Georgio - A l'abri (Lyrics - Paroles)

Par , publié le 17/05/2014 à 12:06 - 418 vues
0 J'aime 0 Je n'aime pas

Georgio - A l'abri (Lyrics - Paroles)

Georgio - A l'abri (Lyrics - Paroles)
[Couplet 1]
Les plus grandes blessures d'nos mères, c'est nos erreurs
Et le soir on s'embrouille, ouais tout part en couille
J'ai pour seule preuve mon cursus scolaire, c'était du sale
Des potes ont dû vi-sser pendant les années au lycée
Regarde nos casiers judiciaires c'était l'époque des amis déguisés
C'était pas facile chez nous, y'avait autant d'amour que de cris
En bas les shlags me faisaient stresser, on se prenait pour Al Pacino
Pendant que ton futur amour en boite se faisait frotter
Moi je traînais avec mes chiens de la casse
Mes Antillais, mes lions de l'Atlas
Ma mère voulait pas les voir, à la maison y'a pas de place
Sais-tu ce que c'est que de vivre à trois dans un deux pièces
J'ai que 21 ans, je laisse parler ma chance
J'ai tiré avec un flingue sur ma jeunesse
Y'avait Jules et Mounir, pas de filles dans l'équipe
Pas de chichi, ouais tout dans les tripes
On voulait faire des thunes et puis mourir
Des plans de cambriolages finalement jamais faits
J'envie pas ma vie d'avant, mon grand ça sent la défaite (Bah ouais gros...)
Little au placard, Dida au placard
9.3, Yanis, les Lilas posés dans une voiture garée
On raconte la journée, la routine
Et moi, tous les jours je fais que rapper, ça me bousille

[Refrain] x2
Des couplets grattés dans ma chambre, et des faces B à l'usine
Pour percer, j'suis tout prêt, je vis de mes concerts j’hallucine
Fini les taff d'été, je suis sur scène et ça me délivre
Dites à mes parents qu'en ce moment, je suis heureux ouais ça c'est dit

[Couplet 2]
Le tieks avec Vesti et Say, Askaan, le petit Fayssal
L'amour, ses yeux revolvers, 5 ans après, j'esquive ses balles
Les 3 femmes de ma vie, tu les connais :
Ma mère, Salomé et Anissa, pardonnez moi la trixe-ma
L'alcool comme solution, hardcore
Encore un pote qui tombe de la faute à pas d'bol
J'ai oublié mes résolutions, musclé grâce à mes 5 étages
A monter mes briques de lait, oublie jamais l'son
Si un jour je déprime de trop, et qu'un asile me berce

[Refrain] (x2)
Des couplets grattés dans ma chambre, et des faces B à l'usine
Pour percer, j'suis tout prêt, je vis de mes concerts j'hallucine
Fini les taff d'été, je suis sur scène et ça me délivre
Dites à mes parents qu'en ce moment, je suis heureux ouais ça c'est dit

[Couplet 3]
Loin des fans, des soucis, loin d'être mal et tout petit, ha ouais c'est grave
J'étais à Aulnay chez mes gars et je passe mon temps avec le rap
On se bousille, ma grand-mère s'inquiète grave, appelle sur mes deux portables
Mais je ne répond qu'à mon statut d'irresponsable
Je m'endors dans des trains, en Ile-De-France j'ai tissé ma toile
Et pour éviter la BAC on rentrait dans des cinés par derrière
La ville comme seule adversaire, avec mes amis, mes frères
Que j'ai perdu pour la plupart au fil des anniversaires
Personne me dira "Là, t'abuses", j'étais un petit démon
Assez bon pour retarder ma première garde à vue
On l'a pas dit au reste de la famille, je leur ai fait la guerre
Et je m'en veux, aujourd'hui je fais des envieux
Mais je les met à l'abri

[Refrain] x2
Des couplets grattés dans ma chambre, et des faces B à l'usine
Pour percer, j'suis tout prêt, je vis de mes concerts j'hallucine
Fini les taff d'été, je suis sur scène et ça me délivre
Dites à mes parents qu'en ce moment, je suis heureux ouais ça c'est dit

Si ces paroles contiennent des erreurs, tu peux les corriger en cliquant sur le bouton Correction ci-dessous.

Georgio

Titre: A l'abri
Tags : Georgio,
Envoyer
Favoris
Correction
Embed