Booba règle ses comptes avec Rohff et Kaaris
Booba

Booba : Il (Rohff) fallait tamponner l’acte de décès. Je cite son nom pour mieux le proscrire

Pour la promo de son huitième album solo "Nero Nemesis" qui est disponible depuis ce vendredi 4 décembre, Booba était en interview pour le site Les Inrocks dans laquelle il en a profité pour régler ses comptes avec Rohff et Kaaris.

Les Inrocks : Tu débutes Nero Nemesis en citant Rohff sur le titre Walabok. Compte tenu de ses récents échecs, est-ce que tu ne l’ériges pas à une place d’adversaire principal qu’il n’occupe plus aujourd’hui ?
Booba : Il fallait tamponner l’acte de décès. Je cite son nom pour mieux le proscrire.

Les Inrocks : Rohff t’a accusé d’avoir voulu infiltrer la boîte mail de son management pour choper des infos sur sa sortie…
Booba : Qu’est-ce que tu veux que je te dise là-dessus… Il faut qu’ils aillent se faire soigner, il faut consulter. Là ça relève de l’ordre médical.

Les Inrocks : Ca va faire 14 ans que cette embrouille dure entre vous. Ce n’est pas lassant à force ?
Booba : Ouais, beaucoup de gens ne parlent que de ça. Certains en ont marre. Mais ce qu’il ne faut pas oublier c’est que je n’ai pas commencé. Moi j’étais tranquille dans mon truc. Qui est parti sur Skyrock raconter des histoires de zoulette alors qu’on ne lui avait rien demandé ? Au bout d’un moment je suis obligé d’intervenir, je ne vais pas laisser un mec essayer de briller sur moi. Pour La Fouine c’était pareil, j’étais obligé de réagir. Kaaris ? Personne ne lui avait demandé d’aller sur Skyrock, de se prendre pour le Roi Soleil et de raconter ses histoires d’accouchements. Je n’ai jamais été l’instigateur des clashs, sauf à l’époque sur Diam’s et Sinik.

Les Inrocks : On a l’impression que tu prends quand même plaisir à alimenter ces histoires. Comme si ça te faisait marrer au final.
Booba : Mais moi à partir du moment où je suis en guerre je lâche rien ! Je suis Poutine, si tu descends mon avion, tu vas voir ce qui t’arrive. Mon seul défaut c’est que je ne lâche jamais l’affaire. Tant que c’est pas fini, je continue. Et j’en ai éteint plus d’un. Le Kaaris je l’ai terminé, La Fouine je l’ai terminé et Rohff je vais le terminer.

—> Interview complète disponible ici => http://bit.ly/1NztEBE

Restes connecté sur MuzikSpirit, rejoins notre page facebook MuzikSpirit ou suis nous sur Twitter @muzikspirit pour suivre l’actualité du Rap Français et de Booba.

Lâche ton Commentaire