Le groupe Sniper répond aux polémiques de leur titre Fadela

Le groupe Sniper répond aux polémiques de leur titre Fadela
Sniper

C'était quasiment sûr que le titre de Sniper "Fadela" allait faire polémique suite aux allusions qu'il traite mais Aketo et Tunisiano ne sont pas resté sans voix et se sont exprimé sur leur Facebook.

Voici leur communiqué :

Salut, Salam, Shalom,

On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde, disait Pierre Desproges.

Le titre « Fadela » en est la parfaite illustration. Mais le fait que des média-boliques se déchainent au sujet d’une polémique amorcée par le blog artificier F.desouche, qui est au fascisme ce que Montségur est au catharisme ou plus simplement ce qu’est René la taupe à la foret; c est pour dire a quel point ils sont emblématiques de cette cause, ce fait ne nous coupera pas l’envie de rire.

Mais revenons en à nos moutons. (Quand on parle de mouton, n’ayez pas de mauvaises pensées, on ne sait jamais.)« Fadela » est un titre qui n’a pas été fait pour une communauté, mais pour toutes les communautés. Cette chanson traite de tous les gens qui ont gagné un peu d’argent, acquis un peu de pouvoir, et qui, du jour au lendemain, oublient leurs origines culturelles et sociales.

« Faire sa Fadela » traduit juste l’idée très rare et profonde de retourner sa veste!

Aimé Césaire, Malamine Koné, Mohamed Dia, Zinedine Zidane, Rachid Arab, entre autres, sont des symboles de réussite pour notre génération et les générations à venir. Nous sommes fiers d’eux. Aussi la lecture au premier degré de cette chanson s’apparente à un non-sens. L’humour se nourrit de tout, et surtout de la différence : religion, sexualité, idéaux politiques, nationalité, voire couleur des chaussures. Tout est bon à prendre tant que ça fait rire, mais l’humour est forcément subjectif, ce qui nous ramène au mot de Desproges.

On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.

Nous aimerions un peu plus de sérieux de la part des médias qui relaient des informations tendancieuses issues d’un blog ouvertement raciste. Nous sommes atterrés de lire que l’on devrait adhérer à n’importe quelle baudruche mise en place par des stratèges de la politique et de la communication.

Ainsi, lorsque nous dénonçons les injustices, nous en faisons trop dans la contestation. On nous attaque, on nous cloue au pilori. Quand nous utilisons l’humour, la distanciation, notre cynisme est insupportable, et cela nous vaut le même traitement. Alors, que faire ? Peut-être un best of de l intégral de Patrick Sébastien ? Eh bien, non, messieurs, nous continuerons de faire ce que nous savons faire le mieux : de la musique qui dérange. Vos plumes noires d’idéologie périmée et de bonnes intentions avariées, qui vous ont permis d’émasculer la moitié de la chanson française, ne nous impressionnent pas.

Nous avons l’habitude. Nous sommes déjà boycottés par les chaînes de télé, les salles de concert et la plupart des médias généralistes.

Un exemple ? Notre titre « Arabia », dont le sujet est le « printemps » arabe, vu plus d’un million de fois sur Youtube, n’a pas suscité un seul article de presse ou sur internet, à l’exception de quelques sites spécialisés, alors que « Fadela », vu 200.000 fois, nous porte triomphalement à la Une d’un nombre ahurissant de blogs et de sites.

C’est un peu triste d’écrire ça après avoir vendu plus d’un million d’albums, mais nous nous sommes adaptés à l’embargo culturel.

Alors, les gars, riez un bon coup avec nous, et arrêtez de faire vos… Fadela !

Musicalement

SNIPER


Le groupe Sniper répond aux polémiques de leur titre Fadela

Restes connecté sur MuzikSpirit, rejoins notre page facebook MuzikSpirit ou suis nous sur Twitter @muzikspirit pour suivre l’actualité du Rap Français et de Sniper.

Lâche ton Commentaire