La lgbt dénonce le jeu de dupe de sexion d’assaut
Sexion d’Assaut

« Ceux qui disent qu’on a changé sont peut-être tous sourds » proclame le nouveau clip de Sexion d’Assaut. La Fédération LGBT et le Collectif Contre l’Homophobie voient dans ces paroles la preuve d’un « jeu de dupe » du groupe de rap accusé d’homophobie.

Sexion d’Assaut vient de sortir un nouveau titre « Le Relais » qui débute par un texte de condamnation anonyme de leurs dérapages homophobes, suivi de paroles et de gestes de la part des membres du groupe, comme celui de trancher la gorge.

« Tu vas être déçu si tu voulais qu’on se barre
T’as été très con de croire que tu pourrais nous barrer la route.
T’inquiètes, les crocs j’les ai toujours,
Ceux qui disent qu’on a changé sont peut-être tous sourds », y entend-on.

Pour la Fédération LGBT et le Collectif Contre l’Homophobie, ces paroles sont la preuve d’un « jeu de dupe » du groupe de rap accusé d’homophobie.

« Sexion d’Assaut, qui a récemment multiplié les regrets dans les médias, apporte par ce clip datant du 12 octobre 2010 un cinglant démenti à ses propres excuses. Ce clip révèle une opération marketing, menée par Sexion d’Assaut et Sony Music France, qui dupe encore un certain nombre de personnes, de journalistes et de responsables associatifs », estiment les deux organisations LGBT qui ont toujours fait par de leurs doute quant à la sincérité du repentir exprimé par le groupe.

Les deux associations rappellent leur désaccord avec l’engagement signé entre le Comité IDAHO et Sexion d’Assaut il y a quelques jours.

Elles exigent l’interruption de la tournée et la signature d’un accord « vraiment contraignant pour le groupe ». « A défaut, nos associations poursuivront leur mobilisation, sans relâche », préviennent-elles

Contre-évènement ce soir à Toulouse

Le président du Conseil général de la Haute-Garonne, Pierre Izard et la vice-présidente, chargée des Affaires culturelles et conseillère générale ont réagi hier à la tenue du concert du groupe de rap Sexion d’Assaut ce vendredi 22 octobre, à Toulouse.
Dans un communiqué, ils « condamnent avec la plus grande fermeté les propos inacceptables du groupe et demandent à la préfecture de la Haute-Garonne de prendre toutes les mesures adéquates afin d’interdire ce concert, en écho à la demande d’Arc En Ciel Toulouse, l’association LGBT locale, qui organise un « contre-événement citoyen » de 19h à 22h, devant la préfecture.

Source : e-llico.com

Restes connecté sur MuzikSpirit, rejoins notre page facebook MuzikSpirit ou suis nous sur Twitter @muzikspirit pour suivre l’actualité du Rap Français et de Sexion d’Assaut.

Lâche ton Commentaire