Jul - Regardes pas de travers [Lyrics/Paroles]

 il y a 1 an (16/06/2014)    5 987 vues

0 0  

Jul - Regardes pas de travers

Regardes pas de travers Lyrics

[Refrain 1]

Cagoule, paire de gants, arme de guerre, GP800

Cagoule, paire de gants, arme de guerre, GP800

Cagoule, paire de gants, arme de guerre, GP800

Embrouille pour d’l’argent

On t’laisse à terre couvert de sang

Couvert de sang, couvert de sang, couvert de sang

Cagoule, paire de gants, arme de guerre, GP800

Embrouille pour d’l’argent

On t’laisse à terre couvert de sang

Couvert de sang, couvert de sang

Couvert de sang, couvert de sang



[Couplet 1]

J’rappe pas pour les miss, miss, nan

Dis-leur vite qu’ils s’trompent

Ici pour un dix ils s’donnent

J’vais sortir un disque qui cogne

J’pète les plombs, ça va faire douze ans que je rappe

Des sous j’en vois pas souvent

J’m’alcoolise, j’vois mon avenir déroutant

Je me nique la tête au studio pourtant

Le rap j’le baise, baise ouh

Qui me test, test ouh ?

Le cerveau sous beuz, beuz ouh

On entretient le buzz, buzz, ouh

J’viens de Marseille, MC j’t’enterre

J’ai fait tout seul, me dis pas comment faire

Si l’rap a un gosse, c’est qu’c’est mon fils

On n’apprend pas à faire un môme à son père

Nique ta daronne la folle qui se trimballe au Good

J’la montais en l’air elle me disait “so good”

Tu crois en rien ? Explique moi pourquoi petit con

Pourquoi dans la mer salée y’a d’l’eau douce ?

Le rap c’est Scarface, j’suis Tony Montana

J’suis venu tout casser, niquer la mère à Sosa

J’me vois dans Heat en train d’niquer un Brinks

J’oublierai pas Liga One si j’repars sous gros sac

Oui oui au mic’ c’est la crise mec

Énervé j’viens pour vous la mettre

Pour un boule rien qu’ça jure La Mecque

On te connaît fils oui alors arrête

Si tu prends tes distances, le patron te nique

Si tu vends un dix trente, j’crois qu’ils s’trompent

Nan y’a pas de piston, depuis c’temps

J’ai rôdé les pistons pendant qu’dans l’biz ils s’droguent

Ça ouvre des réseaux XXX avenue

Tous pistés comme Simo et Tristan

C’est triste à dire, vide la Cristalline

Mets ton flash de Poliakov dedans

Y’a pas d’embrouille range le gun com

Ton histoire elle vaut pas un vert-pomme

J’arrive dans l’rap comme personne

J’pose sur ma prod’

J’sais même pas c’que c’est une clé d’sol

Ils me questionnent, j’me suis fait seul

Pourtant on était bien plus qu’une quinzaine

Mais le temps passe, j’ai la vingtaine

Crois pas que c’est moi qui vais trahir un tel

Fais gaffe à ta femme elle t’ensorcèle

Il suffit d’une nuit à la Marc Dorcell

Une histoire d’amour un peu XXX

T’as préféré te casser ouais maintenant tu dors seul

J’vais pas papoter j’viens te prouver

Un beat, du shit, j’vais te trouer, tout secouer

Écoute j’ai jamais cherché la merde

Pourtant je l’ai toujours trouvée

J’ai zoné, zoné, d’la beuh j’ai consommé

Pas besoin de sucer pour grimper au sommet

Vas-y lève tes lunettes, on n’est pas au soleil

Et ne fais pas chauffer, on ne t’a pas sonné

On ne t’a pas sonné, on ne t’a pas sonné

On ne t’a pas sonné, on ne t’a pas sonné



[Refrain 1]



[Couplet 2]

C’est lacrizeomicmec, laissez-moi j’suis ailleurs

Laissez-moi j’suis ailleurs, laissez-moi j’suis ailleurs

En direct de Paname, j’suis die

Viens nous test si tu crois qu't'es d'taille

Ju-Ju-Jul reste anti flicaille

Pétard à la main j'drive, donnez moi la médaille

Pour mes k-sos, mes cailles, hay

Je ne jouerai jamais le voyou

Sans sous dis moi tu veux que j'aille où ?

