Busta Flex

  •   BUSTA FLEX
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Busta Flex

Né le 30 Septembre 1977, originaire des West Indies; de son vrai nom FRANCOIS Valery.
Flex a grandi à Epinay sur Seine (93800) dans la cité d'Orgemont(city). Bercé dans le hiphop par son frère (Jimi Hiliffe) qui lui ramène des K7 de radio Nova (101.5FM). Il choisit le pseudonyme de Busta Flex en référence à Busta Rhymes (célébre freestyller qui rappe plus vite que son ombre) et à Funk Master Flex (un Dj).

En 1991, à 14 ans, le jeune Valery commence a écrire des raps et se fais kiffé ("et si ça te fais kiffé, il te jure que c' est vraiment pas fait exprès").
Un an plus tard, Busta rencontre Sully Sefil à la radio MEDIA TROPICAL (92.6FM). Quelques temps après, Flex entame sa carrière d'mc avec Original Blue Fonk, groupe avec son reuf.
La conseillère d'orientation lui demande alors de choisir entre les études et la musique, ce qui fera un rap ("Majeur").
Bien sûr, il choisit le rap et rejoint La Sauce Production de Lone et de Faridj "Hiphopcryt"et "Je Représente".
Durant l'un de ses freestyles, Cut Killer est surpris de son talent à débiter les mots avec un flow dont il a le secret, va le voir et lui demande de participer à "Hip hop soul party 2". Ca y est, la machine est mise en marche et plus nombreux seront ceux qui pourront apprécier le talent du jeune mc.
Faisant de nombreux featuring, avec Shankane ("C'est moi qui paie" rap préventif sur le SIDA et "Style gratuit" freestyle sur l'intro de Busta Rhymes), Koalition (Dj Enuff) sur "Eh koi",... et sur des compilations (L432 avec "Le zedou",...).

