Lee Everton

  •   LEE EVERTON
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Lee Everton

C’est a Zurich (Suisse) que Lee Everton acheva ce si touchant premier album ”Inner Exile”. Ce musicien accompli, chanteur a fleur de peau fait tomber les frontières entre les styles. Lee Everton emprunte au roots reggae, au blues, a la soul jusqu’a la country music avec une aisance déconcertante. Cet original compositeur reggae baptisa son style unique le Slingstyle Rhythm. Ce style combine de superbes melodies a des rythmiques inedites et d’intenses lyrics. Le resultat est un son nouveau, localise quelque part entre Bob Marley, Bob Dylan et Van Morrison.

C’est des l’adolescence que Lee Everton se passionna pour la ‘black music’. Toujours en quête de LA chanson qui fera mouche et du son parfait, c’est en Jamaïque qu’il commencera ses recherches, et ce, des l’age de 18 ans. Venu tout d’abord « prendre des vibes », Lee passera une année entière a Kingston, a faire son apprentissage a la Jamaican School of Music. Les sessions avec de nombreux musiciens caribeens lui laissent encore aujourd’hui une marque indélébile.

Plus tard, il travaillera a New York, aux Studios Quad Recordings dans lesquels il assistera notamment les séances avec Alicia Keys, Kanye West ou encore Celia Cruz. Fort de cette expérience, il décida de se lancer et commença par rejoindre l’atelier de composition musicale de Los Angeles ou il rencontrera la compositrice a succès Penny Framstad, laquelle se prit d’amitié pour Lee et lui proposa de le ‘coacher’. Elle lui pressa main-forte dans l’élaboration de ses deux premières chansons.

Fait marquant et véritable tournant dans sa vie, Lee Everton fut victime d’un accident de voiture duquel il ressortira indemne bien que psychologiquement transforme. Son regard sur la vie changera et Lee devint plus conscient et sensible au monde qui l’entoure. Suite a ces expériences, il commença à élaborer de nouveaux rythmes et a créer un son nouveau, son propre son.

Le premier résultat de son travail est la chanson ”I feel like dancing” qui trouva rapidement sa place dans les playlists radios, notamment les deux radios nationales suisses. L’album ”Inner Exile” est tout d’abord sorti en Suisse, Allemagne et Autriche en date du 5 octobre 2007. Le label Rootdown Records (Sebastian Sturm, The Scrucialists, Nosliw, Sly & Robbie...) est aujourd’hui heureux de faire découvrir le travail intimiste de Lee Everton au monde entier.
   

Lâche ton Commentaire