Les médailles a l'effigie de Booba retirées de la vente

Par , publié le 24/04/2014 à 19:43 - 3 066 vues
0 J'aime 1 Je n'aime pas
Les médailles a l'effigie de Booba retirées de la vente

Les médailles à l'éffigie de Booba sont retirées de la vente suite à l'agression de la boutique Ünkut

Mises en vente en 2012 pour la sortie de son album Futur (voir ici) par l’institution française qu’est La Monnaie de Paris, les médailles à l’effigie de Booba viennent d’être retirées de la vente. En tant qu’Etablissement Public (rattaché au Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi), qui exerce une mission de service public, La Monnaie de Paris a publié un communiqué sur son compte Facebook expliquant que “le contexte actuel” ou encore qu’un “contexte de confrontation et de violence” (entendez le clash entre Booba et Rohff, qui a débouché sur l’incident au magasin Ünkut de Châtelet à Paris ce lundi 21 avril), ne leur permettait pas de poursuivre cette collaboration artistique.

Cette médaille réalisée par Mohamed Bourouissa avait été présentée lors de la Nuit Blanche à Paris en 2012, puis commercialisée (ici) au prix de 256€.

Voici le communiqué de presse de la monnaie de paris :


Suspension de la vente des médailles "Booba".

Dans le contexte actuel, la Monnaie de Paris retire de la vente et jusqu'à nouvel ordre les médailles "Booba" éditées en 2012 à l'occasion de la Nuit Blanche à Paris.

La Monnaie de Paris soutient naturellement la liberté d'expression des artistes avec lesquels elle collabore. Elle assume une certaine prise de risque avec les conventions, inhérente à toute création.

En revanche, elle ne peut associer le travail de ses artisans d'art ni son image de service public à des personnes contribuant à un contexte de confrontation et de violence.

La Monnaie de Paris souhaite que les conditions d'une reprise de la collaboration puissent être à nouveau réunies, dès lors que la musique redeviendra le champ de l'échange et de l'écoute, dans le respect de chacun.


Les médailles a l'effigie de Booba retirées de la vente

Booba

Tags : Booba,
Envoyer
Favoris
Correction