Michael Rose

  •   MICHAEL ROSE
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Michael Rose

Michael Rose est né le 11 juillet 1958 à Waterhouse, il est Jamaïcain. N’ayant pas la possibilité de continuer ses études au Saint George College, il est introduit par son plus vieux frère Joseph dans le milieu de la musique. Doté d’une belle voix, Michael rencontre très souvent des musiciens, des écrivains, des producteurs comme Dennis Brown, John Holt, Big Youth, les Wailers, Niney the Observer, Gregory Isaacs, Sly and Robbie. Très tôt, ces noms vont nourrir son talent.

Niney The Observer est le premier à remarquer le potentiel de Michael Rose et produit son premier enregistrement sur lequel on retrouve Love Between Us, Freedom Over Me et Guess Who’s Coming To Dinner. Dans des morceaux tels que General Penitentiary, Sensemilla, Shine Eye Gal, l’intensité de la musique de Michael Rose et la profondeur des émotions procurées par sa voix unique sont des facteurs essentiels pour le groupe légendaire Black Uhuru. Le groupe s’ouvre la voie du circuit international et atteint son apogée avec la victoire d’un Grammy Award pour l’album Anthem en 1984. C’est la première fois qu’un groupe de reggae remporte un tel prix. C’est après avoir rapporté ce trophée en Jamaïque que Michael Rose décide de poursuivre une carrière solo. Dès lors, il gère son temps entre l’écriture les enregistrements et les tournées. Il sort son premier album solo ”Demonstration” sur son label Grammy Rose. Puis ”Bogus Badge”. Mais c’est en signant chez RCA Records que Mykal Rose va littéralement exploser. Au début des années 90, deux albums sont produits : ”Proud” et ”Bonanza”. Par la suite en 1993, Michael Rose s’unit à nouveau à Sly and Robbie. De cette union naît une série de singles dont Mr Mention, Monkey, Visit Them et Bad Boys.

C’est en 1995 que Michael Rose fait un retour explosif aux yeux du public. Il remporte un grand succès avec des singles reggae mais le changement le plus important de cette année-là a lieu en avril quand il signe avec Heartbeat Records et sort son premier album solo aux Etats Unis, simplement intitulé ”Michael Rose” sur lequel on trouve l’énorme Short Temper. En 1996, il part pour une tournée internationale. Il sort cette même année l’album ”Be Yourself” puis ”Nuh Carbon” chez Greensleeves. Michael Rose reste un des artistes reggae les plus demandés. Il prête ainsi sa voix à de nombreux labels jamaïcains comme Star Trail et Brickwell, ce qui le laisse toujours très proche de son public jamaïcain des premières heures. Sa voix séduit à la fois le public reggae roots traditionnel et le public dancehall contemporain. Les albums ”Dance Wicked” et ”Dub Wicked” en sont l’illustration.
   

Lâche ton Commentaire