Charly Bell - Donnez-moi Du Fric

Donnez-moi Du Fric Lyrics

[Couplet 1 : Jul]

J'les calcule pas, j'trace tout droit

MC j'm'en fous d'toi, mais arrête d'pomper mon flow

Qu'est-c'qui va pas ? Tu t'prends pour moi ?

Tu parles de moi on m'a dit d'après les infos

Eh vas-y nique tes morts fort

Ça y est j'en est ma-ma-marre

Bai-bai-baise les tous m'a dit mon tieks, fais leur la guerre

C'pour mes potes qui font cracher Jul en cellule

Qui mettent les baffes sur la fenêtre en faisant des pompes torse-nu

Pour ceux qu'on pas un, pour ceux qui partent à la gratte seul

T'as des soucis, t'es en sursis, poto t'es pas l'seul

Et j'pue la rue comme Kalif, j'trouve pas l'sommeil la nuit

Dis moi qu'est-ce qui t'arrive ? J'te sens pas bien la mif

J'aime roder en deux roues, dans mon tieks avec les frérots

Bats les couilles des feux rouges, ou qu'un shmitt fasse le héros

Là c'est Jul bande de berhos, mets la tienne c'est l'apéro

Si t'as gaffé excuse-toi et viens on repart à zéro

Eh wesh alors mademoiselle, qu'est ce qu'on fait là seule ?

Vas-y monte sur la scelle, et mets contre moi tes bzezel

D'ma vie j'en ai marre, regarde nos gueules on est morts

Trop de BDH dans le secteur qui aimeraient me jeter un sort

J'reste moi-même moi, allez leur dire

Ouais j'suis fier de moi j'ai pas sucé pour sortir

Me parle pas j'suis concentré, quand j'suis sur l'ordi

Le succès je l'ai eu, parce que j'sors de l'ordi

J'aurai voulu t'aimer mon coeur est brisé

J'pourrais pas te dire mes sentiments tant que j'ai pas tisé

Tant que j'ai pas sympathisé

T'es blindé on ma dit qu'on

T'a vu ramener des folles à l'hôtel au Madison

Bon bah disons que les gens sont pleins de blabla

C'est bâtards aimeraient que je meurs ou que je prenne dix ans

Et j'débite des beats, j'suis venu pour mettre des buts

Toi ton équipe lèche des bites, et parle en traître comme des putes

Dans mon dél’ j'regarde en l'air quand je cabre

J'fais des clins d'œil aux gadjis

J'ai fait la coupe y'a pas de casque

Et qui veut test, Jul the best

N’est pas comme ces gros traître qui retournent leur veste

Et là j'ai mal à la tête, pas d'humeur à faire la fête

Et ces fils dep’ veulent me freiner dans ma quête

On est guettah au shit, y'a embrouille sors la machette

Faut qu'tu saches qu'y'a personne qui m'achète

Ni ton respect, ni tes folles et ni tes chèques

T'es pas mon pote j'vois pas pourquoi tu me tcheck

Laisse pas traîner ton vice

Va acheter mon disque c'est comme si t'achetais un dix

Avant j'chargeais des miss et j'freinais sur les disques

Avec ma Twingo on allait rôder, on était dix

Elle m'fait la fille propre mais j'l'ai vu à l'hôtel Ibis

En plus j'connais son mec si teminik au tel il glisse

Pour mes frérors malhonnêtes qu’accélèrent en fond de six

Le scoot' dans la camionnette, à l’affût devant les civs

Trop d'folles dans les chichas, ou Mamacita

Moi j'suis au quartier avec mes khos on fume le shit tard

Il m'faudrait une greffe de cœur, j'suis sur liste d'attente

Au quartier quand y'a les civils, on dit aux clin's d'attendre

Moi j'suis toujours en retard, même quand la miss m'attend

Moi j'refuse pas une photo, même sous la pluie battante

Et la miss me fait des poutous au volant du Range à Toutou

Mes frères sont prêts à tout, savent comment finissent les pou-pous

J'suis mal comme ce jeune qu'a pas un qui veut tout-tout

Comme ce pote qui veut tout braquer mais l'corps à Rondoudou

Moi j'évite les descentes comme les MCs le huit décembre

Mes potes quand j'ai embrouille, ils s’arment, s’habillent et descendent

Rien à faire on parle de tout, de rien, s'armer d'gros canons sciés

Cherche pas à s'associer donc ne viens pas négocier

Liga One ils savent qui on est, Marseille c'est filles et monnaie

Postichés dans l'rap un peu comme le gang des Lyonnais

Ouais le quartier j'l'ai sillonné

Tous les jours à l'affût d'une patrouille à sillonner

À chaque contrôle j'leur ris au nez

Tu fais l'mec qui sait cabrer, tu fais même pas l'tour du bâtiment

Tu dis qu'elle tu l'as baisé, dis-moi poto pourquoi tu mens ?

Ouais j’ai trop zoné, sans un dans les poches

C'pour ça quand j'vois un poto en chien bah j'le défauche

Ok j'fais disque d'or, mais sérieux j'm'en tape gros

J'suis toujours au tieks dans ma caisse à fumer des pétards gros

La vie me fait d’la peine, comme ce poto assis sous la pluie

Les voitures sont remplies peuchère personne il s’appuye

J’suis tranquille dans ma bulle, m’raconte pas la vie des gens

Plus belle la vie mon cul, elle est plus belle la vue des jantes

Tu disais qu’c’était ton poto putain il t’a volé ta moto

T’cherche avec un calibre dans l’auto

Il le voit, il le fume, pas l’bédo, il est trop fier d’son ghetto

Quand il rentre en boite il évite les détecteurs d’métaux

Mon tieks c’est La Puenta mais t’inquiète j’oublie pas Font Vert

Paranoïaque j’ai sorti l’cross volé comme nous savons l’faire

T’inquiète mon poto, on a tous connu la misère

Sors ta famille du ghetto au lieu d’sortir un ZX 10R

Petit j’t’ai vu grandir, j’te reconnaîtrais sous la visière

J’sais qu’tu sais pas mentir, et qu’t’as quelqu’un dans l’viseur

À Planète rap tranquillement, t’sais qu’j’freestyle facilement

À Skyrock c’est Ju-Ju-Jul t’sais qu’j’fais pas de cinéma

La rue m’appelle mi amor, j’l’aime mais pequeno

Dedans j'ai vu les petits s'armer comme la bande à Zépékénio

J'les ai vus sur des motos à trois cabrer, faire des soleils

Faire des plans pour braquer l'tabac au lever du soleil

J'cherche une minch' qui a du cœur pas un tapin

Petit frère sèche les cours pour se frapper des temps-pleins

Y'en a qui tenenew tarpin, qui niquent leur paye au casin

Jusqu'à s'mettre en dette mes potes j'crois qu'il leur manque une case hein

Y'a trop d'loups c'pour ça on s'est acheté des mitrailleurs

Pendant qu'dans les caves ça refrappe les caches du Fazer

Dédicace à ceux qui représentent le tier-quar en prison

Dedans ça fait d'l'argent sale pour sortir et le mettre ailleurs

Ramène la fufu du parlu, bien calé dans ton tailleur

J'ai fais cet album pour prouver qu'mon son vient vraiment d'ailleurs

Y'a trop d'folles à l'affût, trop d'civils qui cherchent la fuf'

Qu'est-c'qu'il fait il ramène sa pouf ? Il la croit quand elle chante la flûte

Elle t’a fait croire qu’elle t’aimait, tu t’es mis dedans

Elle t’a plus donné d’nouvelles quand tu t’es pris deux ans

T'es sur les nerfs, une envie d'faire un murder

Le maton te guette ton pote te deuh à la fenêtre

J'suis pas un voyou moi j'dis pas qu'j'tire

J'suis qu'un être humain, j'vais partir, j'ai un avenir à bâtir

J'écris dans l'quartier, il pleut ça sent la galère

Les civ'passent on les fixe ces fils dep ils font marche arrière

Le jour des clips ça sort les cross

Ça veut rouler des joint plus gros qu'le monde

Celui qui s'esquive quand y'a les flics la honte

Oui j'suis pronto, écoute du Jul dans ta Féfé, ta Punto

Vitres teintées fumée toxique ça fume même sur un spliff goutte d'eau

OK, tous opés, "JUL" floqué sur l't-shirt

J'suis venu pour tous les choquer, ok

Comme Swagg Man j'suis posey

Le jnoun a pris un verre d'rosé

Chez moi les jeunes sont fous

Des fois pour une folle ils veulent s'arroser

J'ai osé, si j'ai posé, c'est pour tout niquer

Ok, maintenant ça tchoupe avant ça m'écoutait presque ça s'moquait

Coup d'crosse de hockey, désolé si j'ai fauté

Mais n'oublie jamais gros quand y'a eu embrouille j'ai sauté

J'suis parti d'rien j'vous l'rappelle

Respect aux frères qui purgent des peines

Celle-là c'est pour Barbas gros y'a plus d'cœur y'a plus d'peine

C’est Jul j’fais pas l'bad boy, et là j'en place une pour Boy

En promenade sur une jambe on n'oubliera jamais le hood boy

Ils savent qui c'est qui nique qui

Ils savent qui c'est qui tchoupe qui

Moi c'est Jul, tu peux m'voir en stunt, en Porsche ou en Suzuki

Y'a des sous qui dorment, y'a des équipes qui s'forment

Y'a des loups qui zonent et des poukis qui donnent

J'reste moi-même moi malgré les coups de crasse

T'as d'la beuh le couz' passe

J'étais en Twingo j'branchais les miss qu'y'avait en classe

Putain d'époque j'vois les petits tasser

Ils pensent au futur pas au passé

Sur ta sœur ils veulent passer

Demande à Azzedine, putain c'est des bâtards les gens

Touche à la Mama ça viendra t'mettre des Kalashs dans les jambes

C'est la gratte, celle-là c'est pour Houss et Mouss'

On aime les folles, les flouzes, t'as pas compris on vous baise tous

À l'aise au mic', comme l'Ours et Walid au volant

N'insulte pas la daronne ça peut revenir avec le pe-pom et l'collant

Quand j'dis qu'j'ai trop les dents, c'est pas en rigolant

Quand j'roule du shit j'lève le collant

Quand j'fume d'la beuh j'suis étonnant

C'est pas normal c'que j'vois les gars, j'vois personne se serrer les coudes

Si t'es bien mets ton pote bien, fais pas en sorte qu'il te lèche les couilles

Pour un bleu ouais ou même pour un petit pétou

Passe au E si tu veux cher-tou

J'traînais beaucoup dans ma vie, mais j'dis pas qu'j'sais tout

C'est pour les petites corpulences, qui font trembler les gros

Qui insultent les képis en leur faisant des doigts dans l'rétro

Ne tends pas trop l'oreille, parc'qu'après t'en sais trop

Ne tends pas trop la main parc'que même tes potos ont les crocs

Tout a changé, avant au secteur on était trop

On traînait à La Puenta au bloc quatre ou devant l'métro

Plaquette de shit sur l'ovetto

Pour le charbon les petits s'levaient tôt

La vie m’rend en chien pour m'soigner faudrait un véto

Les flics j'fais qu'les éviter, le terter j'l'ai jamais quitté

J'ai vu ce jeune braquer ce riche armé sur un T-Max Kit T

Tu veux m’test dis-moi qui t'es

Tu veux m'connaître t'sais même pas qui j'suis

Les jeunes s'en foutent d'aller voler tant qu'y'en a toujours un qui suit

Ouais celle-là c'est pour les vrais, impossible de quitter l'quartier

Aux Baumettes faut porter ses couilles, insulter la mère aux brigadiers

J'ai rien lâché j'ai eu l'envie, tu peux demander à Tota

Malgré les fils de pute qui font des boycottages

Ouais celle-là c'est pour Charly, mon manager que j'aime

C'est grâce à lui qu'j'suis là, quand j'pense à lui j'revois des scènes

Il croyait plus en moi, que moi j'crois en moi

P't-être qu'un jour on s'reverra pour l'instant j'pleure quand j'suis chez moi

J'suis trop mal tu vois l'schéma, même si j'garde le sourire

Les frères rangez vos armes c'est tout l'monde qui fait qu'souffrir

Moi j'veux pas inciter, les jeunes dans les cités

Moi j'veux juste les évader, les faire danser sans hésiter

Et toi MC de merde, arrête d'parler de moi

Moi quand j'ai eu mon disque d'or, j'parlais de moi

Que ça s'invente des vies pour des vues

C'est vrai qu'c'est des sous mais bon tu rappais mieux au début

On fait comme on peut on s'débrouille, Liga One gros on déboule

En rentrant d'showcase j'pourrais faire dix films de boules

Tu m'connais j'reste le même, qu'y'ait d'l'argent ou pas

Qu'y'ait des folles ou pas, présent quand un frère s'fait juger coupable

Au quartier c'est d'là qu'tout part

J'voyais les petits grimper au balcon

En partant j'leur disait "pense à ta daronne fais pas l'con"

Un jour j'étais posé, pépèrement au quartier

C'était l'matin, shmit en Kangoo, le charbon s'est fait péter

J'disais aux clients "repartez, revenez p't-être demain, y'aura d'quoi faire partir"

J'aimerai voir l'bonheur mais pour l'instant j'ai vu que l'extrait

La vie c'est chaud comme tirer sur son pote sans faire exprès

Range ta Kalash’ bolosse rien n'sert de faire le colosse

Toujours l'crocodile ou Jul floqué sur l'polo

Et demande à Momostre faut faire gaffe aux pétasses qui follow

Si y'a des salopes qui veulent tes sous ouais en gros y'a qu'des follastres

C'est pour mes taulards qui m'disent au pompe on s’est mis

Pour m'refaire j'raquette des gens ou j'vends des plaquettes semi

C'est pou les braqueurs en deux et demi qui rentrent chez toi avec une perruque

Ça s'refait avec un morceau à dix chez moi quand c'est rude

Haut les mains c'est la crise à la Ziyu

MC rafale de droites dans tes dents Hadouken à la Ryu

Trop d'rage en moi, trop d'fils de bâtards

T'étais une victime au placard

Que tu blablates c'est pour les p'tits d'chez moi

Qui t'observent ceux qui t'abattent

Qui veulent ta femme, ta vie et ta carte

J'sais plus qui est qui, j'cache mes cicatrices

J'en ai tellement marre moi, de voir mes gars tristes

Et que ça m'piste, en showcase j'retourne la piste

J'connais tellement bien la vie qu'tu peux la lire sur mes cicatrices

Les gars peace, venez on s'fait la bise

Vous fermez vos gueules quand vous êtes seuls

Vous l'ouvrez quand vous êtes à dix

Comme Mortadons j'fais la diff', et tous mes gars kiffent

T’es trop sur les nerfs, quand tout va mal j'suis ton sédatif

Pour moi l'rap c'est Eazy-E, ouais demande à Veazy

La Puenta ils connaissent pas qu'ils viennent nous rendre un peu visite

J'fais plus d'rap bah la rue meurt, d'après les rumeurs

Désolé si j'ai refusé une photo c'est qu'j'étais pas d'humeur

Mon cœur est noir, miss, rallume la lumière

Tu m’fais l'mec simple, devant des folles tu fais l'allumeur

Laissez-moi j'suis mal luné, se sentir mal aimé

Ça fait mal comme d'apprendre qu'une personne que t'as aidé veut t'allumer

Pour vingt eus, ça s'met des rafales dans les pattes

Y'a embrouille regroupe tout l'monde prépare les calibres et les balles

Il t'victimise mon pote tu veux qu'je fasse quoi ?

J'suis pas Mesrines moi t'es pas content bah casse-toi

C'est pour mes frères en cellules mec, miradors fusils à lunettes

Plus d'respect c'est trop la crise tu dis c'ton pote tu veux lui mettre

J'fume la substance illicite, tout droit venue de Drancy

J’dis au poto d'en faire un gros j'suis pas trop bien ces temps-ci

Fuck les commères les racistes, j'm'en ballec’ moi d’passer à l’assise

J'm'en tape moi, tant qu'elle mouille la culotte dans l'A6

En manque de eus rien qu'ça tise

On attire trop d'jalousie ça sort l'Uzi, ici c'est pour rien qu'ça tire

Armani, Versace, moi c'est JUL faut qu'vous sachiez

J'faisais du rap dans ma chambre de chez moi j'voyais les civils s'cacher

Tu fais l'voyou ? T'as jamais touché une gâchette

Et j'ai entendu qu'tu baisais sa sœur en cachette

L'honneur ça s'achète, en plus t'es une cagette

Plus d'tête j’sors la hachette, sur le grand-père à Najet

Ok, sur le grand père à Najet

Sur une île j'm'imagine faire des tractions comme une machine

Tu l'sais pas encore, Liga One c'est ma team

J'pose hardcore, pour ceux qui s'amusent à dire qu'j'sais pas rapper

J'ai l'buzz tu viens t'coller, j'ai pas besoin d'toi fous-moi la paix

Moi j'te lance ce high-kick dans la tête, au quartier c'est pas la fête

Laisse pas traîner ton fils, les petits d'chez moi l'raquettent

J'suis ailleurs, dois-je vous rappeler qu'j'vais tout niquer

Wesh rappeur, tu fais l'dur mais ta femme te met au piquet

J'veux Shakira comme Piqué, Beyoncé comme Jay-Z

J’suis dans ma paranoïa j’commence à devenir crazy

J’trace tout droit, j’calcule pas mes ennemis

Tu m’fais l’gros fumeur mais tu fumes que du semi

Moi de toi j’ai pas peur

T’as trop joué à Call Of, dis-moi poto t’as pas d’cœur

Tu comptes sur les gens, que tu racontes des légendes

J’suis sûr qu’t’es un fatigué, dans ce monde y’a trop d’acteurs

Eh vas-y range ta Kalash’, moi de toi j’ai pas peur

T’as trop joué à Call Of, dis-moi poto t’as pas d’cœur

Tu comptes sur les gens, que tu racontes des légendes

J’suis sûr qu’t’es un fatigué, dans ce monde y’a trop d’acteurs



[Couplet 2 : Kalif Hardcore]

J’représente comme personne, j’fais mon perso

Sur le goudron j’ai froissé des persos

L’équipe fait des assauts, que des bandes de cassos

Que des malfrats qui sont montés en assoc’

On sent monter la sauce, déballez le matos

Tu veux la vie de rêve, ouais ça coûte des bastos

Ok vamos, c’est le son des vatos

Qui partent à la gratte replaquer le gamos

Le shit dans les valoches, cousin dans la sacoche

On reconnaît les vrais quand ça change

J’vois les guetteurs qui chouf

J’vois les guetteurs qui chouf

J’vois les guetteurs qui chouf

J’vois les guetteurs qui chouf (arah)

J’vois les guetteurs qui chouf (arah)

J’vois les guetteurs qui chouf (arah)

J’vois les guetteurs qui chouf (arah)

J’vois les guetteurs qui chouf

J’vois les guetteurs qui chouf



[Couplet 3 : Frizer (Ghetto Phénomène)]

Eh yo eh yo j’écris des XXX

Pendant qu’mes petits vendent des tasses

On parle pas en détail, c’est vente d’armes, vendetta

J’te rappe ma sère-mi, moi j’ai pas l’salaire à Bale

J’vois des daronnes passer l’balais pendant qu’les… payent

Génration vote pas, génération vodka

Génération chienne de guerre, pote-ca

Et qu’est-c’qu’il y a ? On prend l’game c’est la Mannschaft

Pour une folle toi tu sors les guns c’est lamentable

Et quand t’arrives à dix on est cinquante

Toi tu roules à cent-dix poto passe le salam à deux cinquante

C’est plus des caillles-ra, c’est des pirates

L’équipe est solide, sur c’son folie, on s’barre en Irak

Une vie secouée, des destins troués

J’ai vu des mecs doués s’faire écrouer pour payer leur loyer

Noué, entre les dettes, l’État et les factures d’eau et

Vas-y le couz’, enchaîne

J’ai la rime, pour du biff’ l’quartier t’arrose

Marseille c’est la zone à risque



[Couplet 4 : Kamikaz]

Si ta sœur est bonne méfie-toi d’ton pote, ok

Si ta sœur est bonne méfie-toi d’ton pote, ok

Fais confiance à personne poto qu'en ton Glock

T'es foutu si t'as mis ton plan en cloque

Si tu veux d'la frappe viens-nous voir dans le block

J'rappe comme l'époque de la ve-ca

L'époque des roues arrières, MBK

Que des gros billets cachés dans le mi-ca

Le marron passe crème comme du Milka

C'est pour les byles-Ka, et pour les Markus

Gros cocktail et on récupère l'Argus

On prend les virages large comme les grands bus

On arrache le sol comme un Brabus

Poto montre-nous de quoi t'es capable

Pour manger t'es prêt à te mettre à table

Que des grosses sommes pas besoin de comptable

On te fume ta race vu que le shit est rentable

Y'a que des petits corps sur des grosses bécanes

J'fumes du hash sur le terter j'plane

J'dépasse les gratte-ciel sans aucune ficelle

Poto j'fume dans l'ciel comme un deltaplane

On veut des thunes, le salaire à Zlatan

On fonce tout droit dans le platane

J'rappe comme Statham pas un dans le b'stam

Tu dis que c'est ta pute mais poto c'est ta femme

On veut de la caille, nique les hatays

Qui sont pas d'taille pour la bataille

Comme du bétail on te laisse sur la paille

Tu fais peur aux oiseaux comme un épouvantail

On se donne à fond rien à foutre de la médaille

On consomme le pollen tous les jours on est die

Que des coups de pute on calcule pas les détails

On vend pas en plaquettes on préfère le détail

Si ta sœur est bonne méfie-toi d’ton pote, ok

C’est Kamikaz poto



[Couplet 5 : Kamikaz]

Quand t'as pas de thunes on te calcule plus

Ne fais pas le mec speed si t'avances plus

C'est quand on a les choses qu'on en veut plus

Fais pas le mec t'es à l'agonie t'en peux plus

On consomme trop ouais sans langue de pute

Il me faut de l'inspi' à chaque couplet

On sait que les détails rapportent plus

Ne fais pas le grossiste t'as des plaques coupe les

Ça vient du ter-ter ouais du treize deux cent

Toujours déter’ pour les frères de sang

J'fume de l'herbe, du marron, du vert

Si le feu est vert on passera à deux cent

Poto on t'a vu fait pas l'innocent

Sur l'ter-ter poto tout se sait

Tout s'apprend, poto tout se prend

Mais pour l'argent sale on a tout laissé

Trop d'michtos accros à la CC

Trop d’produits jetés dans les WC

J'fais d'mon mieux d’rester droit j'essaie

Trop de chiennes de la casse, trop de chiens blessées

J'ai toujours avancé seul dans ma lancée

Parle pas trop tu peux te faire devancer

On fait du rap d'quartier, y'aura pas de quartier

Tu veux nous test je vais te montrer comment c'est

Je vais annoncer la bombe est amorcée

Cul sec si le verre est corsé

Tu peux tomber sur la chaussée

Poto t'es trop sec donc arrête de forcer

On fait le forcing le rap j'le pénètre

Le rap est mort j'le refais naître

Suffit pas de parler il faut connaitre

L'amitié s'est barrée par la fenêtre, yeah



[Couplet 6 : Houari (Ghetto Phénomène)]

Laisse-moi te dire qu’on les baise, qu’on prend le rap par les fesses

Faut faire les dièses, faut ramener l’biff’ à la tess

Fuck le proc’ ce bâtard, c’est pour les frères au shtar

En cellule pas une shtoun, personne pour toi c’est trop tard

Laisse-moi te dire qu’on les baise, laisse-moi te dire qu’on les next

Rester vrai c’est la base, trop de faux font les mecs vrais

La France c’est pas le Qatar, Marseille c’est Cheikh Qatar

Kalashnikovs Beretta, l’État nous laisse dans le tas

Toujours actifs on les laisse, c’est pas la liasse qui fait l’être

Plus d’confiance trop de mal-être, ami plus sous ça donne traître

La mort devenue banale, ça dit salam et ça t’la met

Ton corps dans le canal ou dans une caisse volée cramée

On fait le bien dans le mal, on veut l’or, la maille

J’raconte le pire devant l’mic’, elle est hardocre la life

Pour la monnaie, monnaie on va bicrave et voler

On va pas redonner, veuillez pardonner

Pour la monnaie, monnaie on va bicrave et voler

On va pas redonner, veuillez pardonner

Pour la monnaie, monnaie on va bicrave et voler

On va pas redonner, veuillez pardonner

Pour la monnaie, monnaie on va bicrave et voler

On va pas redonner, veuillez pardonner



[Couplet 7 : Veazy (Ghetto Phénomène)]

Trop me disent “t’as pas de talent”

Avant de parler poto tourne sept fois ta langue

Oui si j’peux j’t’arrange mais si tu me cherches

Su ma tête que je t’allonge

Y en à trop qui profitent ils aiment te voir souffrir

Ils m'prennent pour un sous-fifre, j'les baise avec le sourire

On a fait du sale pour la monnaie, ça récidive depuis morveux

Les gens le savent mon ami, impossible de poukave my homie

Mon négro dis-moi qu’est-c’t’en dit

Quand la concu’ on la tord, on la met en i

J’me balade dans la street tel un bandit

Tu m’as vu donc n’écoute pas les “on dit”

Dans cette life rien n’est conquis, on calcule pas qui est qui

Car rien n’est conquis, donc calcule pas qui est qui

J’ai fait du mal, car j’avais trop d’blèmes-pro

J’suis parti à la dérive ma vie c’est d’l’impro’

J’me relève depuis gringo

Dans la salle à manger je veux le bingo

Et ça travaille dans le bando

Si tu me cherches on débarque comme un commando

Juste après on fait l'apéro

Ceux qui m'on fais du mal ils le paieront

Smoke ma weed oui c'est d'l'amné’

Il m'en faut pour me calmer

Car cette life elle ma scanné

Ils aiment te voir ramer

Dans la merde condamné

Mais ils vont comprendre cette année

J'vais leur foutre une sale tannée

Je ne me prends pas pour Tony

Mais mêle toi plutôt de ce qu'il y a dans ton nez

Les mots dans mon crâne les ont choqués

Les manie dans mon flow les font tchoqués

Si y’a un bon plan je suis O.K

Je rentrerai chez toi sans toquer

Nan tu n'es pas le plus chaud de ta tess

Beleck à toi j'pourrais t'prendre de vitesse

Arme chargée sur le GP, voilà c'est quoi la vitesse

Nan tu n'es pas le plus chaud de ta tess

Beleck à toi j'pourrais t'prendre de vitesse

Arme chargée sur le GP, voilà c'est quoi la vitesse

Nan tu n'es pas le plus chaud de ta tess

Beleck à toi j'pourrais t'prendre de vitesse

Arme chargée sur le GP, voilà c'est quoi la vitesse

Nan tu n'es pas le plus chaud de ta tess

Beleck à toi j'pourrais t'prendre de vitesse

Arme chargée sur le GP, voilà c'est quoi la vitesse



[Couplet 8 : Houari (Ghetto Phénomène)]

Ok man, ok man, ok man on va les choquer là

Liga One, Liga Liga Liga One

Liga One, Liga Liga Liga One

Liga One, Liga Liga Liga One

J'trouve pas le sommeil dans mon ghe-ghe-ghetto

Gros pétard au soleil, j'ai connu la merde très tôt

Y'a du shit, des armes, du biff, des armes, c'est l'ghetto

J'trouve pas le sommeil, direct j'roule un bédo

Marseille ne sait pas parler, cash elle sort les métaux

Pour un tel tu agis, pour un tel l'affaire, tu l'écopes

Pourquoi tu m'fais le gros ? Liga One on a du flow

Ah tu veux nous test tu floppes

On partage mais tu veux tout croque

Mais pourquoi tu m'fais le gros ? Liga One on a du flow

Ah tu veux nous test tu floppes

On partage mais tu veux tout croque



[Couplet 9 : Bil-K (Ghetto Phénomène)]

Eh oh j'suis khabat, j'vois que des têtes bizarres

Concert dans le bloc à guichets fermés j'trouve pas l'sommeil comme à Ibiza

T'as pas d'vie si t'as pas d'sous

J'dors pas la nuit tant qu'mon avenir sera flou

J'me pète la tête dans mon dél' j'suis sé-po

Gardez la pêche en mandat d'dépôt

Ils parlent de nous GP c'est ghe-ghe-ghetto

Dans toute la France on s'verra bientôt

C'est ghe-ghe-ghetto



[Refrain : Jul]

Tu dis qu'c'est ton frère qu'tu l'aimes trop

Mais pourquoi tu donnes le go ?

On sait qu't'as faim qu't'as les crocs

Mais pourquoi tu m'fais le gros ?



[Couplet 10 : Jul]

MC tu as rien niqué c't'année, sors pas d'armes t'es pas un voyou

Parle pas trop car on sait jamais, même ton jnoun m'arrive pas au genou

J'fais les choses comme j'veux j'les baise tous j'm'en bats les

Oui j'm'en bats les quand c'est JUL move your body

Oui le beat t'emballe alors bouge ton boule

Et si l'videur t'recale dis-lui "vafencul'"

Regarde ma vie j'ai traîné, j'me retrouve à la télé

Dans le tieks j'fait des délits dans mon délire dur d'atterrire

Si tu m'aimes pas dis-le moi, j'jamais dis que j'deal moi

Mes potes ils sont pas bien ils s'fument j'sais pas combien de kils' au mois

Elle m'joue la dure elle m'fait la réservée, vu son passé j'peux pas la préserver

C'est ton ami mais à quoi il t'servait ?

Maintenant à c'qu'il paraît il t'cherche au SRV



[Couplet 11 : Kamikaz]

Dites aux putes que j'ai rien à prouver, j'prends j'me sers de ce que j'ai trouvé

J'rappe terter et si tu veux me faire taire, poto tu me cherches gros j'suis pas dur à trouver

J'donnerai plus crois-moi si j'le pouvais

Pour l'terter poto moi j'en connais beaucoup qui tueraient

J'fais c'que j'peux comme j'veux pour les potos depuis le début en plus c'est Liga One qui envoie la purée

Suffit pas de dire les choses, faut assumer

Suffit pas de faire les choses, faut assurer

On reconnaît les vrais potes, sur la durée

Même devant les jurés rien ne sert de jurer

J'trouve pas l'sommeil j'effrite sur le produit

La porte était fermée j'suis passée par le conduit

Que des mythomanes crois pas tout c'qu'ils t'ont dit

Poto on fait comme on veut on s'en fout de c'que t'en dis



[Refrain : Jul]



[Couplet 12 : Frizer (Ghetto Phénomène)]

Boy, c'est la Liga One qui prend le contrôle de toutes vos manettes

On taffe comme des Chinois H24 à gratter je trouve pas le sommeil

C'est la rue qui nous a validés, tu peux pas nous tester

Sur le beat on est trop carrés, allez-y remballez

Bip bip, on arrive comme il fallait

Petit pas de danse on arrive trop fêlés

Il fait le fou te casse pas la tête fais-le

Mais quand tu le vois dans la rue, mets-lui

Moi c'est Friz' sur le son j'me promène

Plus de haine que de sang dans mes veines

Tu t'demandes mais pourquoi pas la peine

T'es rentré faut qu't'assumes, fais ta peine

J'trouve pas le sommeil, parce qu'il m'manque de l'oseille

C'est la dalle qui t'réveille, moi mon frère c'est pareil



[Couplet 13 : Soso Maness]

Eh yo, on y va doucement

J'en ai mis du monde d'accord poto depuis c'temps

Arrêtez le rap les gars vous perdez votre temps

Pour les MC morts je demande un instant

T'entends ? Tout niquer dans le game la famille c'est tentant

Dans les ruelles de ma ville résonnent les pan pan

Et si tu veux l'oseille vas braquer en 4temps

On vient reprendre le game c'est c'qu'il fallait

Déterminés comme dans les DOM-TOM

Shab t'es un voyou ouais allez, allez

Liga One les baise, que des bonhommes

Direction la Jonq' ouais on décolle

Montes pas trop le ton tu vas goûter l'sol

Ça kicke sur du rap du raï du dance hall

Quoi t'as fais du buzz laisse-moi rire, LOL



[Refrain : Jul]



[Couplet 14 : Veazy (Ghetto Phénomène)]

Bouge tes fesses, allez wiggle wiggle

J'aime trop le sexe, devant ton boule je bigle

Vas-y déstresse, pour toi j'en roule un big

Faut pas qu'tu t'vexes sinon j'te next, mais non je rigole

C'est pas pour noyer mes sentiments que tout le temps je picole

Mon âme est sombre et oui biatch c'est ton corps que j'picore

Et j'fume ma kush, accompagné d'alcool

J'aime comme elle est cash et quand à mon dos elle s'accroche



[Couplet 15 : Kalif Hardcore]

Dans l'ghetto c'est Call Of

Ça refait Tony pour un billet mauve

Sale l'économie en manque de loves

J'te le dis mon pote ça tise à mort

Des fils de pute s'occupent de ma life

Sur la piste Bella se balade

J'vois la Lune de loin sous vodka

Demande à Aram une vie de malade

J'suis ca-ca-calé dans mon carré

J'suis pété elle vient me parler

C'est quatre heures envie d'me barrer

J'me retrouve pété sur le Jarret

Vida loca la vie de taré

Donne la photo et donne le tarot

Envoie l'mandat et paie l'avocat

Reste pas trop là y'a que des paros



[Refrain : Jul] (x2)

Si les paroles de 'Donnez-moi Du Fric ' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire