Révolution urbaine - Romantique (Lyrics - Paroles)

Par , publié le 14/02/2014 à 19:19 - 1 319 vues
0 J'aime 0 Je n'aime pas

Révolution urbaine - Romantique (Lyrics - Paroles)

Révolution urbaine - Romantique (Lyrics - Paroles)
[Refrain : Briganté] (x2)
Il n'y'a rien de romantique àl
Mes frangins caressent plus leurs armes que leurs femmes
Parait que tu recherches l'homme idéal
On aimerait juste tirer notre balle et s'tirer du bail

[Couplet 1 : Makiavel]
Sans raison, tu comptes sur ton homme, mais tu vis à ses côtés
L'infidèle a des remords, le fidèle, lui, a des regrets
Et pour la prochaine phrase, je sais que j'vais même pas vous choquer
Elles parlent de strings et d'beauté, n'ont même pas l'âge d'aller voter
Petite beurette de luxe, tu te donnes pour quatre violets
Cendrillon a troqué le carrosse pour le cabriolet
Toujours là dans les bons moments, invisible dans les mauvais
Toi tu finis love d'elle, elle n'est love que de tes lovés
Dis-moi comment s'élever, éviter l'œil mauvais
Loin de Satan, d'Iblis
Un frère qui renie les siens est un frère qui glisse
Elles bavent devant un turbo, une moto, un click-click
Et s'éclipse quand la situation est critique
Toi, comme un canard, tu pleurs
À force de jouer avec les dames et les cœurs
Moi j'pense qu'à faire du beurre
Et j'préfère les liasses que les fleurs

[Refrain : Briganté] (x2)

[Couplet 2 : Briganté]
L'apéritif de tous les cocktails
Le diable est en bouteille ou dans un corps d'rêves
En tournée dans tous les hôtels
Fourré dans toutes les Opels
J'perds mes repères à l'odeur d'son coup
C'est clair, j'suis qu'un menteur, j'connais tes anciens coups
Prête à tout pour atteindre ses rêves
Quand pour deux sous elle te prête ses lèvres
Tu rêves d'une maison XL, d'un [XN ?], d’une carte à biceps
Pas d'questions sur tes soi-disant cousins qui prennent des nouvelles
T'as décidé d'faire partie du décor, enlever la ficelle
Hilton et Kardashian, qu'on m'entende, ne jouent pas les filles saines
Arrêtons d'perdre du temps, restons prudents et percutant
Déhanche entre les miennes tout doucement
– un cul d'mutant
À en faire saliver tous les gars sur l'banc

[Refrain : Briganté] (x2)

[Couplet 3 : Zino]
Belle, sur son trente-et-un, j'en connais des centaines
Sans passer par quatre chemins, te feront voir trente-six chandelles
La seule avec qui tu passes ta nuit au tel
Seule, qui te rend dingue, bikini et petite dentelle
Ô mon dieu, combien j'aime tes petites gambettes
Un cougar en léopard vêtue d'un legging panthère
J'avoue que face au diable, on est tous tentés
Devant tes fesses, on dit qu'on t'aime, mais on t’met un disque en fait
Tu t'es fait michtonné, oui ça m'en a tout l'air
À l'odeur de tes billets, elle reconnaît sa couleur
Les joueurs de NBA, ou bien même les footballeurs
Juste après t'avoir pillé, elle disparaît comme une voleuse
C'est pour les filles sympas et les boulets
Tous les jours, on bourre, on fait bouger tes bourrelets
Sous les draps ou dans les loges, pendant la tournée
Et le matin, on part sans se retourner

[Refrain : Briganté] (x2)

Si ces paroles contiennent des erreurs, tu peux les corriger en cliquant sur le bouton Correction ci-dessous.

Révolution urbaine

Titre: Romantique
Tags : Révolution urbaine,
Envoyer
Favoris
Correction
Embed