Sly Johnson

  •   SLY JOHNSON
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A
  •   N/A

Biographie de Sly Johnson

Sly the Mic Buddah, ou Sly Johnson, de son vrai nom Silvère Johnson, est un chanteur/rappeur français, ancien membre du collectif de rap français Saïan Supa Crew et du groupe Simple Spirit.

Né en 1974, Sly Johnson vient de Montrouge, dans les Hauts-de-Seine. Il est originaire de la République du Congo.

Il a exercé dans le groupe Simple Spirit avec Sir Samuel. Avec ce dernier, il participera au collectif Saïan Supa Crew de 1997 à 2007, année de la séparation du groupe1.

Après s'être fait connaître comme le roi du « beatboxing », sous le pseudonyme de The Mic Bouddha au sein du collectif Saïan Supa Crew, de 1997 à 2007, sa rencontre avec le disquaire et DJ Jean-Philippe Mano l'entraîne aux racines du hip-hop : le funk et la soul. Sly mixe alors des samples des années 70, à la rencontre de ces sons qui le fascinent. Il aime leur matière rythmique, leur groove et leurs couleurs et y trouve son langage, son vecteur d'expression.

En 2005, il sort un maxi vinyl 4 titres intitulé Sumthin That U Never Heard Before incluant des duos avec Wildchild, du groupe Lootpack, et Declaime, alias Dudley Perkins, où il reprend le fameux thème Shaft (en) d'Isaac Hayes entièrement à la voix.

En 2008, une collaboration avec le trompettiste français Erik Truffaz a permis la réalisation de Paris, album concept en duo mélangeant voix, trompette et beatboxing.

Il sort un second maxi en 2010, The June 26th, ainsi son premier album solo intitulé 74, année de sa naissance, sorti le 20 septembre 2010. Sur celui-ci, outre ses compositions personnelles, Sly Johnson interprète Everybody's Got to Learn Sometimes des Korgis et Fa-fa-fa-fa (Sad Song) d'Otis Redding.
   

Lâche ton Commentaire