Demi Portion - Lettre Au Président (freestylel)

Lettre au président (freestyle officiel) Lyrics

Ça y est j'ai peur et j'voulais te le dire

Regards fatigués, tout comme nos yeux s'alourdissent

Peur, mal au ventre, je sais que tu le ressens

Donc j'écris pour ceux qui partent ainsi pour ceux qui patientent

Malade ? Non, on essaie de rester conscient

Nos vies ne sont pas des films même si on se rapproche d'Audiard

Peur du prophète, j'en ferai pas un titre

La religion c'est dans l'cœur pas dans un clip vid'

On s’empare de la lead à toute heure enregistre

Envoie moi une demi-potion on te niquera Astérix

Atterri à tes risques et même si t'y vas franco

Ils ont encore la mentalité du scénario Django

En attendant on tient le coup, tâche de gérer ta colère

J'apprend à leur faire mal avec un dictionnaire

Avec une clope au bec, notre corps est pollué mec

À s'prendre la tête pour écrire devant le bouton REC

Au cinéma avec des acteurs qui déconnent

Ils gèrent le blé en nous laissant les pop-corn

D'accord, prend l'ticket j't'invite à capter l'texte

Y'a pas d'victoire alors admire c'qui reste d'une coupe pleine

Handek tout part avec, y'a personne qui revient

Y'a rien de lourd c'est d'la merde alors tu crois qu'c'est Mezienne

J'ai peur, mais dans l'délire j'pense que tout vient de toi

Même si on est cool au fond de nous on a tous un peu d'Végéta

J'ai peur et j'ai l'droit, toute manière ça m'occupe

Toute façon la bonne frappe reste importée du sud

En tout cas restez lucides même si j'ai grandi en ZUP

Savoir calculer son truc et sans passer par maths sup'

Sans passer par l'insulte c'est tout c'qu'il y a de facile

On se fait p'tit c'est les principes de Rachid

J'ai peur de l'avenir, de ce présent, du passé

À tout ce qui s'amuse avec nous surtout si il est haut placé

J'ai peur de laisser passer, chaque jour est unique

On veut faire son trou comme Frankie au Bayern de Munich

J'déborde, je dribble en attendant l'ouverture

On fait la fête, on s'contente dès qu'y'a match nul

J'ai peur, il y a pire ailleurs

On espère changer le décor, mais nous ne sommes pas designer

Ça sert à quoi ? J'vous l'avait dit que le monde est un souk

Tu refuses l'exploitation, t'es content d'un Samsung

La télé nous rend sourd, des émissions qui m'saoulent

Tous pleins de cess' trop d'speed, normal quand y'a trop soupe

J'ai peur qu'on nous brise tous et qu'on nous délaisse lentement

Tellement sombre qu'on pourrait se transformer en Batman

On bat de l'aile, pas grave, j'voulais t'sauver bonhomme

Les gens sortent plus, pensent tout connaître via Google Chrome

Chacun ses goûts, comme sa maîtrise de manier les mots

Et quand ça pue ça vend aussi comme chez Marionnaud

On teste un échantillon, vu qu'tu n'es qu'un produit

La poche pleine, cours vite, un Kangourou d'Australie

Peur que tu tombes à pic avant d'le rapper ensuite

Un jeune debout ne verra jamais mieux qu'un vieux assis

Mais me retourne pas la question, chacun ses idées mec

Chacun ses convictions, mais sans savoir où les mettre

Peur qu'on soit tous raides y'a pas d'rap hardcore

Même ceux qui vivent dehors prennent le soin d'être propre

L'habit ne fait pas le moine et la parole plus l'homme

Derrière une marionnette s'trouve un ventriloque

Trouves un tas d'pilotes qui défont toutes leur caisses

J'vois ton parcours fichu entre parenthèses

Peur de la vie d'tess mais vu qu'tout passe trop vite

Et la jeunesse d'aujourd'hui te dira qu'elle profite

Peur que l'on s'faufile et qu'on perde tous le rythme

Toujours en gardant le smile juste avant d'mourir

J'ai peur et j'ai sûrement tué l'stylo

Un peu d'chaleur ne tuera point une famille d'esquimaux

J'ai peur et j'ai sûrement tué l'stylo

Un peu d'chaleur ne tuera point une famille d'esquimaux

Si les paroles de 'Lettre au président (freestyle officiel)' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire