Lady Saw

  •   LADY SAW
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Lady Saw

Lady Saw est née en 1972, dans la campagne jamaïcaine, sous le nom de Marion Hall. Passionnée de reggae et de dancehall, elle écume les sound-systems et acquiert le surnom de Lady Saw en référence à un autre big artiste : Tenor Saw. Il faut dire que Lady Saw n’a pas choisi la facilité dans un milieu plutôt macho, car elle n’hésite pas attaquer les autres deejays masculins sur le terrain du slackness (paroles vulgaires, qui parle de sexe disons crûment). Elle va même être interdite de certains shows. Mais la censure ne l’arrête pas et renforce son aura. Elle se permet même de répondre aux censeurs avec ”Freedom of Speech”.

Avant cet épisode controversé, elle avait commencé à se forger une belle réputation avec les singles ”Love me or Lef me”, ”Bogle Dance”, ”Am i losing you”, ”Sta out the meat” et le big tune ”Find a good man”. Elle fait ses débuts chez VP Records en 1994 avec le bad album ”Lover Girl”. un an plus tard, elle cartonne les charts avec ”Hardcore” produit par John John. Elle enchaîne avec les abums ”Give me the reason” en 1996, ”Passion” en 1997, ”99 Ways” en 1998. Mais la bad deejay est également consciente de nombreux problèmes de son peuple et va s’investir contre le sida avec un titre comme ”Condom” qui encourage l’utilisation du préservatif. Elle continue à squatter le haut des charts avec les singles ”Give me a reason”, ”husband a mine”. Elle se permet également de poser avec Beenie Man sur ”Healing” ou encore Shaggy.

Les USA vont également succomber aux charmes vocales de Lady Saw. On ne compte plus les featurings de renoms : le dernier en date avec les No Doubt, mais également Eve, Foxy Brown, Missy Elliot, Lil’Kim. Au fil des années, Lady saw , toujours au top à gagner durement la place de Dancehall Queen ! ! ! Pour vous en convaincre citons quelques uns des riddims sur lesquelles elle pose : le ”Battery”, ”Famine”, ”X5”, ”Bug”, ”Bitch”, ”Joyride”, ”Liquid”, et le magnifique ”Gallop”. Avis aux amateurs...
   

Lâche ton Commentaire