Obie Trice

Biographie de Obie Trice

Obie Trice


Obie Trice est un rappeur originaire de Détroit né le 14 novembre 1977. Il est un ex-membre du label Shady Records dirigé par Eminem.


Il a grandi au sud-ouest des régions de Schoolcraft et de Greenfield, c'est là qu'il trouve ses racines et où il puise toute son énergie.


Très jeune, il fut très influencé par des rappeurs comme Biz Markie, Big Daddy Kane, Rakim ou encore Redman. À 11 ans il pose ses premières rimes sur des beats de NWA, Run DMC ou encore Big Daddy Kane grâce à une machine à karaoké pour enfant que lui avait acheté sa mère. À 14 ans il assistait déjà à des rap battles, notamment tous les samedis après-midi dans un endroit appelé The Hip Hop Shop (salle tenue par Proof).


Avant de se consacrer au rap, Obie fut SDF : durant 3 ans il enchaîna petit boulot sur petit boulot sans vraiment arriver à se fixer quelque part du fait de son problème avec l'autorité. Il ne supportait pas qu'on lui ordonne de faire telle ou telle chose. Ce n'est qu'à la naissance de sa fille Kobie, le 5 octobre 1998, qu'il décide de se prendre en main pour faire des choses sérieuses, et a donc décidé de rapper, de plus en voyant le succès connu par Eminem en 1999 il garda l'espoir de se frayer un chemin dans le rap game de Détroit.


Il commença alors à poser sur des street-tapes, qui se sont plutôt bien vendus dans le milieu underground, et décida d'économiser le peu d'argent qu'il possédait pour sortir ces sons en indépendant. Dès qu'il avait un peu d'argent, il le dépensait pour aller enregistrer en studio. Il se produisit également dans des shows au Shelter (vu dans le film 8 Mile) ainsi qu'au St-Andreas, une autre boîte de Détroit, mais ne participa jamais à des battles.


Il décida de rapper sous son vrai nom (déjà porté par son père et son grand-père) car il ne sentait pas le besoin de prendre un pseudo : "Quand je rappe, c'est moi, c'est ma musique." C'est ça qu'il dit d'ailleurs dans ses textes: "Obie Trice, real name, no gimmiks..."


Quelque temps plus tard, il rencontra Proof dans une discothèque appelée Detroit Hip-Hop School où se réunissaient la plupart des rappeurs de Détroit. Proof le présentera à l'ensemble du groupe D12.


Mais c'est en fait Bizarre (autre membre des D12) qui va faire basculer sa carrière : après avoir écouté un de ses maxis, il proposa à Obie de le rejoindre en studio pour kicker aux côtés d'Eminem. Obie se précipita dans sa voiture, mais quand il arriva sur place Em' était déjà dans sa caisse sur le point de partir : il a alors baissé sa vitre côté passager et Obie a commencé à lui balancer ses lyrics. Eminem a dit qu'il le rappellerait, mais Obie n'y croyait pas vraiment, et pensait qu'il venait de rater la chance de sa vie. Une semaine plus tard, le manager d'Eminem Paul Rosenberg le contacte afin de discuter de projets. Obie Trice signe alors un contrat avec le label Shady Records.


Comme il le dit en introduction de la chanson d'Eminem "Without Me" (« Obie Trice, real name, no gimmicks »), Obie Trice n'est pas un pseudonyme mais son nom réel.


Ce n'est qu'en 2003 que paraît son premier album solo Cheers, avec de nombreux featuring comme Eminem, Nate Dogg, Dr. Dre, 50 Cent, Busta Rhymes, Lloyd Banks, Timbaland et le D-12.


Le 31 décembre 2005, Obie Trice a été victime de deux coups de feu alors qu'il conduisait sur une autoroute de Détroit. Il fut touché en pleine tête et une des balles a pénétré dans son crâne. Finalement emmené à l'hôpital, il put en sortir le jour même. Cependant, les médecins se demandent toujours s'ils doivent enlever ou non la balle dans sa tête, une telle opération chirurgicale n'étant pas sans risque.


En avril 2006, lors des funérailles de son ami Proof, assassiné quelques jours plus tôt, il s'adressa aux hommes noirs en disant que l'"on s'entretue".


Après la mort de Proof, Obie sort son second album Second Round's On Me, produit principalement par Eminem, et avec Eminem, 50 Cent, Akon & Nate Dogg en featuring.


En juillet 2008, il quitte le label d'Eminem et Paul Rosenberg, Shady Records, pour se concentrer sur son propre label, World Wide Hustle. Il projette de sortir son troisième album.


Fin 2009, il sort Special Reserve, une compilation de titres enregistrés entre 1997 et 2000 et tous produits par MoSS.



Discographie :

2003 : Cheers
2006 : Second Round's On Me
2009 : Special Reserve
2010 : Bottom's up (prochainement / février 2010)

Filmographie :

2002 : 8 Mile
2005 : Hip-Hop Honeys

Collaborations et apparitions :

2001 : "Obie Trice (Skit)" feat. D12 sur l'album Devil's Night
2002 : "Drips" feat. Eminem sur l'album The Eminem Show
2002 : "Love Me" feat. Eminem & 50 Cent sur l'album 8 Mile Soundtrack
2002 : "Adrenaline Rush" sur l'album 8 Mile Soundtrack
2002 : "Rap Name" feat. Eminem sur l'album 8 Mile Soundtrack-Deluxe Edition
2003 : "Go To Sleep" feat. DMX & Eminem sur la bande-son d'En sursis
2003 : "No Coast All Stars" feat. Baby Blak & Planet Asia sur l'album Once You Go Blak
2004 : "Loyalty" feat. D12 sur l'album D12 World
2004 : "Spend Some Time" feat. Eminem, Stat Quo & 50 Cent sur l'album Encore
2004 : "Hennessey" feat. 2Pac sur l'album Loyal to the Game
2005 : "72nd E Central" feat. Proof & J-Hill sur l'album Searching For Jerry Garcia
2005 : "Doctor Doctor" feat. Bizarre sur l'album Hannicap Circus
2005 : "Drama Setter" feat. Tony Yayo & Eminem sur l'album Thoughts Of A Predicate Felon
2005 : "It Has Been Said" feat. The Notorious B.I.G., P.Diddy & Eminem sur l'album Duets - The Final Chapter
2006 : "War" feat. Trick Trick sur l'album The People Vs.

Hey ! Suis-nous sur Facebook !