R.E.D.K. - Un mal pour un bien (ft. Lino) (Lyrics - Paroles)

Par , publié le 11/03/2014 à 11:16 - 2 513 vues
1 J'aime 1 Je n'aime pas

R.E.D.K. - Un mal pour un bien (ft. Lino) (Lyrics - Paroles)

R.E.D.K. - Un mal pour un bien (ft. Lino) (Lyrics - Paroles)
[Couplet 1 — R.E.D.K & Lino]
Moi je m'étais juré de rapper tu vois le topo ? Mec modeste
Je voyais le signe de paix quand d'autres voyaient le logo de Merco-Benz
Mater des meurtres trop dingues du coup ça empire voilà
Notre avenir va mal, je veux pas du nirvana de Kurt Cobain
N'investis pas dans le mal si ça se complique
Ne va pas vendre ton âme au diable si tu veux te racheter une conduite
Ferme ta gueule ! Suffit pas de rapper, cracher un texte
Taper du poing, mon art c'est un signe de paix sans l'index
N'interfère pas dans mon texte, OK d'accord ? Surtout que t'as tort
Et puis on est en désaccord, qu'est-ce tu m'abordes et puis d'abord t'es qui ?
Moi je m'étais juré de rapper tu vois le topo ? Je suis pas modeste
Mais je voyais pas de signe de paix, en guerre je voyais un logo Merco Benz
Matter des meurtres gros flingues 12 coups vers l'empire, voilà
Si notre avenir va mal je rêve du nirvana de Kurt Cobain
J'investirai dans le mal, si ça se complique
Je suis prêt à vendre mon âme au diable pas là pour pour m'acheter une conduite
Ouais mais je crois que t'as pas toute ta tête, toi t'es HS
Rien se négocie Tout se bicrave, tout s'achète
Bah oui mec mais tout se paie aussi
Je crache ma rage au HF faut faire kiffer les Ghettos Youth
Ouais mais c'est quoi le but que la rue m'achève et voie qui fait le traître au bout ?
Vas-y fais la chèvre, le prêtre moi je rappe avec la BAC au boul'
Du coup t'as le cul entre deux chaises tu te déchaînes et parles beaucoup
J'te parle de paix, j'te parle de guerre, de gang
D'être frais, en gros perte de temps faut être frais
Grand fier sur le ring sans la paire de gants

[Refrain — R.E.D.K.]
J'oscille entre les braises, les flocons de neige le possible
Et puis les fausses promesses on m'a dit "laisse gros"
Pour être à l'aise je sais pas si il faut qu'on reste dociles
Ou s'il faut craquer braquer jouer les escrocs
Je squatte, le cul entre deux chaises, je cogite
Un dilemme dans ma tête, "qui est le vrai le faux" ?
En gros j'ai la plume entre deux 16 c'est nocif
Avant que l'encre ne sèche il faut qu'on m'aide gros

[Couplet 2 — R.E.D.K & Lino]
Moi je veux les gros culs, le gros cube de pitié j'en ai aucune
Focus, je reste sur les billets le beat je m'en occupe
Elle est occulte ma science la grenade est dégoupillée
Tout plier dans tous les sens la rage ya qu'ici que tu t'en procures
Donc en gros drogues dures et or pur c'est tout ce que tu proposes
Gosse fortune ordure, normal que je m'y oppose
T'oses jouer un rôle mais tu ferais mieux de te méfier toi
C'est même pas que t'es mort dans le film, c'est encore pire, c'est que t'y es pas
Normal je suis pas un acteur je rappe en force hors pair
Tout dans la largeur je viens pas éduquer les gosses je suis pas leur père
Ouais tu parles un jacteur blindé de prétextes abusifs
Qui sera pas nommé aux Victoires mais aux Défaites de la musique
Je parle monnaie, monnaie, monnaie, sexe drogue
Monnaie, monnaie, j'écris avec un uzi
Blablablablabla t'es paumé, paumé, paumé, tes textes pauvres je connais
Moi je nique les ex potes l'état le taf à l'usine
Je reste honnête, correct, recherche les billets propres
Je connecte la rue au hip-hop mais la ligote aux Baumettes
Non rien à foutre tant que je suis dans l'ifop
Tu croques et t'as cru que les gosses ont attendu que je parle de crimes pour en commettre ?
T'es cru, tu vois c'que j'décris, me prends pas pour un con mec
Ouais ici c'est ghetto et crime que des délits que tu collectes
Moi je suis un amoureux du verbe un gros kiffeur c'est pas ton style
Je vais pas refourguer de la merde parce que les auditeurs sont scatophiles

[Refrain]

[Interlude — R.E.D.K & Lino]
Eh ! Vas-y arrête avec tes rap de prof de Français
Qu'est-ce tu me prends les couilles avec tes poèmes
Ici la vie c'est sale, c'est cru, c'est la hass
On n'en a plus rien à foutre de quoi tu me parles
De quoi je te parle ? Ouais de quoi tu me parles ?
De tes contradictions, crois pas que ta connerie est le seul chemin à suivre pour réussir, t'es qu'une caricature
Mais quel chemin ? Y'a pas de chemin ! On les baise, nous c'est tête à queue, défonce les barrages et prends l'oseille khey

[Couplet 3 — R.E.D.K & Lino]
Toujours la même recette les mêmes récits durs la même écriture des mythos visant l'euro
Ces mêmes détritus lâchés de ces stylos bic sans neurones
Aux yeux de l'industrie du disque t'es qu'un pitre
Pas un rappeur un acteur ou un braqueur t'es juste un chiffre
Là ça fait 1, 2 pour le fric et pour le flow
Je le giffle le son pour les fauves, je rappe, j'fais la une des infos
Je veux d'la trap pour mon parcours plein de fautes
Dans la course si je veux rester ça part aux nymphos
C'est vrai je suis capitaliste ouais j'aime faire l'oseille
Je brutalise le destin je viens les arroser
Ils veulent que je reste en chien moi je suis pas là pour lécher la vitrine
Je veux être le prochain Scarface pas celui qui trime
Ouais mais rêver de ventes en gros dans le cartel c'est pas ce qui prime
Rien à foutre j'ai les crocs
Bah parfait tu seras victime de ce que tu véhicules
C'est vrai que ce biz m'écartèle je plante la révolte
Les foufs les jarretelles les flingues les gros véhicules
Mais il est bête ton calibre Bu-bu-bu-bute les tous !
Tu t'es cru où à Cali ? Bu-bu-bu-bute les tous !
Oh ! C'est quoi ce bordel on va fumer personne
Ok, tu veux que je les câline ?
Non mais les mots sont plus mortels qu'un Wesson
Arrache-toi de mon beat, moi je veux prendre des sommes
Parler de bites et de chattes du sky dans le calice
Je fais mes preuves sans être bavard je veux pas de la place du calife
Moi je veux le beurre l'argent du Qatar et le buzz à Kaaris
Pour ça j'ai choisi d'innover, mis de côté l'avarice
T'façon qu'on soit bons ou mauvais, tous les médias nous salissent
Côté droite ou socialiste toujours une France à deux vitessesC'est vrai qu'on grossit la liste on crève à fond, on vit presque
On a besoin de résolutions, besoin de biftons, solutions
Je comprends les frères qui servent des litrons
Ceux qui parlent de révolution
Bon ou mauvais ça dépend de quel côté de la vie on se trouve
Le but c'est d'se sauver de là ya que deux issues quand t'es dans ce trou

Si ces paroles contiennent des erreurs, tu peux les corriger en cliquant sur le bouton Correction ci-dessous.

R.E.D.K.

Titre: Un mal pour un bien
Featuring(s): Lino
Tags : R.E.D.K., Lino,
Envoyer
Favoris
Correction
Embed