Suge Knight

  •   SUGE KNIGHT
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Suge Knight

Suge Knight, de son vrai nom Marion Knight Jr., (19 avril 1965 à Compton, Californie – ), est un producteur de musique américain et cofondateur, avec Dr. Dre, du label de référence du début des années 1990, Death Row Records, qui comptait à l'époque les trois plus grands rappeurs West Coast : Dr. Dre, Snoop Dogg et 2Pac.

Suge Knight est né à Compton, dans la banlieue sud de Los Angeles en Californie. Son père était gardien et sa mère, professeur. Knight est allé à l'université du Nevada à Las Vegas grâce à une bourse de sport de 1985 à 1987. C'est à ce moment-là qu'il est surnommé « Suge », apocope de « Sugar Bear » (« petit ourson »).
De Las Vegas, il déménage à Los Angeles et joue au football en tant que remplaçant pour les Rams de Los Angeles pendant la grève des joueurs de NFL en 1987. Il se retire encore de la ligue pro avant d'entamer une reconversion.

Ancien footballeur américain professionnel à la carrure de déménageur, garde du corps de Bobby Brown puis de The D.O.C., ami proche de Dr. Dre, Suge Knight décide de se lancer dans le business de la musique. Pour ce faire, il s'alloue les services de Dr. Dre, concepteur sonore remarqué au sein du groupe N.W.A. Justement Dr. Dre, après le départ d'Ice Cube du groupe commence à se sentir lésé financièrement. Suge Knight veut lui faire quitter N.W.A pour fonder ensemble un label. Mais Dr. Dre est encore sous contrat avec Ruthless Records et le manager, Jerry Heller, ainsi que le leader du groupe, Eazy-E, ne sont pas prêts à laisser partir leur « poule aux disques de platine ».
La légende veut que Suge Knight, épaulé de deux amis de son gabarit et de battes de baseball, aient convaincu à l'amiable Jerry Heller de laisser partir Dr. Dre. Ce dernier, libéré de ses obligations contractuelles, s'emploie à travailler à son premier album solo, The Chronic, qui sort à la fin de l'année 1992. Apparaît sur la plupart des plages de l'album un nouveau venu, Snoop Doggy Dogg, présenté à Dr. Dre par l'entremise de son demi-frère, Warren G. Le premier single, Nuthin' But a G Thang, est diffusé en boucle sur MTV et est élu « single de la décennie » par le magazine Rolling Stone. Le succès est considérable et focalise encore davantage l'attention du public hip-hop sur la Côte Ouest des États-Unis.
L'année suivante, sort le très attendu Doggystyle de Snoop Doggy Dogg. Pris dans la polémique d'un procès pour meurtre, le rappeur de Long Beach attire sur lui les médias. L'album se vend à 5 millions d'exemplaires aux États-Unis et Snoop Doggy Dogg devient une star internationale.
Avec ces deux énormes succès, le label Death Row devient célèbre en même temps que la figure de Suge Knight, patron du label. Les propos outrageusement sexistes, les gangs de rue élevés en style de vie, le matérialisme exacerbé et la fascination pour la violence qui transpirent des paroles des chansons commencent à attiser les polémiques. Suge Knight est un membre (actif?) du gang des Bloods. Beaucoup de rumeurs commencent à courir sur ce personnage trouble (label fondé avec l'argent de la drogue, assassinats, violences, intimidations, etc.). Suge Knight se construit un personnage médiatique : il est le plus souvent habillé en rouge (couleur d'affiliation des Bloods), ne se déplace qu'avec une bande d'amis de jeunesse menaçants, collectionne les chiens d'attaque, il a dans son bureau un aquarium rempli de piranhas, et tient généralement des propos proches de ceux de Don Corleone.
Parallèlement, Suge Knight continue de faire progresser son label qu'il veut voir devenir le « Motown des années 1990 ». La bande originale du film Above the Rim et le disque Dogg Food de Tha Dogg Pound seront autant de nouveaux succès pour le prolifique label. Suge Knight devient un homme très riche et le montre, il vit grand train mais n'hésite pas à mettre sa fortune au service d'opérations médiatiques pour aider des démunis (distribution de dindes).
En 1995, Suge Knight échange un contrat de disque contre le paiement de la caution de Tupac Amaru Shakur alias 2Pac pour que celui-ci sorte de prison. Le premier double album de l'histoire du rap américain est lancé sur Death Row et s'intitule All Eyez on Me, il sort le 13 février 1996.

Hey ! Suis-nous sur Facebook !