1995 - La Source

La Source Lyrics

[Couplet 1 - Fonky Flav']
1 double 9 5 pour un
Retour à la source décollage imminent
Col-al joint les gars de mon posse
Supportent le mouvement
J'dis "fuck" et fous le camp
Car le rap c'est froc baissé tout le temps
Puis reviens réglo
Chacun de mes flows choque les p'tits, les grands
Alors sort d'la dilettante
Voilà l'équipe qui sort du lot
Un cinq majeur bien efficace
Ambiancé par l'homme DJ lo'
Les types sont carrés frère
Avec des rimes qui t'percutent
Une horde de zoulous derrière et 2-3 gadjis qui les scrutent
Mes parents s'doutent de rien pensent que la school
Me tient par les couilles
Donc j'taf la né-jour et le soir devient l'idole des foules
Ouais et la capitale bouge la tête
L'hip-hop de nouveau prend de l'ampleur
J'lui chante mon envie de conquête
La musique ma source et les lou-ja s'taisent
T'hallucines car ma troupe à le groove dans les veines

[Refrain]
On prend l'rap à la source
Rime sample et flow
1995
L'équipe qui te met des gifles au micro
En deux zéro double un
On rentre dans l'jeu et les cartes changent de mains


[Couplet 2 - Alpha Wann]
J'suis sur ma partition y'a pas d'limite dans la rythmique
Contrairement à la religion
Mais ma3lich le rap est la force cette voie me rend fort
Que vois-je le gars nous fait danser dans la boîte de Pandore
Ici pour vivre du son on t'fiste le fion
Donc je glisse je chill car je rime pour dealer du bon
J'ai la maîtrise du don
De ne savoir faire qu'ça
Mes potes sont pas des saint-bernard, mais ils flairent ça
Les nikes je sais mettre ça, les flows je sais faire ça
Osmose avec le crom' doré faut qu'tu guettes ça
Les sources j'en ai des tas des dizaines
Nas et Big L, Jay-Z Easy-E bref les flows qui glacent l'épiderme

Fragile, nostalgique fan mais quel chiard tu fais
J'esquive tempête pour vivre dans l'rêve
Y'a pas de fric mais je rime sans cesse avec ma team dans le 16

[Refrain]

[Couplet 3 - Sneazzy]
Le rap était mieux demain donc laisse nous faire
On vient barrer le passé pour tracer une ère nouvelle
Ambiance petite frappe dans la ville
Je zigzague sans la tise
Tu kiff ça j'laisse des stigmates sur ta figure
Comme une fuite d'eau j'avoue j'me la coule douce
J'prends pas de cuite bro' j'affronte tous mes coups de blues
Les mecs sont vifs font kiffer
Poto qu'est-ce qu'on dit?
Mate c'est de la rime fat et pas de la cess qu'on deal
1995 dans le game l'impression que ça fait des lustres
Demande à Jaz il te dira qu'il en a graffée des rues

[Areno Jaz]
Vrai j'ai niqué des marqueurs mais j'ai dit qu'j'étais rappeur
Donc j'prend l'mic fédérateur
Et j'vais l'kicker avec ardeur
J'crée un disque et les crétins disent "ce gars-là se goure"
Mais nique les vieux détours j'veux r'né-tour à la ce-sour

Les mains dans les poches
Tard mais à part mes poings j'ai rien que des joints dans mes poches
Même si l'hash est cher j'la ché-cher dans ton quartier
Pendant que des fonblards font de l'art
J'lâche des vers d'vingt ton-cars grillés !

[Refrain]

[Couplet 4 - Nekfeu]
J'ai été puiser à la source de millier de fontaines de Jouvence
Mêlé à la foudre et au viviers de conquêtes émouvantes
Tissée par la foule pour oublier que ton père est souffrant
Opéré souvent
Mais suffit d'un son de trompette et tout change
Avant que je naisse dans une messe au contexte éprouvant
Avant que se lève le glaive d'une jeunesse qu'on pas été touchante
Ouais p'tit
On dirait bien que le ciel a trompé tes louanges
Les anges attendent les dénouements étranges des contrées étouffantes

Leur nombre est déroutant, j'essaie pourtant tout pour rester coupant

Nous sommes de cette douce France où le rêve est troublant
On prend l'rap à la source
Dans cette course technologique
Dans cette foule métropolitaine
Où tout est trop logique
Gouter toutes ces sonorités
La source est trop torride
Comme les poules des portoricaines
Ecoute les prototypes

[Refrain]

1995 on arrive dans ce putain de biz
à la source on va chercher des putains de hits

Si les paroles de 'La Source' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire