Tunisiano - Les Oreilles Qui Sifflent (Lyrics - Paroles)

Par , publié le 05/03/2014 à 18:39 - 1 518 vues
1 J'aime 0 Je n'aime pas

Tunisiano - Les Oreilles Qui Sifflent (Lyrics - Paroles)

Tunisiano - Les Oreilles Qui Sifflent (Lyrics - Paroles)
[Couplet 1]
Y'a pas grand chose à faire, donc fais-le bien
Si je suis ton frère, tu es le mien
À l'édifice je mets ma pierre si on est plein
Si on agit, on opère : on est la France de demain
Un mal qui empiète, distribue des étiquettes
Qui enlève le côté honnête, qui détruit et qui entête
Victime de c'que je reflète : nouveau mal de ce siècle
Le mal de mes ancêtres, une maladie qui me guette
J'ai touché le stylo, le cœur avide
Pour tartiner des mots au goût acide
Je suis français, celui qu'on néglige
J'aime mon pays, pas ceux qui le dirigent
Les gens sont sans pitié, de leçon sont les donneurs
Si faux-cul était un métier, y'aurait pas beaucoup d'chômeurs
Abrutis par l'quotidien, la chatte et l'euro
Ne sont pas pro-Palestiniens mais ils sont pro-B2O
Instrumentalisés pour que les minorités se reconnaissent
Et pour paraître honnêtes, donnent la parole à deux-trois marionnettes
Afin de nous valoriser, excusez-moi, c'est des broutilles
France d'en-bas ne ressemble pas à Rachida ou Malek Bounty
Noirs ou Blancs, ils ressemblent à tes frelons
L'aspect du sympathisant, mais le discours du colon
Les vrais penseurs n'sont pas dans vos débats télévisés
Juste quelques collabeurs qui parlent au nom d'une communauté
Diaboliser le Musulman comme l'a fait Nicolas
Oui, ils font le ramadan, mais vous rackettent vos pains au chocolat
Du coup les braves gens ont peur, ont la haine qui s'éveille
Voient en chaque maghrébin un Mohammed Merah qui sommeille
Et là, le mal est fait, traumatisés
Les mêmes qui manipulent diront d'pas généraliser
Outil de désinformation fixé au téléviseur
Communication faite pour jouer avec nos peurs
Et ça marche : pour un rien, on se clashe
Dans la terreur, on se cache
Et sur l'étranger, on crache
Et t'oublies tout l'reste, vu qu'tu bloques sur un détail
Ta vie régresse pendant qu'tu broutes comme du bétail
Ils focalisent ton attention, t'es tombé dans leur manège
T'en fais une fixation, pendant qu'ils sucrent tes privilèges
Et l'pire, c'est qu'ils ne reconnaissent pas leurs fautes
Ils arriveront à dire que le problème vient des autres
Et les autres, c'est toi, ces Noirs, des jeunes en colère
Et la France ressemble pas à un dimanche chez Drucker
Y'a des gens qui galèrent, que vous laissez aboyer
Cinq personnes pour un salaire, dur de payer un loyer
Noyés sous des tonnes de problèmes, le monde est stone
Y'a des mendiants et des roms, des mecs qui dorment dans l'tro-m'
Pendant qu'vous festoyez
Personne n'vient leur prêter main forte
Donc voyez tout le mépris que je vous porte

[Refrain x4]
Ils ont les oreilles qui sifflent

[Couplet 2]
Petit capitaliste, dicte-moi mes codes
Instrumentalise ma foi et mes dogmes
À ta guise, prends-nous pour des saltimbanques
Idéalise ta morale régie par la loi des banques
Par la loi des tanks, tu vises le profit
Tu divises, déguises tes intentions et mets les gens en conflit
Ta devise n'est que boursière, pille une nation
Pour quelques actionnaires et un taux d'inflation
Choisis tes adversaires imaginaires, des religieux actifs
Tendancieux, on oublie qu'une guerre c'est lucratif
Des tyrans aspirant à prendre ce qu'on détient
Ils vont attaquer l'Iran et dire qu'c'est pour notre bien
Les médias font semblant, complices de leurs tromperies
Ont choisi leur camp et oriente le conflit
C'est les gentils hippies qui disent aimer l'Coran
Et par dépit, jouent à SimCity au Proche-Orient
Ils nous délivrent du mal, d'une utopie
Aujourd'hui, être libre dépend d'la puissance du lobby
Tu cries à l'infamie, t'aimerais changer les choses, tant pis
T'as vite compris qu'ici on n'écoute pas les pauvres, vu qu'ils
Manient les mots, t'es forcément parano, démago
Hors propos, qui vient crier au complot
Eh oui : si l'assassin est maghrébin, c'est qu'il fait son jihad
Si l'assassin est norvégien, il est juste fou et malade
Qui sert de pansement ? Qui sert de bouclier ?
Le Musulman, la France des oubliés
Le bon exemple est celui qui gère l'info
La haine n'a plus besoin d' "Mein Kampf", elle a Charlie Hebdo
Mais dans l'fond, qu'est-c'que tu y peux vraiment ?
À part t'indigner, n'pas être indifférent ?
Faire le bon samaritain, ça paye pas, my men
T'es pas Robin des Bois, faut déjà s'en sortir soi-même
Y'a l'Africain, le Noiche, y'a la lutte des classes
Toute l'année, tu craches, y'a le chômage de masse
Les factures qui s'entassent, la justice qui avorte
À la ramasse, comment n'pas balayer devant sa porte ?
Fatigué de faire le moulin à vent
L'impression d'me répéter constamment
Tu vas faire quoi si on t'enlève tes droits ?
À part taper un coup d'gueule et faire la grève du mois ?

[Refrain x4]

Si ces paroles contiennent des erreurs, tu peux les corriger en cliquant sur le bouton Correction ci-dessous.

Tunisiano

Titre: Les Oreilles Qui Sifflent
Tags : Tunisiano,
Envoyer
Favoris
Correction
Embed