Espiiem - Suprématie (ft. Deen Burbigo )

Suprématie Lyrics

[Refrain]

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Avec ou sans succès massif, j'aurai tous les superlatifs

Au début j'ai du commencer tout seul, puis on est devenus dix

Puis on est devenus cent, puis on a dépassé les mille

Au début j'ai du commencer tout seul, puis on est devenus dix

Puis on est devenus cent, puis on a dépassé les mille



[Couplet 1 : Espiiem]

Que d'ambitions, j'ai, que d'ambitions, mon intuition

C'est que l'on est tous ici bas comme en mission

Écoute-moi, je foudroie, pour qu'on sorte de ce trou noir

Pour voir qu'on peut pourvoir au pouvoir

Mais encore faut-il vraiment le vouloir

Faut qu'on aille au bout de nos rêves

Au fond de nous on est tous complexes

Ils prônent que la drogue et l'alcool nous libèrent, mon frère

En vrai c'est tout le contraire : piège

J'ai la rage au fond de moi mais je me canalise

Comme je le peux, je ne veux pas décevoir ma famille

Donc je redouble d'efforts et viserai le paradis

Je veux décider de ce que sera ma vie

J'ai slalomé, je ne fais que slalomer

Franco-algérien et ma belle-mère venait du Royaume de Dahomey

À l'école on me disait qu'il fallait que je rejoigne le troupeau

Tout faux, moi j'avais le coeur d'un louveteau

Et mon plan a toujours été tout autre



[Refrain] (Choeurs : Sango)

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Avec ou sans succès massif, j'aurai tous les superlatifs

Au début j'ai du commencer tout seul, puis on est devenus dix

Puis on est devenus cent, puis on a dépassé les mille

Au début j'ai du commencer tout seul, puis on est devenus dix

Puis on est devenus cent, puis on a dépassé les mille



[Couplet 2 : Deen Burbigo]

Débranche le distributeur de canette, branche le poste cassette

Je fais mon premier style-free dans une laverie avec Khyde

Alcoolisés à deux pas de mon lycée

Sans le savoir, je suis à deux doigts d'm'enliser

Le casque est vissé, les leçons ne sont pas révisées

J'cours après les femmes métissées et les plats épicés

J'savais que jamais ça m'ferait vibrer mais qu'il fallait tricher

Ou bien aller trimer jusqu'à s'épuiser

Faire du liquide à la sueur de mon front

Car taffer pour les autres j'trouvais qu'y avait pas d'sens

J'voulais acquérir des biens en vitesse

J'ai dû apprendre à prendre mon mal en patience

Plus d'une fois j'ai failli baisser les bras

Comme tous ceux qui croient qu'ils n'ont pas d'chance

Mais je suis déterminé comme les athlètes

Arrogant, j'monte sur scène, j'ai pas l'track

J'ai des mauvaises idées derrière la tête

Et je cours comme un taré pour pas qu'elles m'rattrapent

J'ai dû croire en moi, comme ceux qui naissent à la DASS

C'est comme manger ou chier, personne va le faire à ma place

J'fixais l'atlas, rêvant qu'c'est lui qui me regardait

J'ai pris mon temps pour mieux le marquer



[Refrain] (Choeurs : Sango)

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Suprématie, venu pour assoir ma suprématie

Avec ou sans succès massif, j'aurai tous les superlatifs

Au début j'ai du commencer tout seul, puis on est devenus dix

Puis on est devenus cent, puis on a dépassé les mille

Au début j'ai du commencer tout seul, puis on est devenus dix

Puis on est devenus cent, puis on a dépassé les mille

Si les paroles de 'Suprématie' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire