Rohff - Sans forcer

Sans forcer Lyrics

[Intro]

My nigga, my rebeu... R.O.H.2F

J’lâche une bastos, sans forcer

Que des 6-0, sans forcer

On joue à Rolland K-Sos, sans forcer

94.0, sans forcer

J’lâche une bastos, sans forcer

Que des 6-0, sans forcer

On joue à Rolland K-Sos, sans forcer

94.0, sans forcer



[Couplet unique]

Danew By Rohff, bob DT

C’est l’été on peut se la péter

J’flotte sur un yacht sans forcer

Eux flottent sur un flop, j’y vois aucun succès

Laisse-les s’auto-sucer, patient et rusé

J’attends de glisser sur le banc des accusés

J’ai plus de talent pour ça qu’ils me talonnent

Ils sont au rap ce qui aux Guignols De l’Info est Stallone

Filmé à la Red, j’donne un grain à valider par la COTOREP

Quand Gil Green étalonne

J’fais la course avec personne, y’a plus de Rap Game

Ils font que d’parler d’moi, c’est le Rohff Game

J’ai tapé l’bouc, tah la belle gueule

Ils surveillent mon Facebook, y’a v’là les meufs qui likent

J’lance une couille, c’est le strike

Ces négros sont fakes, fragiles comme Drake, wesh ma gueule

Fessé déculottée, doigté, p’tit, c’est l'retour de Michael

Ne m’tire pas dessus pour le fun

Ma mort est plus lourde à porter que l’cadavre de Big Pun

J’ai l’9-1, 9-2, 9-3, 9-4, 9-5, 7-5, vas-y, barre ta gueule

Ils font une fixette tah les psychopathes 

Mon silence les inquiète, j’ai les flics aux pattes

J’tends pas la patte, mais la queue à ces chiens

Ils t’sucent la bite, normal tout va bien

Bsahtek la dernière tuerie cousin

Selmek, dans l’fond j’sais que vous ragez bien

Le Mzé des Comoriens est de retour

J’crois que j’les ai tous tués, pour ça que j’ai aucun retour

J’fais semblant d’agoniser pour attirer les vautours

Afin d’les sodomiser, témoigner tout mon amour

Rien qu’ils me reniflent le cul, comme des clébards

Alors, moi j’leur chie dessus, ah ah ah, des barres

Viens pas me ler-par de clashs, remballe

T’as de la merde dans les yeux à trop guetter les trous d’balle

Ils n’ont pas la mentale, la jalousie les rend pathétiques

Soit, j’reste calme ou je les cane pour de la musique

Amnésique, je n’ai fait manger qu’des ingrats

Vous donnez raison à la hagra

J’vais tous les déchirer comme un cheval sous viagra

Trop lourd, que des flops, des ruptures de contrat

Essaie de vendre 15 000, on les fêtera

'Bats les couilles d’NRJ, j’reste caillera comme Kertra

C’est nous contre eux, demande au Rat Luciano

Sors le fusil d’chasse prêté par mon poto Janot

Rien qu’ça jacasse, j’ai des oreilles dans leur Viano

J’tire les coups-francs, les péno’, leurs meufs comme Cristiano

V.I.P même en slip avec une paire de Zano'

Marrakech, Miami, j’ai ma suite au Delano

Décapoté sur Collins Avenue

WAllahi billahi, même les Cains-ri m’ont reconnu

"What up Rohff ? How’re you doing nigga ?"

Pushin' the gold Ferrari, get out the way nigga

Ain't nothing move but the money

This is the key that I use open your legs, honey

Hold up, let me cum above your ass

C’est vulgaire, mais ils comprennent que dalle au rap U.S

La musique c’est sheïtan, j’le confesse

Ils me prennent tous pour rival alors que j’m’en bats leurs fesses

Dehors t’es en hess, au hebs j’suis à l’aise

Même absent le game est tenu en laisse

J’vais les Tchernobyliser

J’vais les Fukushimaiser

Trop chaud, mes couilles sont pas climatisées

Ils ont de la chatte mais je vais devoir l’exciser

Les vrais de vrais sont en plein kiff

Les zoulous ont trop la haine pour être objectifs

Mais en scrèd’ ils sont réceptifs

J’mets en cloque le Rap Game même sous contraceptif

Ici ton mentor

Tous ces soldats, ces chevaux, appelle-moi General Motors

Nique sa mère nique sa mère est le mot d’ordre

Coup d’kalash j’te mets d’accord, hardcore, médaille d’or

Ceux que j’ai rejetés s’allient à mes ennemis

Pour se venger, retweeter, sucer c’est gratuit

Ils ont grandi sur mes sons les trimards

Ils retrouveront le chemin d’la maison tôt ou tard

Trop chaudard, pour ces clochards

Vrai reconnait vrai, j’t’ai pas reconnu bâtard

Nique leur mère, de manière nucléaire

2Pac, Suge Knight, R.O.H.2Guerre

J’te pousse la merde quand tu pousses tes altères

Sale est le caractère, ma pisse te désaltère

Tous les ter-ter me tirent leur révérence

Personne ne tire sur ses références

Attaquant de pointe, j’transperce ta défense

Tapis rouge j’rentre seul dans toutes les cités de France

C’est pas le langage de la petite délinquance

Un couplet suffit pour niquer tes vacances

Ils ne savent pas se battre, ils ne savent pas tirer

Que des ploucs à médias, gros, y’a rien à en tirer

J’représente les Rude Boys du monde entier

J’veux voir du Distinct sur tous mes Antillais

Tous ces makoumés refoulés m’ont saoulé

Joue pas le Muslim, t’éclates encore du cassoulet

J’traine un bracelet en guise de boulet

Mieux vaut un vaillant que dix boloss escortés par les poulets

Vous n’êtes que des rappeurs, morts de peur, je vous connais

Vous aurez des couilles quand les coqs auront des mollets

J’ai le niveau pro, appelle-moi Floyd Pacquiao

Le sac rend pas les coups mais lui ne tombe pas K.O

Coup d’plafond direct comme Zizou, Brandao

Un p’tit renoi parti d’en bas pour te prendre de haut

Ils sont pas Certifiés Par La Street

Monte pas les Noirs contre les Beurs, les deux font l’Afrique

La sirène met plus de pression que celle des schmits

L’album est aussi gé-char qu’un entrepôt d’shit



[Outro]

My nigga, my rebeu

Plus speed qu’un camé

Tous ces boloss rêvent de m’allonger ou de me faire caner

Mais ça c’est dans leurs rêves

Appelle-moi Rohff tah le piment sénégalais

Imité mais inégalé

15 ans qu'j’mange tout le rap français et j’suis pas calé

De jalousie, crève

L’album est énervé gros la rue va se régaler



[Speech]

On joue à Rolland K-Sos, que des 6-0

Et sans forcer

Vitry sur Seine, 9-4 en personne

Ils veulent nous barrer la route ?

On leur roule dessus normal, fréro

Ils nous reniflent le cul comme des clébards ?

On leur chie dessus au calme, fréro

Et sans forcer, parole du Mzé

Big up à tous mes Comocos, du 19, la Courneuve, Dunkerque, Marseille et l’69, d’Ikoni à Foumbouni

Tu peux pas tester le mhogo, XXX bo mchendzi la madzi XXX ushinda

Elevé au maélé a nazi dziwa, madaba, ça c’est du mkatra signiya, nam sterehi, bismillah

Eh j’vous ai préparé un bon pilao, mafé, thieb, cari poulet, couscous royal, gombo, même du colombo gros

Big up Gwadada, Madinina, la Guyane

Déterminé, on est ensemble

Ki moun ou ka palé comme ça ? La putain d’ta race va !

Y’a beaucoup trop de distance entre ou et pi mwen

Ils sont obligés d’parler de moi pour exister

J’crois ils sont amoureux d’moi

T’es amoureux d’Rohff, batssard

J’rappe mieux qu’toi et je sais que tu le sais que nous le savons tous

Trop déséquilibré

Que des 6-0, tah Djokovic contre Sebastien Grosjean, ou Cedric Pioline

Vas-y, barre ta gueule

Ou l’PSG contre Sochaux

Ou l’Réal Madrid contre Levante ou Getafe

Que des torgnole gros, narvalo

Allez va jouer aux billes

T’approche pas de 18 mètres, sinon tu la prends en lucarne direct Et dans la lunette

La puissance, dès qu’j’arrive

La puissance ne reconnaitra jamais l’impuissance

1001 flows, c'est incomparable, arretez de vous blaguer, là

Laisse-les faire la course tout seul

Hous-Hous-Housni

C’est rien ça, c’est rien vous affolez pas

J'vous laisse imaginer la suite

Si les paroles de 'Sans forcer' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire