Grand corps malade - Funambule (Lyrics - Paroles)

Par , publié le 04/12/2013 à 22:16 - 895 vues
1 J'aime 0 Je n'aime pas

Grand corps malade - Funambule (Lyrics - Paroles)

Grand corps malade - Funambule (Lyrics - Paroles)
[1er couplet]
A chaque époque on se cherche un peu et on s'demande si on s'connaît
On est nous même on fait ce qu'on peut on changera pas c'est c'qu'on s'promet
Entre bitume et tapis rouge j'ai slalomé de part en part
J'cotoie la dèche et l'opulence j’apprends à faire le grand écart
La vie propose tellement de thèmes parfois je fonce parfois je freine
J'vois les deux côtés du système pourtant j'me sens pas schizophrène
J'essaie de pas trop faire d'erreurs et dans mes choix je me sens libre
Je prends c'truc du fond du cœur tout est une question d'équilibre
C'est pour ce besoin d'équilibre que j'ai dû prendre un peu de risques
Après un mauvais coup du sort ma vie partait pour être triste
Écarté des terrain de sport comme un sursaut j'ai compensé
J'avais besoin d'un autre support dans l'écriture j'me suis lancé
C'est pour ce besoin d'équilibre qu'il me fallait de l'aventure
Toute mon histoire se refermait fallait trouver une ouverture
J'ai touché l’accélérateur pour retrouver des sensations
Car comme je marche à deux à l'heure il m'fallait une compensation

[Refrain]
Je suis un funambule, j'avance loin des certitudes
Les pieds sur terre, l'air dans ma bulle
L'équilibre est une attitude

[2ème couplet]
Alors j'ai croisé le show-biz, j'ai vu le royaume des égos
Qui pourra faire le plus d'entrées ? Qui provoquera le plus d'écho ?
J'ne cracherai pas dans la soupe, là où je suis je me sens bien
Mais pour garder mon équilibre je n'oublierai pas d'où je viens
C'est pour ce besoin d'équilibre que je garde un peu de hors-piste
Car j'aime aussi la vie d'humain quand s’interrompt la vie d'artiste
Entre la lumière de la lune et celle des spots, maintenant je sais
Que j'ai ma place à l'Olympia, mais aussi dans les M.J.C
Je prends du recul, je prends des gants quand j'vois le strass et les paillettes
Les gens qui se sentent importants, moi ils me stressent, ils sont pas nets
J'ne cracherai pas dans la soupe, j'ai rencontré des gens très bien
Mais j'me reconnaîtrai toujours plus dans ceux qui viennent là d'où je viens
C'est pour ce besoin d'équilibre qu'on a joué dans des cathédrales
Et après yeux dans les yeux avec un public carcéral
C'est pour ce besoin d'équilibre que tous mes sentiments se touchent
Quand je vois le public se lever, je pense à mon fils qui se couche

[Refrain]

[3ème couplet]
Si j'aime la nuit c'est grâce au jour et j'aime le jour grâce à la nuit
J'aime être tout seul grâce à la foule et grâce au silence j'aime le bruit
Besoin d'tout ça pour que ça vibre j'me sentir fort et avoir peur
Tout est une question d'équilibre je prend c'truc du fond du cœur
Si dans une vie ça part en vrille c'est qu'l'équilibre à vrillé
Pour le garder c'est capital de pas dormir sur ses lauriers
Alors je reste vigilant quitte à recréer du désordre
Entre le glacé et le brûlant j'aime la douceur j'aime que ça morde
L'équilibre est dans la nature j'invente rien ça va sans dire
Il faut d'la pluie et du soleil pour que la fleur puisse s'épanouir
Faut l’exception dans la règle pour que la vie ai plus de goût
Il faut d'la force et de l'adresse pour que l'enfant se mette debout
J'met d'la lumière pour voir l'avenir mais parfois j'aime autant l'éteindre
Dans la vie on se fout de l'objectif c'qui compte c'est la route pour l'atteindre
Alors j'avance sur un fil parmi les chemins qui s'éparpillent
En équilibre mal habile, je suis un funambule à béquilles

[Refrain]

Si ces paroles contiennent des erreurs, tu peux les corriger en cliquant sur le bouton Correction ci-dessous.

Grand corps malade

Titre: Funambule
Tags : Grand corps malade,
Envoyer
Favoris
Correction
Embed