Ils critiquent mais c'est que des jaloux, que des jaloux

Il fait le gentil mais ce n'est pas ton poto

Balance à l’OPJ quand ils lui montrent tes photos

C'est pour Brahim, Mortadons et Malik

Pour ceux que tu reconnaitrais pas casqué en moto

Pour ceux partis trop tôt

Pas l’temps d’dormir, m’a dit l’manager

J'me dois d'percer dans ma nature

J'suis à bout d'nerf oui là j'sature

Et demande à Bob on s'rend pas

Ils enquêtent, on s'en tape

RG sur l'cul, on s'échappe

Ça part braquer, casque intégral

Course-poursuite, on s’esquive

Ça vit dans l'ombre en grosse équipe

On a les dents longues, alerte ta team

Respecte nous si on t'estime

Allez, profitez sur moi parlez, parlez

L’ingé’ bouge sa tête, move your body

Move your body



[Refrain 2]

Laissez-moi j’suis ailleurs, laissez-moi j’suis ailleurs

Laissez-moi j’suis ailleurs, laissez-moi j’suis ailleurs

Laissez-moi j’suis ailleurs, laissez-moi j’suis ailleurs

Guerro, guerro, levez vous de là

Guerro, guerro, j'ai versé des larmes

Guerro, guerro, levez vous de là

Guerro, guerro, j'ai versé des larmes



[Couplet 3]

Bien sapé, pour ta carte devant la Caisse d’Épargne

J'ai Marseille dans la bouche personne j’épargne

On n'ouvre pas sa gueule quand on n'sait pas

Le cœur cassé j'attends qu'on l'répare

Tout l’monde se dit le king, mais qui est-ce ?

J’suis pas l’number one moi qu’ils m’laissent

C'est pas les putes, ni leur coms qui m’blessent

C'est pour Fabio et Tchyco, on s'verrait bien à Mexico

Liga One sur l'tricot dans l'garage on veut l'hélico

Au tieks c’est GTA y’a cinq étoiles

Il serait temps de mettre les voiles

J’ai toujours les yeux vers la Lune

Car j'ai rêvé que je touchais les étoiles

J'ai du mal à dire “te quiero”, gentil mais j'suis pas un berho

J'me la pète pas, j'fais pas la star, je n'suis pas un héros

Je n’suis pas un héros, je n’suis pas un héros

Je n’suis pas un héros, je n’suis pas un héros



[Refrain 2]



[Couplet 4]

Dédicace à Malik, mets le son à balle

Ju-Ju-Jul en direct là c’est magique

J’m’alcoolise et j’pense à ma vie

J’vois les petits sans sous cambuter

Les grands pour des barres se buter

Le Kawasaki en train de ruter

C’est dangereux oui là où j’habite

Même les filles se mettent à voler

Voisins qui pistent derrière le volet

Toulouse m’accueille en cross volé

Gros pétard en billet violet

Mon cœur n’est pas à donner

Te déshabille pas je vais te violer

N’oublions pas les frères enfermés

Des Baumettes, de Luynes jusqu’à XXX

Pour Marseille et tous ses k-sos

Têtes cramées… c’est lacrizeomicmec



[Couplet 5]

Alors, coño

J’vis ma vie tu la connais, petit j’zonais

Trop d’fils de putes, de cavs déballent ma vie

J’suis même plus étonné

J’t’ai vu grandir ne m’esquive pas

Quand tu m’croises fais-moi la bise

Moi j’grandis mais j’oublie pas

Tu m’fais tes blagues mais j’souris pas

Non j'oublie pas d'où j'viens, on rêvais d'être tous plein

Embrouille on était tempête à sept sur un bout d'pain

J'te déballe ma life, j'vois le buzz d'ma Twingo

Dédicace à Tota, dans l'salon le bingo

Tu veux mon cœur, l'abîme pas, tu veux être mon ami me nique pas

J'rappe pas pour les bimbos, tu m'verras là où on m'invite pas

T'inquiète j't'évite pas, j'sais pas c'que j'ai j'me vide pas

J'ai vu l'amour dans tes yeux mais sache qu'on me téléguide pas

Tu viens tu m'dis ''Wesh alors Jul ? Ça va ? Tu dates hein''

Tu m'demandes un service, ça fait deux ans que j'ai pas vu ta tête

J'te voyais t’faire gifler maintenant tu m'appelles “mon fils”

Tu grattes des pétards à tout l'monde mais casse toi d’là j'ai vu ton vice

Ça tourne avec deux plaques dans l'ghetto

Ça devient dur laisse ber-tom

J'vois les civils tourner, ils ont gravé leurs plaques sur l'béton

J'vois plus l'temps passer, plus j'grandis plus j'deviens pisseux

J’étais mal quand t'es passé parce que ta gadji rien qu'elle me piste

Il fait fresh dans la caisse, j'dis à Fabio d'monter sa vitre

Ok t'es un voyou mais on s'en fout d'savoir où t'habites

C'est triste, j'évite les gens qui parlent qui chauffent vite

Avec les autres te montre pas trop

Devant les gens surtout rabaisse jamais tes potes

Gucci sac Louboutin, moi c'est Asics, mon alcool dans ma bouteille

Plus rien à foutre en tournée

J'aime tellement mon public que je saute dans la foule

Pour ceux qui m'laissent des coms

Oui des coms de fils de pute, devant moi vous existez plus

C’est pour ceux qui sont en cellule, qui ont trop mangé de pâtes au beurre

Ne leur montre pas ta miss ils vont te dire qu'elle est trop beurre

Y'a plus dégun dans l'secteur, même à quatre on s’sent seul

Arah bloque l'ascenseur, nique sa mère l'inspecteur

J'rentre chez moi à six du mat’, j'vois la BVW

J'me mets par la fenêtre j'espère que c'est pas chez moi qu'ils vont soulever

J'ai les yeux qui s'ferment seuls, j'gamberge j'vois les autres sourire

J’fais comme si tout allait bien mais j'fais qu'souffrir

J'roule, j'vois toujours le voyant orange, la rage

J'roule sans essuie-glace en plein orage

Ah j'ai comme envie de placer le ballon petit filet

J'ai vu Scarface j'ai comme une envie d'niquer ceux qui veulent m'enfiler

Tu sors d'un an, tu vas cash' dealer

C'est la routine, tu sais qu’tu vas encore finir par cantiner

Dur dur d'imaginer, c'est pour ça profite de ta mère et sois à l'heure à son dîner

J'y mets tout mon cœur, dans c’putain d'texte

L'amour rend aveugle, mais si t'es une pute, t'as un next

Tu m’critiques devant les gens, poto c’est danger, danger

Oui danger, comme ta femme en train d’faire un beau déhanché

J’suis en chien, Jul en chair et en shit, en shit

Pas fort en études, j’préférais mettre des buts

Règle du terter : crie arah quand y’a les képutes

Mec du terter cri ara quand il y a les képutes

Raconte pas ta life on s'en fout de ta réput'

Le sais-tu ? J’fais confiance à Momostre jamais à ces putes

C'est Liga One, connais-tu l'histoire de la malle ?

C'est celui qui se la joue le plus qui à la fin a mal

Je déballe, son à balle, pour mes dalleux j’fais mal

Si tu m’rabaisses, moi ça m'est égal

N'écoute pas les jaloux, ils sont bons qu'à chanter

J'ai connu la galère, dormir dehors comme déjanté

Chez moi ça parle de braquo cagoulé dans un A4

Shmitt dans la zone ça essaie de cabrer à quatre

Couteau dans la manche, petite liasse dans la poche

Coupe de boje, lunette de vue si t'as des kils dans la sacoche

Personne m'embauche, pas grave je compte péter les millions

Je veux finir billionnaire, coincer des femmes, faire le mignon

Et demande à Soso Maness, on tient les manettes

Ça va faire longtemps qu'on est sur une autre planète



[Couplet 6]

Ça va faire longtemps qu'on est sur une autre planète

Fais voir ma canette que je mette ma Vodka

Tu veux éviter d'avoir des gosses cachés, baise pas sans pote-ca

Fais pas l'intéressant, sur toi je comptes pas

On ma dis tu grandis t'oublies, moi je grandis mais je gomme pas

Tu fais celle qui n'a pas faim mais que tu te frottes à ma jambe

Mais y'a mon poto dans la chambre

On lâchera pas le terter, été comme hiver, de janvier à décembre

Tu fais chier tout le monde, t'a trop laissé trainé ton boule

Je vois ce que tu vas faire je te reconnaitrais sous une cagoule

J’te raconte ma life, c’est réel c’est pas le ciné

J’traîne au tieks, tout comme toi j’fais que trimer

J’ai vu les petits cambuter quand les bourgeois dîner

J’tourne en caisse, tous cramés teinture blonde

Un deux y’a les condés, j’essaye d’les perdre dans Font Vert

D’la Puenta à Font-Vert, sortez les revolvers

Plein disent qu’ils meurent pour moi

Mais y’en a combien qui vont l’faire ?

Chez moi la guigne nous pousse à s’mettre cheh-cheh

Fais tourner ta folle, surtout si elle est beur

Demande au manager, j’suis venu pour briser des cœurs

C’est au secteur, et nique à l’inspecteur

Go fast si y’a poursuite, sors l’extincteur

Viens voir au tieks ça vend du shit en forme de Kinder

Prise de tête malade, mets ta beuh dans le grinder

Mets ta beuh dans le grinder, ok

Enfermé dans un train d’Enfer, en train d’en faire un

Tu m’vois gentil, j’te casse ta tête s’tu touches mon frère

Tu dis n’importe quoi, mêle-toi d’tes affaires

J’t’en dirai plus quand j’aurai fais le tour d’la Terre

C’est clair, on voit qu’les vrais quand t’es à terre

T’as fait l’mac t’as glissé, ça t’a même pris tes Nike Air

Les faux s’enterrent seuls, ils m’cassent mais j’suis personne

J’bois mon verre seul, j’fume mon perso

Tu t’crois en guerre frère ? J’crois qu’t’es lunatique

Ça fait de go-fast avec du shit dans le pneumatique

Regarde pas d’travers, ça pète automatique

T’as un pistolet à billes, gros m’parle pas d’automatique

Perdre un proche ça fait mal, comme voir un frère en taule

Les faux eux te niquent, à croire qu’ils ont le cœur en toc

J’tourne, pendant qu’le temps tourne

J’vois ma daronne galérer alors dans l’rap je tente tout

Ouais j’veux la maille j’m’en bats les couilles

Shit, beuh dans les couilles, les shmitts qui te fouillent

Tu fais l’mec mais t’as la trouille

J’ai l’air froid mais au fond je bouille

De la poudre dans le douilles

Disque d’or, alléluia, t’as trahis, me dis pas “khoya”

Alors ma couille ? T’as une vie dramatique ?

T’as tout perdu, ta famille, tes gosses

Parc’que les femmes t’attirent

Ils veulent me faire couler, sont pleins de tentatives

Dans l’histoire celui qui s’en sortait c’est celui qui XXX

Ici les petits te sortent des armes, pas formés au centre de tir

Forgés par la rue, ils t’exécutent dans ta ‘ture

Un tête-à-queue putain c’est qui là ?

Faut qu’j’le kille ou bien qu’sur lui…

J’suis quillé, que quelqu’un me dise qu’est-c’qu’y’a

Et qui en veut ? L’instru j’le plie en deux

Fais pousser la purple, trouve-toi tes clients d’beuh

On y arrive si on l’veut, on survit comme on l’peut

J’suis pas comme ces fils de pute qui montent des coups entre eux

Client, cliente, Jul restera le même

J’suis pas d’ceux qui s’méfient entre eux

Sache que nous rions peu

Pas encore XXX nourrit qui on peut

On a la gloire mais on triomphe peu

C’est lacrizeomicmec



[Couplet 7]

J'en ai marre de tout, alors je casse tout

J'en ai marre de tout, alors je casse tout

Je fais comme si j'étais seul dans cette putain de planète

Je zone comme un loup, à l'affût de tout

Mais j'suis en sursis et la juge va tout faire pour qu’j’m'arrête

J'ai des plans mais j'suis à sec

Vous faites les macs, il est tout seul vous êtes à sept

Ça fait longtemps que tout va mal dans ma tess

Si tu tires pour tuer vas-y vise dans la tête

Je t'aimais bien mais pourtant tu m'la mise

Je dis rien pas de représailles mais t'inquiète, je t'analyse

Contaminé par la maille y'a pas de miracle il faut un taf

Tu veux charbonner bah mon pote je marchera au taz

J'mets des sons dans ma caisse et tu jalouses

Avant j'étais con au lieu de penser qu'à moi j'pensais qu'à nous

Vingt-et-un ans j'suis pas carré, j'suis pas calé

J'arrive sur la piste les bras en l'air j'danse pas le coupé décalé

Une femme c'est comme une sèche : tu la fumes et tu la jettes

C'toi qui la consume jusqu'au jour ou elle t'achève

Moi cette année j'me suis lâché j'suis resté en bas de mes tours

J'me suis taillé, j'me suis caché quand les civils faisaient des tours

À cause d'eux, quand j'conduis j'fais des détours

Quand ils me contrôlent, j'ferme ma gueule, j'les regarde, j'fais le sourd

Et mes potes ils ont tous connu les geôles

Putain j'suis fané, la moitié ils sont en taule

Qu’on tombe c'est c’que l'état veut, ils fouillent même nos caves

Mon frère fais attention parc’que d’nos jours l'amour rend aveugle

J'suis à l'affut d'une chatte, que j’baise, qui me gâte

Mes ex c'est fini parce qu'elles trahissent ou qu'elles sont sales

J'ai vingt-et-un balais, j'me suis mis à passé le balai

Pour un cambu j'finis avec ma daronne au palais

Là j'en ai marre des parloirs, d'voir mon frère enfermé

Wesh les mattons, niquez vos mères on vous à berné

Dès que je sort j'vois les schmitts ils font les macs

Ils sont là, sept sur sept ils veulent te voir la main dans le sac

Et c'est sûr des gens ont porté la guigne

La juge a dit à lui, il va direct à Luynes

Et j'suis mal sans lui, car j'ai grandis avec

Lui c'est mon ami, sa mère m’a dit faut faire avec

Et au fait, j'en place une pour Amada

C'est le petit en gros cube avec la casquette Yamaha

Et j'en place une pour Houssine

Hassoul prépare le bon il faut qu'il oublie ses soucis

Et pour des sous ici, rien que ça t'incite

Les schmits ont les insultent, y a rien pour eux mais ils insistent

Et moi j’assiste à toutes les scènes qui font de la peine

Et j'me rappelle quand y avait tout l’monde à l'appel

Des bracos tous les jours, des couteaux sous les joues

Ça disait “demain on refait ça, si aujourd'hui on échoue”

Ça sent la défaite, mais faut ce remettre en cause

On dirait que j'suis parano, putain j’m'imagine des choses

Cinq heures du mat’, j'dors pas j'ai les yeux ouverts

J'me rappelle les gendarmes chez moi, putain j'en ai souffert

J'arrive pas à réaliser, ils ont tout analysé

Et ma mère fait que pleurer à cause de ces banalisés

Avec ces histoires on va finir traumatisés

Vas-y lève toi du milieu, aujourd'hui j'vais m'alcooliser

J’ m'en bats les couilles

Tchyco va t’le dire, grâce à moi il craint pas les coups

Et pour Wassim il est fou dans sa tête

Il sortait en promenade, avec le tee-shirt sur la tête

Et pour Lakhdar, on reste posté on blague pas

Devant la juge ça passe pas quand tu dis : “moi j'taffe pas”

Et dedans, faut te dire qu’tu vas sortir

Faut qu’tu voies la peine des autres pour te dire qu'il y a encore pire

Le quartier empire là, pourtant j’vais pas fuir moi

Si tu dois t’prendre huit mois, crois pas que j'affirme moi

J'en ai marre de tout, quand ça va mal j'me soule

Cette vie j'la découvre, tous en manque de maille

Faut que tu comprennes que l'État nous l'a mise

J'suis pas les autres, moi j'me plie pas aux ordre tu sais

Faut que tu voies ce qu'on vit ici c'est pas facile

J'en ai marre de tout, quand ça va mal j'me soule

Cette vie j'la découvre

Mais on est tous en chien, tous en manque de maille

Faut que tu comprennes que l'État nous l'a mise

J'suis pas les autres, moi j'me plie pas aux ordre tu sais

Faut que tu voies ce qu'on vit ici c'est pas facile

C’est lacrizeomicmec, c’est lacrizeomicmec

C’est lacrizeomicmec, c’est lacrizeomicmec

C’est lacrizeomicmec, c’est lacrizeomicmec

C’est lacrizeomicmec, c’est lacrizeomicmec

On parle pas nous on agi

En direct de Luynes demande à Gilles

C’est lacrizeomic



[Couplet 8]

