Az

Az

  •   AZ
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Az

Né à Brooklyn de son vrai nom Anthony Cruz, c’est dans le quartier du Queens qu’il grandit. Il fit ses débuts aux côtés de Nas sur le morceau « Life’s a bitch » en 1994, ou il réussit une remarquable performance.

Ce n’était plus qu’une question de temps avant que AZ signe son premier contrat en 1995. Son premier album intitulé « Do Or Die » fait trembler la scène hip hop New Yorkaise. Cet album retrace l’enfance du rappeur dans les bas fonds du ghetto avec comme thème principaux le ghetto, la drogue et les gangs. Il évoque depuis son visionnage de « Scarface » ces rêves où guns, coke, corruption se conjuguent avec une vie aisée. Cet album consacra AZ comme l’un des rappeurs les plus talentueux de sa génération. Par ailleurs, comme Nas, AZ travaillait avec Pete Rock qui réalisait des beats parfaits ce qui assura sa crédibilité au sein de la communauté hip hop.

Quand la rue su que AZ était un membre officiel du groupe « The Firm » sa popularité se vit renforcer. Ce groupe était composé de Nas, Foxy Brown, Nature, et AZ au mic, avec Dr.Dré et The Trackmasters à la production. Ce projet n’eut pas le succès attendu mais AZ continuera de travailler avec Dr.Dré pour son deuxième album solo intitulé « Pieces Of Man ». La connotation peut être trop commercial ne plût pas aux fans de AZ et cet album passa relativement inaperçu. Un seul titre sorti du lot « What’s The Deal », insuffisant pour un rappeur de son envergure. Puis AZ disparu pour quelques années de la scène.

En 1999, AZ signa chez Motown Records, un label qui n’a jamais vraiment réussi avec les artistes issues du milieu hip hop. Il sortit en 2000 son troisième album « 9 lives » considéré comme son comeback. Cet opus fut bien meilleur que le précédent et AZ retrouva une certaine crédibilité sur la scène New Yorkaise qu’il n’avait probablement jamais perdu pour ses fans.

En 2002 AZ revient avec son quatrième album « Aziatic » qui reçu surtout de bonnes critiques dans le milieu, mais qui resta en deçà du mythique « Do Or Die ». Deux années plus tard AZ sort « Decade 1994-2004 » un double disque qu’on peut considérer comme un best of qui contient néanmoins de nombreux morceaux inédits.

En 2005, c’est « A.W.O.L. » sous le label Fast Life Records qui le mettra définitivement parmi les meilleurs lyricistes de la scène hip hop. Sûrement son album le plus attendu depuis « Do Or Die ». « A.W.O.L. » remplira un vide dans le hip hop actuel et place finalement AZ où il aurait du se trouver depuis bien longtemps « ON TOP ».
   

Lâche ton Commentaire