Polémique entre le groupe 1995 et KDBZIK de Zoxea

Polémique entre le groupe 1995 et KDBZIK de Zoxea
1995

Il semblerait qu'une polémique est éclatée entre le groupe 1995 et leur ancien manageur Zoxea des sages poètes de la rue, ils se sont tout les deux expliqué par communiqué de presse interposé.


Voici le communiqué de KDBZIK :


Au vu des interrogations soulevées récemment concernant les relations entre 199X et KDBZIK, nous avons décidé qu’il était nécessaire de faire une mise au point à ce sujet par soucis d’honnêteté envers le public de nos artistes fondateurs : Zoxea et Melopheelo, et de ce qu’ils représentent pour le rap français et particulièrement le rap « à l’ancienne » dont ce groupe pense pouvoir se prévaloir.


Quand KDBZIK a découvert 199X, le groupe s’appelait POS Crew et assistait aux ouvertures d’atelier proposées par Zoxea alors en résidence au CENTQUATRE, un établissement artistique de la ville de Paris dans le 19ème. Ces ouvertures étaient l’occasion pour Zoxea d’échanger avec le public au sujet de l’histoire du rap en France, de sa carrière, de ses valeurs et se terminaient par un rituel open mic auquel participaient de nombreux MCs.


Après 9 mois de résidence, nous avons pris la décision de proposer une signature en édition au POS Crew. Pourquoi? Parce que nous pensions que le groupe pouvait amener une certaine fraîcheur au rap et qu’avec les conseils avisés des frères Kodjo, leur savoir-faire, le résultat serait très bons. Nous avions dans l’idée de faire le pont entre la génération Sages Poètes de la Rue et la nouvelle génération, un pont fait de travail, d’une passion commune pour le rap et de valeurs humaines. Un pont qui nous aurait permis, tous ensemble, de prendre les rênes du rap pour le meilleur et de démocratiser cette musique sous son aspect qualitatif pour le plaisir de tous.


Nous avons malheureusement vite observé que ce n’était pas réalisable à cause du comportement de certains membres du groupe : arrogants, irrespectueux et vils. Arrogants parce qu’ils disent s’être faits tout seul alors que le vidéoclip qui les a mis en lumière est né de notre impulsion, que beaucoup de leurs partenariats proviennent de notre réseau et que l’un d’eux refusait leur nouveau nom qu’il considérait comme un « blaze de contrat », puisque nous les avions conseillés dans ce sens. Irrespectueux parce qu’après avoir claqué la porte de KDBZIK, ces membres ont choisi de faire figurer sur le maxi La Source un titre enregistré avec Zoxea sans lui demander son autorisation et ont mal orthographié son nom sur les supports, irrespectueux parce que ce maxi tels qu’il est en vente n’est rien de plus que des maquettes que Zoxea leur avait conseillées de retravailler. Vils parce qu’ayant planifié leur départ du label, certains membres du groupe ont joué de leur appartenance à KDBZIK pour obtenir une crédibilité auprès de divers interlocuteurs afin de bénéficier d’entrées, d’une étiquette « rap à l’ancienne » dans la tendance et probablement d’une crédibilité leur permettant de s’éloigner de leur ressemblance au groupe PZK, vils parce qu’après avoir quitté le label, un des membres du groupe a proposé les services de leur avocat à un de nos auteurs pour lui faire quitter KDBZIK et rejoindre 199X dans une structure éditoriale en cours de création, vils parce que des membres du groupe se targuent d’avoir produit leur maxi en totale indépendance alors que deux titres sur huit ont été produits dans un studio loué par KDBZIK, vils parce qu’ils crient leur indépendance alors que certains membres du groupe ne cherchent qu’à faire augmenter les enchères parmi les maisons de disques dans le cadre de l’obtention d’une signature.


199X n’est pas la relève du rap français. 199X est une imposture. KDBZIK et son entourage refusent d’être associés à ça.


Rapper ne se résume pas à aligner allitérations et autres assonances sur des samples pour faire preuve de technicité. Rapper ne consiste pas à copier grossièrement les icônes de ce genre que sont les Sages Poètes de la Rue, les X Men, La Cliqua, Fabe et tant d’autres. Rapper est un art qui s’exprime par amour de la musique, nourri par un vécu et des expériences, pour transmettre un message et, au delà de la musique, c’est aussi avoir des valeurs parmi lesquelles : respect, reconnaissance, partage et humilité. Sans ça, tu rappes faux, et si tu rappes faux…


La réponse de 1995 :


Quand votre « éditeur » ne fait rien pour vous, quand votre « éditeur » met ses intérêts personnels en avant dans sa démarche en votre nom auprès des acteurs de l’industrie du disque, quand votre « éditeur », ivre mort, vous manque de respect en ayant des propos racistes à la fin de vos propres concerts, quand votre « éditeur » vous ment ouvertement en profitant de votre jeunesse dans le business, quand votre « éditeur » vous menace, quand vous ouvrez les yeux sur ce qu’il représente vraiment aux yeux de beaucoup de gens ayant œuvré pour sa réussite, quand votre « éditeur » n’a finalement jamais été légalement votre éditeur… et bien vous avez tout simplement envie de faire vos bails de votre côté! Ne vous en faîtes surtout pas pour notre respect pour les anciens, les vrais savent; et pour le reste, 1995 s’est construit seul depuis le début et continuera ses affaires avec des gens sérieux! Tirez en vos propres conclusions, croyez-le ou pas, ceci sera notre seule et unique réponse sur le sujet. Big up à nos souteneurs et attention aux imitations. 95


Il semblerait même que des altercations entre les différents partis aient eu lieu, une photo circule le net où l'on peut voir un des membres du groupe (Nekfeu) le crane en sang :

Restes connecté sur MuzikSpirit, rejoins notre page facebook MuzikSpirit ou suis nous sur Twitter @muzikspirit pour suivre l’actualité du Rap Français et de 1995.

Lâche ton Commentaire