Shurik'n - Mon Fils

Mon Fils Lyrics

Regarde-moi bien au fond des yeux,et contemple un amat de haine,
Autant d'années passées à rescenser 100 fois la scène.
Tout ce temps à faire semblant,mais forçant à sourire aux gens.
A maintenir ma peine et ma colère sous le silence
Souvent j'ai cru ne pas pouvoir tenir ,ne plus pouvoir mentir,
Y'avait trop de colère et j'voulais pas leur faire subir.
Alors j'ai garde ça en moi et je l'ai laissé grandir,
Parallèlement toi t'es resté dans ma ligne de mire.
Mes proches ne savaient plus quoi faire pour me redonner vie,
Mais en tête j'avais qu'un seul but et plus aucune envie.
Je sais qu'ils s'inquiétaient pour moi,pensant à l'avenir.
Ils ne savent pas que ce jour là,je suis passé en mode survie.
Et depuis chaque jour j'enfile ma plus belle tenue,
Celle du mec qui va mieux,pour qui le calme est revenu.
Et sans rien dire j'ai accrocher ma vie à ton visage,
Et mon coeur s'est noirci doucement,se nourrissant de rage.

REFRAINx2:

Je glisse lentement vers le noir je le sens.
Et la raison pour laquelle ça arrive tu la sait.
Et si Dieu se fâche,tant pis je ferais sans,
Aucun repos possible tu le sais,je le sens.
Tu sais pas à quel point j'attendais ce moment,
Laisse-moi lâcher ce poids qu'je traîne depuis trop longtemps.
Ecoute,à cause de toi j'ai plus sa bouille au petit déj,

Et chaque jour n'est fait que du manque de sa voix,
Et j'me surprends à espérer que ses jouets jonchent le couloir.

Personne viendra me chercher pour matter Naruto collé au creux de mes bras.
Plus de cache-cache,plus de bagarre,
Plus de Mario Kart,ni même de virées au parc.
Il n'entendra pas tout ce que j'avais a lui dire,
Les histoires inventées,de ninja,de sabres magiques.
Tu m'as privé du plaisir de le voir grandir,
Il m'a donné l'meilleur et toi,tu m'as rappelé qu'il y avait le pire.
A l'église,on m'a dit qu'il est bien ou il est,
Mais qu'est-ce j'en ai à foutre,c'est moi qui aurait du y allé,
Tu vois,je suis toujours là et la moitié de moi est ailleurs,
L'autre elle pleure sur ses genoux des larmes pleines de fureur.
De celle que nul saurait calmer,
De celle que le diable même refuserait d'affronter.
On dit qu'le temps guéris des plaies les plus tenaces,
Mais les plus grandes restent et laissent toujours une trace,
Vas-y,implore ton dieu à genoux,moi je m'en fou,
Ton Dieu m'a lâcher la main,le jour ou il m'a pris mon bout de chou.
Je dors plus la nuit,je tourne en rond,
Je parle à ses photos et j'bloque sur son lit,les yeux au plafond.
Une fois sur deux ,je m'endors dans sa chambre,

Ça fait un bon moment que je marche au bord du précipice,
Je m’apprête à franchir la ligne,ou s’arrête l'humanité.
Y'a des amours qui valent bien tous les sacrifices...
Fallait pas tuer mon fils!

REFRAINx4:

Je glisse lentement vers le noir je le sens.
Et la raison pour laquelle ça arrive tu la sait.
Et si Dieu se fâche,tant pis je ferais sans,
Aucun repos possible tu le sais,je le sens.

Si les paroles de 'Mon Fils' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire