Soprano - Préface

Préface Lyrics

[Intro]
Attends, avant d'commencer l'album
Mej, tu peux mettre un peu de l'encens ? Yes
Nico, tu peux monter un peu ma voix ? Ok


[Couplet]
Que dieu pardonne mes écarts, mes excès, mes manquements
Mes XXX dans la prière, mes pêchés, mes battements
D'coeur pour la musique, pour la chair, pour l'argent
Qu'il accepte mon repenti avant le dernier jugement
Qu'il me donne l'endurance pour combattre mes démons
Qu'il me donne la patience quand j'traverse le mauvais temps
Qu'il me donne le courage, la force et le ciment
Pour bâtir à mes enfants, le bunker d'un régiment
Oui, j'rappe depuis mes quinze ans
La chanson m'a évité la prison
Une pensée pour Papou, on t'attend à la maison
Le procès, les décès, la rue nous a bien baisés
Mais la vie c'est comme le rugby, t'as l'droit à plusieurs essais
Donc j'essaie, même blessé par les mauvaises relations
A cause de tous ces couteaux, j'ai le dos d'un hérisson
Mais t'inquiète j'ai grandi, je ne suis pas de ceux
Qui se vengent, mais plutôt de ceux qui croient en dieu
Trop gentil, trop naïf, voilà mon plus gros défaut
Mon grand coeur, une gamelle, qu'a rassasié des corbeaux
Oui j'en souffre, oui j'en pleure, car je suis quelqu'un d'entier
Si la richesse est dans l'coeur, dis-toi que beaucoup m'ont ruiné
J'ai souri à la mort, croyant qu'la vie me snobait
Dieu merci, ma famille m'a prouvé que j'me trompais
J'ai connu les coups d'crasses, les angoisses
Mais j'espère que ça roule pour toi, mais sans joint de culasse
Des kilos d'Lexomil, pour camoufler mes paniques
Un sourire factice, pour cacher mon Titanic
J'ai rappé, mes blessures, ma haine envers l'être humain
J'ai pleuré tout mon encre, pour le sol africain
J'ai chanté le malaise de toute la France d'en-bas
Je suis l'enfant du peuple, donc tu connais mon combat
Même si j'ai fait de l'argent, j'oublie pas mes HLM
J'ai toujours été sincère, j'ai toujours été moi-même
J'ai rappé pour la street, avec des flows fantastiques
J'ai toujours fait le boulot, et ça sur n'importe quel feat
C'était pas pour le khalis, c'était pas pour la couronne
C'était pas pour être credit, car je le suis pour ma daronne
J'ai promis au daron d'honorer ses sacrifices
Pour devenir un bonhomme, son histoire c'est ma notice
Ma famille et mes amis, que j'ai depuis la sixième
Je suis riche de leur présence, plus que de la SACEM
Les artifices du showbiz, ne collent pas à mes principes
Faudrait que j'fasse le voyou pour plaire à des journalistes
Donc fuck you ! J'dis ça avec enthousiasme
Je n'serai pas la caricature de tous vos fantasmes
J'garde mon image, mes principes, mes valeurs
En hommage à cette jeunesse, qui se bat pour ses couleurs
A l'heure où le FN a brandi le flambeau
A l'heure où le FN me veut dans un grand zoo
Je combat le racisme et toutes ces idées grotesques
En gardant la banane, à la Dani Alves
Au moins pour Inaya, Luna, Lenny
Au moins pour ceux qui croient en Cosmopolitanie

Si les paroles de 'Préface' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire