Atk

  •   ATK
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Atk

ATK est la contraction de l'expression « Avoue que Tu Kiffes ». Dans une interview pour Académie HH Cyanure indique "À l'époque on avait un morceau avec Pit avec un sample un peu chelou. On se disait que personne n'allait aimer alors on a eu l'idée de mettre très bas en fond du morceau « Avoue que tu kiffes, avoue que tu kiffes… » Quand est venu le concert, il nous fallait un nom de posse et on a pris ATK « Avoue qu'tu kiffes ».

Au début des années 1990, les collectifs hip-hop commencent à se multiplier un peu partout dans Paris, notamment dans les quartiers est de la ville (11ème, 19ème et 20ème arrondissements). Les groupes se croisent jusqu'au jour où certains décident de se rassembler en 1995 en une seule entité, sous le nom d'ATK. De ce rassemblement va naître un collectif composé de 21 membres répartis en 7 subdivisons ; puis, à la fin 1995, de 7 membres répartis en trois binômes et un DJ qui en 1996, réaliseront seuls leur premier album (exclusivement sous format vinyle) intitulé Micro Test.

Le titre du second album Heptagone, réalisé en 1998 fait référence aux sept membres du collectif restructuré (« de 21 on passe à 7 ») : Apocalypse (Axis et Antilop Sa), Maximum de Phases (Test et Fredy K), Legadulabo (Cyanure et Freko Ding), DJ Tacteel.
   

Lâche ton Commentaire