J’rappe pour mes potes à la base, j’pense à mes potes à la barre

Ici t’insultes un flic il serre, peut t’mettre sous contrôle judiciaire

Ouais la vie c’est bizarre, tous mes potes me le disent

C’est un coup fais le discret, moi qu’est-c’tu veux qu’je te dise ?

J’aimerai m’enfuir loin de là, ici c’est rempli de lâches

J’ai plus l’temps pour tes bêtises cousin, moi je prends de l’âge

Wesh les potos, vous inquiétez pas

Si un jour je pars l’équipe, me regrettez pas

La vie c’est dur à en pleurer comme quand ta femme te remballe

Tu fais semblant qu’tu t’en bats les, mais quand j’parle d’elle tu t’emballes

Pour elle tu t’bats contre des payos, si elle te pousse tu tombes à l’eau

Pour elle tu as coulé poto, tu mouilles même plus ton maillot

Pendant qu’elle danse la lambada, toi tu mets l’shit dans l’emballage

Tu sais qu’de toi elle s’en ballec’, mais toi pour elle t’sors la kalash’

Et je sais qu’mes potos m’diront “Jul, ça c’est bien parlé”

J’répondrai “t’casse pas la tête, déguste en mode Bob Marley”

J’fais des choses que j’veux pas, j’suis trop fier intérieurement

Aujourd’hui ça va demain j’mettrai les gants si tu meurs

Moi le rap, une tumeur man, si j’m’écoute tu meurs man

J’veux l’argent du beurre man, pour qu’j’ai un Porsche, un Burman

Laissez moi passer mes soirées tranquille avec mes potos

Ça a commencé par rien, maintenant avec moi ça prend des photos

J’t’explique ici, on veut monter une équipe comme dans New Jack City

On a vu trop d’frères rentrer alors on finit en bubu demande à [?]

J’ai d’l’inspi ardue, steuplait quand je rappe me parle plus

Écoute bien miss tu commences par la bouche, tu finis par l’cul

J’sais pas hein, mais j’sens les choses venir

Dis-toi bien qu’si j’veux quelque chose j’finis par l’obtenir

Mes phrases sont plus sensées qu’avant

J’commence sur roue arrière, serein j’finis en roue avant

Voilà, fin d’après-midi, tout l’monde au quartier

Les shmitts en face de moi, je rappe, ils font que m’regarder

Ici c’est ambiance électrique, sans casque, ça nargue les flics

Après tout y’a qu’ça à faire

Les petits me disent “oh Jul, mets-moi des ziks”

On voit les mêmes têtes, les vrais j’les connais t’inquiète

Tu fais l’mac tu montes la voix, mais t’as pas fait plus d’un tête

Faut pas s’haïr, faut pas s’trahir, c’est galère

Pas d’loves, j’vends pas la cocaïne sa mère

Ça y est ils m’voyent sage, parc’que je prends de l’âge

J’ai l’rap en otage, j’te pète ton coffrage

Jul au pilotage, les victimes aux cages

Ouais les boulettes gros, sinon qué is stag

J’répète là, mes potes sous zet là

T’inquiète si c’est vraiment une folle j’te dirai “pète-la”

Sous Heineken égaré, cherche d’l’espoir pour m’barrer

La route, viens pas m’la barrer, génération teum-teum et tarée

Tu kiffes j’espère ? T’serais pas venu tchouper sinon

Y’a qu’des bandeuses de rappeur, frérot c’est hallucinant

Les petits jouent les brigands, nan mais dis-moi depuis quand

Les bons élèves deviennent les incitants

Devant le block hésitant, à deux masqués sur l’guidon

Sur l’rétro c’est tout bleu, poursuite pour une histoire bidon

Et si tout l’mode te juge, laisse-les faire la pub

Qu’elle soit bonne ou mauvaise, c’est toi seul qui forge ta réput’

À l’aise, comme [?] devant une porte

On sort les pinces comme un cop

J'ai pas d'crête, j’suis pas dans l'rock

Si ça pète, on va t’fuck, faut qu’j’pose mon texte, one shot

L’été c’est claquettes en short

C’est 1.3.5 pas Bangkok, Hancock

Ça fait volaille, reste tranquille j’ai pas ton âge

Faut qu’j’déguste sous le soleil

Moi j’coule pendant qu’le patron nage

Dans des liasses, direction la Jonquera

Si vous voulez nous test, demande à Tchyco le pompe est là

Nan mais t’as pas honte là ? Chez nous on te baise et on te largue

La pente remonte-la, si c’est le cas t’as tombé là

Sur la vie j'patine comme Philippe Candelero

Finis les francs, on veut d’l’euro, au quartier y’a qu’les condés, le kho

Cette vie m’rouille, trouille, cette vie m’soule

Putain qu’est-c’que j’aimerai trouve une fille bien, clean, cool

C’est Jul qu’arrive bim boom, et les RG qui t’zooment

En douce qu’arrivent qui t’fouillent, débarquent comme XXX

Faut s’tailler à Cancun, belle vie, plan coulo

Plein d’sous, pas d’boulot, j’peux pas avancer sous l’eau

Et allez vous faire enculo

Chez nous ça vend des rouleaux, l’avenir au bord du rouleau

Tu présentes dans les moulos…

Putain moi j’perds la boule c’est pas cool

Les poulets, les Corses, les poules, ça se soule

Les voix s’élèvent dans la foule

Écoute un peu ce bet’ d’instru, construit perso

À force qu’ils m’donnent pas la balle

J’vais finir par jouer perso

Combien ont taillé ? En taule à cause des héros

Moi on m’a enlevé l’amour, moi j’peux plus dire “te quiero”

Sois pas raciste, le cœur fais pas la couleur

C’est pas les actes des femmes

C’est les mots qui font la douleur

J’suis un loup, j’sais même plus j’ai mal où

Faut plus laisser rentrer les flics, faut leur jeter des cailloux

J’zone avec mes brigands, piste des apparts, des villas

Tu sais pas c’que j’vis là, j’aurais pu être un David Villa, un David Villa

J’ai trop laissé passer le temps, 2014 j’ai les dents

Ouais j’ai trop laissé passer le temps, 2014 j’ai les dents

Ouais j’ai trop laissé passer le temps, 2014 j’ai les dents

J’ai trop laissé passer le temps, 2014 ouais j’ai les dents

Trop laissé passer le temps, 2014 moi j’ai les dents

J’ai trop laissé passer le temps



[Couplet 9]

Comme Kalif j'suis hardcore, j'démarre au quart de tour

Moi c'est Jul, c'est violent comme voir un quad à Carrefour

Bouge ta tête, c'est le son qui t'emmène

Ok t'as des histoires, ouais mais qui s'en mêle ?

Qui se ramène quand y a plus d’cent mecs?

J'connais des vrais, j'connais beaucoup de gens qui se la mettent

Levage en moto, kalash’ dans l'auto

J'suis plus serein au tieks, les flics prennent en photo

Toujours anti-État, sa vend la beuh, la local

Vida loca, scooteur volé dans l'local

T'as trahi tout le monde, fais pas l’mec honnête

En plus quand y a embrouille tu cours à l'allure d'une comète

Que des commères, un doigt au maire

Ils veulent pas nous aider alors niquez vos mères

Le temps passe vite, les petits volent si tôt

Marseille c'est cramé, évasion en hélico

Fais pas le Vito, l'honneur c'est vital

Calibre dans la Vuitton, attentat lyrical

Tu vois les shmits, arah vite taille

Tous les jours en panique comme celui qui ravitaille

J'arrive au stud' sous pollen chargé

Trop ont changé, les MC j'vais m'en charger

Qu'es-ce tu m'dirais si demain j'roule en Lambo' ?

Ça a trop changé maintenant c'est la voiture qui t’rend beau

Une bombe j'l’embarque, en jogging ou en tarc’

Dégaine Paul & Shark, les traîtres faut les charcler

Un frère en taule une mère en plus devant le parloir

Nique les matons, met mon son dans l'haut-parleur

Vingt-deux geôles au palais, la juge t'a remballé

Faut récupérer le para à celui qui passe le balai

C'est Jul au pilotage les rappeurs j'vais les chaler

J'vais les faire cabrer à en faire toucher la chalette



[Refrain 3]

Sort le cross volé

Cabre même si la roue est voilée

Pétard en billet violet

Te déshabille pas j'vais t'violer

Sort le cross volé

Cabre même si la roue est voilée

Pétard en billet violet

Te déshabille pas j'vais t'violer



[Couplet 10]

Fais pas le gros, tu vois pas tu fais la guerre seul ?

Demande à Simo on t’troue le corps à la perceuse

Peur de personne, on parle de Dieu je frisonne

J'veux savoir qui m'a trahi mais pas quand mon heure sonne

…les vendeurs sont mis sous trêve

Arrête de dire tu vends à la source on sait tous que tu sous-traites

Moi j'rap sous pète, j'te fais la soufflette

Sort l'encodeuse, prend le cash à Phuket

Fais gaffe si tu guettes, ils te pètent si tu gueules

T'aimes pas mon rap mais ta mère danse sur mon single

Un-trois-cinq c'est ma zone, Font-Vert la jungle

Trouve un appart’, fais pousser la purple

Tu vas faire un tête, pourquoi tu mets ton pare-balles ?

Les petits s'en foutent d’l’école, ils mettent du shit dans le cartable

Liga One c'est la base, met toi devant on cartonne

On vient tout piller comme le cambu au Carlton

Haut les mains, j'arrive c'est chaud les mans

J'ai vu des filles en chien péter Neiman

J'sais même plus si j'ai mal, tu vois l'schéma

J'connais ma ville par cœur, Marseille c'est chez moi

Pas d'shit, pas d'blonde, ça met le chameau

Chez moi c'est “wesh le couz qu'est ce tu fais rhamo ?”

Dans la malle le seize coups, ça braque en cinq secondes

Met les sacs à l'arrière et vas-y let's go

Fais pas le Rambo, tu prends la testo'

N’espère pas mourir tard si tu prends la cess tôt

Y a trop de pauvres, très peu riche, il est fou ce monde

Demande à Bouriche : tous bourrés on voit en Blu-Ray

Y a tarpin d'gadjis mais c'est la même qu'on veut fourrer



[Refrain 3]



Y'a des fous partout, y'a des p'tits gantés

Y'a des fous partout, y'a des p'tits gantés



[Refrain 4]

Y'a des fous partout, y'a des p'tits gantés

J'suis fier d’mon parcours, j'joue pas le briguanter

Y'a des fous partout, y'a des p'tits gantés

J'suis fier d’mon parcours, j'joue pas le briguanter



[Couplet 11]

Laissez moi j'suis dans mon délire

J'suis personne j'ai pas à me vanter

J'vois les petits faire des délits

J'ai pas la tête à inventer

Tu voulais savoir ma vie

J'ai traîné ça m'a scanné

J'ai grandi, j'ai vu mes amis

Je les côtoie ça fait des années

Dans ma team on est un peu tous fous

Embrouille ça sort les six coups

T'es la famille viens boire un coup

Ramène ta folle on lui met son coup



[Refrain 4]



[Couplet 12]

Chez moi ça taf au black ou ça vend du shit

Qu'un seul but en tête c'est d'faire du chiffre

S'il te plait parle mieux tu vas te prendre une gifle

A chaque fois que je rappe, je vois la foule qui s'agite

Demande à Soso et Kalif on est ailleurs

Liga one cette année ça va foutre le fire

Ça fait plaisir de voir que ça me soutient

Comme de voir ma tête sur les Flyer

L'argent m'attire j'vais pas vous mentir

Il manque que ça pour pouvoir m'en sortir

Et pour les petits fous qui pour le terter quitte tout

Si ça te fait plaisir alors danse sur ma zik

Encore un classique et ouais Jul c'est magique

J'vis d'amour et de peine, crois pas que je t'emboucane

Au début tout est rose, après tout le monde se poucavent

Je sors même plus le week-end



[Refrain 4]

Si les paroles de 'Regardes pas de travers ' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

Hey ! Suis-nous sur Facebook !

Lâche ton Commentaire