DRICK-C (Biographie)

Par , publié le 29/05/2012 à 8:58 - 2 230 vues
2 J'aime 0 Je n'aime pas

Biographie DRICK-C

DRICK-C
Agé de 21 ans, Drick C, de son vrai nom Cédric SERY KUAM, est un artiste qui a grandi dans un quartier difficile de la banlieue Parisienne, au Mont-Mesly dans le Val de marne (94) à Créteil.

En 2002, Drick-c commençe à prendre goût à la musique : il se lance dans des freestyles de rue et enchaine les séances studio malgré son jeune âge.

A travers les nombreuses collaborations auxquelles il prend part, son talent se fait ressentir auprès des gens qui l’entourent et son envie de rapper ne cesse de croître.

En 2006, à la suite d'une rencontre avec un pasteur (Gem Kakou), il se tourne vers le Seigneur et décide d'utiliser son don afin de répandre la Parole et glorifier le nom de DIEU.

Grâce à ce tournant décisif, il est invité dans de nombreux concerts et festivals en France ; Paris, Chartres ou encore Lyon ont déjà pu l’apercevoir à travers son envie de propager L’Evangile.

Son passage dans une prison de Chartres pour le festival de Pâques l’a d’ailleurs profondément marqué.

En 2007, il commence à écrire ses premiers textes pour la sortie de son premier Maxi appelé « VERIDIK ». Il invite sur celui-ci des artistes de talent tel que Keny bran, Sibbécai, Prédicateurs Du Ghetto, et Blakopé.

Un an plus tard, il rencontre son futur manager Bruno DUYTS qui s’occupera par la suite de tout l’aspect marketing de ses futurs projets.

L’année 2010 est une année décisive avec la sortie de « VERIDIK » qui rencontre un succès encourageant en France et aux Etats-Unis.

Drick-c apparaît notamment dans la compilation de Piero battery « Gospel Act IV » avec le titre « Solide ».

C’est en 2011 qu’il commence à écrire les premiers titres de son futur projet : le maxi «Quitte ou double ».

Dans un premier extrait titré «Fight», il réalise un featuring avec le rappeur américain TRUE : en effet, son envie est de se positionner au niveau international avec une palette musicale éclectique tout en restant déterminé à propager l’Evangile partout où Dieu lui permettra.

En juillet 2011, l’équipe s’agrandit avec Mylène THRASIBULE qui se charge désormais de l’aspect communication de l’artiste. C’est dans le même mois que Drick-c signe un contrat avec le collectif Only God Can afin de collaborer avec de vrais professionnels et d’élargir sa visibilité.

Avec son manager B.DUYTS et l’assistante communication M.THRASIBULE, ils créent l’association « Back to the Light » qui sera la branche française du collectif OGC.

En janvier 2012, il sort une nouvelle mixtape "EXPORT MUSIC" qui reprends les grands classiques du célèbre label américain Reachrecords.

Drick-c reste sur une vision relativement simple, celle d'associer la vie à la musique afin que les gens puissent accéder au Salut.
Envoyer
Favoris
Correction