KRS-One

  •   KRS-ONE
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de KRS-One

KRS-One, de son vrai nom Kris Lawrence Parker, (20 août 1965 à Brooklyn), est un MC américain. Il est souvent désigné comme un acteur majeur du rap conscient, le rap dit « politique ». À l'instar de Grandmaster Flash ou du groupe The Furious Five, KRS-One est considéré comme un pionnier du rap américain.
C'est durant son adolescence, passée dans les rues (il était sans domicile fixe) et à la bibliothèque du quartier à apprendre la philosophie et l'histoire, qu'il a d'abord adopté son pseudonyme de Kris Parker en maniant l'art du graffiti dans le voisinage, signant ses œuvres d'un « KRIS-One », qui devient par la suite K.R.S.-O.N.E. (Knowledge Reigns Supreme Over Nearly Everybody).
C'est après une rencontre avec Ced Gee, leader des Ultramagnetic MCs, que Kris décide de rapper et enregistre avec lui, grâce à son sampler-boîte à rythmes, un morceau intitulé Advance. À cette même époque, dans un refuge, il rencontre un éducateur, Scott la Rock, qui lui fait connaître le milieu new yorkais aux travers de soirées avec le crew d'antan de Scott, les Celebrity 3, que Kris finit par intégrer et renommer Boogie Down Crew.
Il forme Boogie Down Productions, ex-Boogie Down Crew avec DJ Scott la Rock, son mentor, et sortent leur premier album, Criminal Minded (1987) chez B-Boys Records, un album aux influences dancehall dans le flow, contenant des samples de James Brown et des textes équivoques sur le thème du meurtre (9mm Goes Bang).
Ces années Boogie Down sont aussi des années de notoriété grandissante pour KRS-One, qui se retrouve souvent opposé aux Juice Crew de Queensbridge lors des battles (notamment le Battle for Rap Supremacy), et en particulier à MC Shan, lors d'un mémorable et assassin The Bridge is Over de KRS-One, venu dans le bastion du Juice Crew, afin de prouver à Mc Shan, et surtout au crew, toute l'étendue de sa maîtrise verbale, déclenchant une polémique sur le quartier d'origine du hip-hop (South Bronx pour KRS et le Queensbridge pour le Juice Crew). Cette rivalité entre les deux groupes fut appelé la Bridge War.
   

Lâche ton Commentaire