Birdy Nam Nam

  •   BIRDY NAM NAM
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Birdy Nam Nam

« Supremacy » est le concours de turntablism individuel (scratch sur des platines) le plus convoîté au monde. L’effervescence des DJ’s français pousse alors quatre DJ electro/hip hop, Crazy B, Little Mike, DJ Need et DJ Pone, à former leur groupe : Birdy Nam Nam naît en 2002. Le nom du quatuor est inspiré d’une réplique récurrente du film The Party, de Blake Edwards. Ensemble, ils deviennent champions du monde par équipe du fameux concours DMC…

Birdy Nam Nam : champions du monde

Inspirés par le hip hop, l’electro, le funk et la soul, les quatre membres de Birdy Nam Nam parcourent la France entière et deviennent vite une référence dans le milieu du clubbing. Leur style, finalement assez éclectique, leur ouvre vite d’autres portes que celles de l’underground, de la niche que peut-être le « djiing » .

En octobre 2005 sort le premier album de Birdy Nam Nam (sans titre), accueilli comme il se doit par la critique et le public. Sur cet album, les huit mains des membres de Birdy Nam Nam s’en donnent à cœur joie sur les platines, mêlant hip hop, electro, funk et jazz.

Manuel pour une émeute réussie

S’ensuit une série de dates en live à travers la France et l’Europe. Ce sont deux soirs à la Cigale de Paris, les 27 et 28 juin 2006, qui seront immortalisés sur un album live intitulé Live in Paris.

En 2007 sort un maxi quatre titres, Trans Boulogne Express (titre se référant au fameux Trans-Europe Express de Kraftwerk). Les Birdy Nam Nam reviennent en grande pompe en décembre 2008 avec le titre « Worried », single qui fait patienter en attendant la sortie d’un tout nouvel album, entre autres produit par Justice et Yuksek. Manual For Successful Rioting, sorti le 12 janvier 2009, fait monter le groupe en puissance et l'installe au premier plan des formations electro.

Arnaud de Vaubicourt
   

Lâche ton Commentaire