Ensuite, quelques problèmes vont entrer dans sa vie et provoquer son départ de la Sauce Prod (écouter "Pourquoi ?"; Histoire du morceau "Pourquoi?").
Tout commence à aller pour le mieux, peu de temps après il participe à une compilation "La Came Isole de Force" (raps préventifs contre la toxicomanie) avec des rappers d' Epinay et c'est aussi LA RENCONTRE avec Kool Shen, un des membres du fameux groupe de Saint-Denis, NTM, paradoxalament cette rencontre s'est faite tout simplement dans l'ascenseur d'une radio parisienne et ayant déjà entendu ce protagoniste projette de le produire, Shen l'emmène chez la major Warner.
Il pose aussi sur la compilation "Le contrat". Quelques temps après (plus précisément le 3 Février 1998), arrive "Busta Flex"(titre éponyme de son album).
Passage à sky oblige... "J'écoute Cauet à plein temps", sous la patte de Goldfinger dans les bacs avec des tracks déjà célèbres tels "Le Zedou", "Kick avec mes Nike" et 3 maxis de l'album qui le deviendront "J'fais mon job à pleins temps", "Yeah Yeah Yo" et "Pourquoi?".
L'album se vend bien (disque d'or), les premiers achats de Stabeu seront un scooter et des platines, Busta s'éssaie aux platine et sortira 3 mixtape "Tout ce que j'aime", "IV my people numéro II" et "Parabellum mission".
Busta rappe avec Mass en featuring sur l' album de NTM ("Hardcore sur le beat").
Etant membre du label IV my people ("Place à l'artiste, Busta pose aux cotés de Zoxea , Lord Kossity (sur sa mix-tape),... et fait les premières parties avec Zoxea de NTM durant la tournée hexagonale.
Pour officialiser le label sort "IV My People", Tous les protagonistes posent sur le son
Puis là, Busta quitte le label parce qu'il considérait qu'il ne pouvait pas s'exprimer comme il le voulait (Il ne pouvait poser qu'avec IV My Peep's), il décide donc de quitter le label.
Un an plus tard, se trouvant seul, le mec ( "aux milles flow, quand une scène crame, on sait que c'est lui qui a mis le feu, celui qui fait se qu'il veut") rejoint son pote d'enfance DESS (membre de Parabellum).
Son second opus "Sexe, violence, rap et flooze" (mixé par Mario Rodriguez) qui parait sombre (le jeune Flex se recherche) malgrès les bons "Black" (produit par Niro), "Sexe, violence, rap et flooze"(produit par Dj James) et "Hip Hop forever" (auto-production avec des scratches de Golfingers), on retrouve également le B.Boy Neil, en rapper sur un son produit par Sully B.Wax ("Neil, Flex et F2 l'Ile").
"J'lance une rime". Après ça, il a enchaîné les featuring , tout d'abord avec Mr R (sur l'album "Anticonstitutionnellement") sur "Bon Baiser de juda"; avec Alibi Montana "On nique la vie"; puis avec son pote Sully Sefil sur le titre "S&F" ainsi qu'en solo "Les faux sont durs à céler" sur la compilation de Cutee B(Style) et enfin sur la compilation Hostile 2000 vol.1 avec"Meurtre par écriture".
Ensuite, PC l'appelle pour faire un "volte/flow" avec Disiz La Peste.
Flex Stabeu et Dana Reed ("Can't walk away") sur une compilation rap français de Kimberlite (compilation produite par Patrice Annoh); Masta, Tefa et Eben (mission suicide) l'invite a poser "Sport de sang" avec Dad Ppda et Tandem. Goldfingers lui fait appel pour l'intro de Double Face III ainsi que pour un ceau-mor avec Lady Laistee ("Demande toi"), Busta sort ensuite un maxi "Zedou and flashback" et apparait sur la compil de Dj Kheops (Sad Street) avec Akhenaton sur "J'ai plus d'air".
Joey Starr et Dj Spank chargés de la B.O. de "Yamakasi" lui demande d'écrire un rap ("Chela"), son ami Sully Sefil sort son squeud ("Sullysefilistic") alors c'était évident qu'il y ait un track en commun ("Pour mes ladies et mes lauss") et pour cloturer cette année chargée Ol Kainry (ex-Agression-verbale et future Factor X) l'invite sur son album "Au-delà des apparences" avec Passi, Lino et Le Rat Luciano pour un remix de "Qui Veut".
Et pour finir, cette année, les chansons de Busta ont été convoitées pour la B.O. du Boulet avec "Fat beat, fat flow"et sur une compilation crée par les Bleus, Sylvain Wiltord a choisi "Ma force".
Entre temps Daddy Mory l'invite à posé sur "Ambiance".
Enfin, deux ans après "Sexe, Violence, Rap & Flooze" sort le troisième opus ("Eclipse") du Flex Baba, un album 100% dancefloor et egotrip, produit en grande partie par Maleko (ex-producteur de ROHFF et d'Ol Kainry) et sa touche électro, à l'exception de "Code30.09.77" et de "Zedou Part.II" (auto-production), beaucoup de featuring sont présents sur ce squeud avec des invités qui ne sont pas des moindres tel Matt, Nuttea, Dadoo, Ol Kainry, Horsek, Sully Sefil, Moïse et Kayliah, ce disque traite des thèmes comme "la Mort", son adolescence, de filles, ... ; Cut Killer, sur sa nouvelle compil "1 son 2 rue" ajuste à sa guise "Action". Busta a ensuite participer à la BO de Taxi 3 avec "Qu'est-ce que tu fous cette nuit".
On a pu voir de nombreuses fois Busta faire la campagne de pub de Ecko.
IPM font appel à Busta et Horseck pour un featuring "It's All Good" sur leur 2ème album "1 pied dans l'biz".
Le spinassien est ensuite transféré de Villetaneuse à Argenteuil.
Al Peco, l'appele pour faire "Cash Flow" sur "Génération t 1 kiete (GT'1)"; Kerry James a invité Busta sur son double album "Savoir & Vivre Ensemble", trés osé car sur le ceau-mor on retrouve aussi Ne-shè ("Relève la tête").
Busta et Matt collabore à nouveau sur la bande originale du film "double zéro" avec "Brûle le score".
En 2005, on le retrouve sur la compil "Rap Performance" avec son pote Horseck...
2006 - 93 All Stars (Fatale Clique feat. Bobby Buntlack (FATCAP), Alibi Montana et Busta Flex)
Nouvel opus, La pièce maîtresse

Hey ! Suis-nous sur Facebook !