Lacrim - Luca Brasi

Luca Brasi Lyrics

Couplet #1:

Je les regardes faire des partouzes.

Chez moi la haine n'est jamais gratuite, rebeu.

Y'a des foufes de partout mais toi tu finiras comme Luca Brasi.

Laissez moi rassi bande de bâtard, des armes du matos dans l'moteur du matar.

Y'a des trasses de gros sur ma table camisole je m'isole, j'ai peur de ma dale !

Yo, Waouhhh !

Liasse de vert, belle de femme, champagne, j'suis dans la musique et si j'me fais pété sa fera plus d'impact que dans les *****

Les hommes parles, la rues me portes sa ne m'étonne pas, si j'me fais pété même si je prend 10 piges bah sur la vie d'ma mère que je n'te donnes pas !

Waouhhh ! C'est donc ça la vie ?

L'oseilles, les palaces, d'nous tah les égouts

Les kalashs, les braquos, les écoutes

Aura du biff à qui veut porté ces couilles. Porter ces couilles

Baisé la vie dans se monde dit moi dit moi qui a tord taffé dur pour 1000€ par mois, je préfère taffé la pur de reddog.





-Refrain-

Trois pour trouvé des astuces (Rebeu !)

Y'a que les anges qui m'accueuil

Sur la vie de ma mère que j'te tire dessus j'te mettrais pas de coup de tibia dans ta gueule (Refrè !)

Je ne m'invite pas de vie, je viens du 94 et pas de *******

Total et recourd moi je baise les tout

Dit leurs reuf même d'ici j'ramène des littres

Ramène des littres ! De pure !

Cousin 80€ l'grammes, avec une mitraillette posé dans la cave

Aller dire à la stup qu'elle me suce la eub grave

Celui qui parles mal cousin j'le cenqui

Je n'me prend pas pour de la merde

Dans mes sons j'ai jamais mentis, se soir je m'endort au bord de la mer.



Couplet #2:

J'suis balafré par la vie, se qu'il te raconte clui-la n'l'écoute pas

J'arrive, côté droit par la vitre, (Pim-pim-pim)

Tu passeras l'bonjour à Tupac, bonjour à Tupac ! Gloire à Tupac !

J'te tire dessus j'te rate ou pas

j'te rate ou pas, je t'allume à papapaname, j'pars de Belique et j'dors à Dubai !

Nique sa mère Wiz Khallifa ! C'est pas mon père il ne m'donne pas de biff

J'te répète moi j'ai 28 ans ! Si je m'embrouille j'mettrait pas de giffle

La j'repense au petite et grosse peine, qui patiente en cellule au tarmi

J'dédicasserais jamais les grosses merdes ! On devrait même les fumés par milles !

Gyrohpares adrénalines, avec la stup guardila, beaucoup faire des barrages

Vouloir du biff mais doit patienté jusqu'à mardi-ya !

Si t'es un crasseuse ta oudia, soidisant ta peur de l'enfer mais je sais que du soir au matin tu parles au diaaa-ble.

-Refrain-

Si les paroles de 'Luca Brasi' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire