence à l’hôpital pour subir une double opération intestinale. Désemparée, devant la santé fragilisée de sa mère,BB décide de trouver un travail et laisse la musique ..é afin de prendre soin d’elle.
C’est alors qu’une fois encore la musique vient lui apporter une touche d’espoir :en effet,ses talents de lyriciste remarqués au temps d’E.K Tomb (elle a été sacrée « Lyrics du mois » par le célèbre magazine HipHop français « L’Affiche » ,pour son morceau avec Kery James «Faut qu’on soit» produit par le groupe Assassin ). Intéresseront les producteurs de l’artiste Rn’B Pearl, qui lui confieront l’écriture de son premier single « J’ai des choses à te dire ».

En 2004, le single devient disque d’or et lance B B. dans une nouvelle expérience artistique.
Ecrire pour des artistes variés, devient alors sa principale activité et surtout le moyen de vivre sa passion, la musique, tout en restant présente pour sa mère. Une fois son équilibre retrouvé, elle envisage de reprendre le chemin du studio pour réaliser son objectif de toujours : un album rap.
B B. veut relever le challenge de se faire une place sur la scène Rap française en offrant une perspective nouvelle loin des clichés urbains : elle n’hésite pas à utiliser le sarcasme, l’humour, ou la provocation pour donner un point de vue pertinent sur la société française ou, les relations amoureuses.
Sa technique et sa personnalité ont carrément scotché le label indépendant Bomayé Musik (producteur de Youssoupha),qui, pour la petite histoire, lui ont offert une signature après l’avoir écouté freestyler dans leur bureau! Il lui a suffit de huit minutes pour les convaincre !!
Que ce soit pour son flow percutant et technique, pour ses rimes si vraies et chargées d’émotion ou tout simplement pour sa personnalité attachante,la rappeuse-chanteuse a su en moins d’un an, séduire le public comme ses pairs ,sur les ondes et sur scène(« Reste en chienne »remix anthologique de hit de La Fouine,compilations « Capitale du crime » de la Fouine , « 100%rap français »de DJ First Mike, « Galactik beat »,freestyle sur générations 88.2fm et Skyrock,1ère partie de Youssoupha à la Cigale et dans le reste de la France)
Juin 2008, Nouveau défi pour BLACK BARBIE : la sortie de son 1er street album :BLACK BARBIE STYLE , en indépendant ( label Bomaye Musik,créé par le rappeur YOUSSOUPHA -artiste Hostile Records)
Malgré le manque d’exposition et de promotion. Ce tout premier album a été très chaleureusement accueilli par le public et tout particulièrement par la gente féminine qui a tout de suite adhéré à son discours fédérateur . Le mot d’ordre : la combativité car c’est ce qui a poussé cette jeune mère célibataire de 25 ans au devant des scènes.
Inspirée par sa vie, elle traite de sujets touchants comme la grossesse, les violences conjugales, la précarité,l’automutilation, la discrimination, le chômage...toujours avec sa vision : une vison féminine Ce premier « street album » (album promu par les moyens de la rue) lui a ouvert les portes du Rap Game .
Ses freestyles anthologiques sur Générations 88,2 ou sur Skyrock lors des Planet Rap de Kennedy, d’Agonie, de Kayliah, ont instauré un réel respect de la part de ses confrères MC à son égard.Ses performances scénique et son aisance à encenser les foules lui ont valu de nombreuses sollicitations pour des festivals, de concerts en Ile de France et en province.Elle a également été sollicitée par des artistes tels que El Matador, DOC du Bisso Na Bisso, Youssoupha, Kery James pour leurs projets à venir.
Ce petit bout de femme qui fait trembler les rappeurs sur scène, en studio et en concert n’a pas fini de faire parler d’elle .

BARBIETURIQUE, album prévu pour le 20 Octobre 2009 soufflera tel un vent de renouveau dans le paysage du rap francais . La Rappeuse-chanteuse mèlange avec finesse rimes percuttantes et melodies touchantes . Accompagnée, sur certains titres, d’artistes de référence tels que YOUSSOUPHA, Mac Kregor de TANDEM ou encore D.O.C du BISSO Na BISSO elle aborde des thèmes poignants de façon inédite ….un régal pour les oreilles.

Plus d'infos : http://www.myspace.com/blackbrb#ixzz0rEdz1Qnm

Hey ! Suis-nous sur Facebook !