Eminem et Yelawolf parlent de drogues et de leur couleur de peau

Eminem et Yelawolf parlent de drogues et de leur couleur de peau
Eminem

Nouveau poulain de l'écurie Shady, le frénétique Yelawolf et son boss Eminem se livrent à une interview sans langue de bois pour le magazine VIBE et c'est vraiment peu de le dire... Lisez plutôt :

Eminem, quels conseils lui as-tu donné, si tu l'as fait, sur le fait d'être analysé, car c'est un rappeur blanc. Est-ce que vous avez déjà parlé des questions de race à ce niveau ?

Eminem : On fait des blagues à ce sujet, mais je ne pense pas que nous en avons parlé sérieusement. Pendant que j'écoutais sa musique, je ne pensais pas du tout à ces conneries. C'est juste de la musique. C'est l'une des choses qui est super avec la musique. Je ne pense pas du tout à ça quand j'écoute de la musique.

Yelawolf : On fait des blagues là-dessus parce que c'est drôle, du genre, il m'appelle White Dog.

Vous avez dit que vous vous étiez repris en main. Êtes-vous complètement clean ces temps-ci en ce qui concerne l'alcool et des drogues?

Eminem : Sauf pour l'héroïne que je me suis injecté ce matin. À part ça, je suis clean (Rires) !

Pendant que tu es clean, Yelawolf fume de l'herbe ?

Yelawolf: Non, je ne le fais pas.

J'ai entendu ça souvent dans ta musique...

Yelawolf : J'ai commencé à fumer de l'herbe à l'âge de 11 ans. À 12 ans, je fumais du PCP. À 13 ans, je prenais des acides, du fréon, du Special K, des champignons. À 16 ans, je vendais des ectasy à l'école. Même pas parce que j'étais un bon revendeur, mais parce que j'étais un salaud. Ça s'appelait des "pépites de chocolat" et il avait de l'héroïne dedans. J'avais l'habitude de prendre cette merde et d'aller en classe. J'y suis allé tellement fort avec les drogues qu'une fois j'ai eu bad trip qui a duré des mois.

Eminem et Yelawolf parlent de drogues et de leur couleur de peau

Restes connecté sur MuzikSpirit, rejoins notre page facebook MuzikSpirit ou suis nous sur Twitter @muzikspirit pour suivre l’actualité du Rap US et de Eminem.

Lâche ton Commentaire