TLF - Ailleurs (ft. Skalpovich)

Ailleurs Lyrics

[Refrain]

Les murs se dressent, mon souffle est coupé

Mais mon étoile m'emmène ailleurs

Oui mon étoile m'emmène ailleurs

Et moi qui me croyait plus fort

Je cherche encore une lueur

Pour ne garder que le meilleur

Et que mon étoile m'emmène ailleurs

Avant que l'heure ne sonne



[Couplet 1]

Yeah j'suis un passionné qui ne cesse d'innover

Mon bonheur est ailleurs pas dans les trophées

L'amour d'une femme a plus de valeur que des lovés

Je suis le plus heureux du monde quand je vois ce que Dieu m'a donné

La vie est dure donc profite de chaque chose qu'elle t'offre

Les absents ont toujours tord, comme m'le disait mes profs

Lâche pas si tu morfles, nous les barrières on les tord

Demande à Skalp' la réussite se trouve au bout des efforts

Derrière une défaite toujours une victoire

Ainsi la vie est faite d'embûches et d'espoir

Tu veux vivre la vie à fond comme une rockstar

Né dans la course aux biftons parfois on s'égare

Un jour se lève tu continues à te chercher

Tes soit-disant res-fré t'ont laissé crever

Accroche-toi à ton étoile te laisse pas tomber

Compte toujours sur toi même pour te relever



[Refrain]



[Couplet 2]

Torturé par la vie j'essaie de rester lucide

À rude épreuve comme ces tous hommes sans domiciles

Les pieds dans le vide autour de toi tout va trop vite

Redoute aucun obstacle pour que tu sois no limit

Aucun coeur n'est trop éprouvé

Tu veux ta place au paradis faut le prouver

Et même quand tout paraît M.O.R.T

Soit courageux pour préserver ta fierté

Tu veux la réussite de toutes ces années

Tu marches dans la vie tu te sens recalé

Hurle comme un loup au sommet de la vallée

On dit que le roi ne mange pas avec les valets

Aucun coeur n'est trop éprouvé

Tu veux ta place au paradis faut le prouver

Et même quand tous parait M.O.R.T

Sois courageux pour préserver ta fierté



[Refrain]

Si les paroles de 'Ailleurs' contiennent des erreurs, laisse nous un commentaire. On fera le maximum pour les corriger dans les plus brefs délais.

   

Lâche ton Commentaire