Les choses se gâtent pour buju banton lors de son procés
Buju banton

Le début de cette nouvelle audience débuta par les excuses de Buju Banton, qui la veille, avait perdu son calme en élevant la voix contre le procureur Preston qui menait le contre interrogatoire.

Il se justifie par le fait que l'un de ses plus grand défauts était de "trop parler" et nie son implication dans quelconque affaire de trafic de drogue.

Mais ses excuses ne suffisent pas à convaincre le procureur Preston qui affirme que ce trafic aurait pu lui être que bénéfique monétairement parlant.

Il complète son argumentation en rajoutant que les difficultés financières que l'artiste rencontre dû à l'annulation de plusieurs concerts est un poids qui pèse dans la balance.

Banton rétorque que malgré ses annulations, il avait un dédommagement assuré par ses promoteurs, qui le couvre.

De plus, sa dernière tournée lui avait rapporté environ 400 000 dollars, de ce fait qu'il est protégé du point de vu financier.

La suite du procès s'annonce rude pour la défense de Banton qui ne cesse de clamer son innocence.

Les choses se gâtent pour buju banton lors de son procés

Restes connecté sur MuzikSpirit, rejoins notre page facebook MuzikSpirit ou suis nous sur Twitter @muzikspirit pour suivre l’actualité du Reggae / Dancehall et de Buju banton.

Lâche ton Commentaire