L'Entourage - Montréalité

Montréalité Lyrics

[Couplet 1 : Eff Gee]

Qu'est-ce j'attends pour sauter dans le vide ?

Le temps c'est de l'argent qui te rend pas forcément riche

J'veux fuir la vie des gens mais j'ai pas de plan de survie

Depuis la nuit des temps l'amour dure le temps d'une nuit

Les heures comme des secondes, les minutes comme des jours

J'veux pas rêvasser mais je passe mon temps à le regarder passer

Ces heures comme ces secondes, ces minutes comme ces jours

Me rappellent qu'on est juste condamnés à s'effacer

On veut amour et billets tant qu'on est jeunes

On fait la fête pour oublier qu'on est seuls

Et dans ce monde de merde

Le temps je le cherche pour le tuer

Sans le trouver donc je le perds



[Couplet 2 : Alpha Wann]

Y'a pas trop d'euros à piller, pas d'happy end

J'ai ni la voix de la raison ni le stylo à billes

Enfoiré observe l'instant et puis baisse d'un ton, serre bien ton slip

Depuis mes 13 printemps, je revois mes positions

Quand je tombe dans le piège d'un con, mais j'reste pimpant

P't'être bien qu'on se lie d'amitié pour rien ça ne reste qu'un temps

J'sais que je serai le dindon de la farce mais ce sera pour te sauver si je me tèj d'un pont

Eviter la nostalgie j'aimerais connaître la méthode

J'veux crever sapé sobrement je retiendrai que la déconne

Tous les mecs savent être potes, mais en cas de galère

Qui te donnera un organe ? C'est ce qu'on appelle donner de sa personne



[Couplet 3 : Deen Burbigo]

J'suis tapi dans des zones où règnent les trafiquants de drogues

On parle de manigances, c'est fatigant je dois agir en homme

Et vers nos bâtiments c’est auch pour pas dire quasiment mort

Trouve moi chaque soir lisant, analysant leurs articles en toc

Et c'est en navigant le globe que ma pensée prend en perspective

Je rêve d'exil, enfanter sur des terres exquises

Il est temps de manger, la dalle est perceptible

Dissident j'ai fini de trembler devant un père sceptique

J'vois que ce monde est trop pénible j'y sème mes graines

L'oseille m'égaye et chaque seconde se monétise

Au fond je me fous des strass et paillettes

J'veux juste m'écarter de la merde

Et gagner de quoi faire de belles semaines au bord de mer



[Couplet 4 : Nekfeu]

La goutte de pluie est comme la goutte de peinture

Elle coule devient dure au cours d'une courte vie (infinie)

Au sommet d'une cime enneigée

Une plaque de glace fond, le vent se déchaîne

Une flaque d'ombre s'échappe des bas-fonds

Au fil du temps la goutte devient fleuve

La terre devient son nid, elle façonne la roche assombrie

Jolies nuances, sa route est plein de bleus

Elle était nuisible quand elle visitait les toits ouverts

Maintenant son chemin est visible du haut des étoiles de mer

Elle est invisible quand elle reflète pas le ciel

Sans cesse rejetée par sa mère, sans cesse guidée par son atmosphère



[Couplet 5 : Jazzy Bazz]

Est-ce que tu imprimes ? Toutes les erreurs ont un prix, au bout de 17 ans

Ou 10 secondes après, nous on a pris des chemins différents

De ce monde abstrait, tuer le temps c'était distrayant

Mais refaisons la paix, nous recevions présent tristement

Marre d'engloutir ma joie, ouais je sais qu'avec le temps

On oublie le visage et on oublie la voix

Pénible évidence qui figure dans nos gueules de bois

J'profite de mon heure de gloire avant la minute de silence

Avant que j'en parle au passé, la vie c'est instable

D'un coup, t'embrasses le pavé et on passe le balai

La routine s'installe, chaque jour un grain de sable

La mort peut être un désert comme une plage de galets

Si les paroles de 'Montréalité' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire